Annuaire des Expressions Françaises

Signification explication expressions dictons

Expressions Françaises

Retrouvez sur ce site un grand nombre d’Expressions Françaises: des Expressions Françaises de toutes les régions, des Expressions Françaises de tous les âges, des Expressions Françaises célèbres mais aussi des Expressions Françaises de tous les jours.

Vous pouvez poster vos propres Expressions françaises que vous avez vous même inventées. Vous pourrez alors expliquer la signification de cette Expression Française et la faire connaître aux visiteurs du site. N’oubliez pas de raconter l’origine de votre Expression Française, au cours de quel évênement elle vous est venue à l’esprit, lors d’une soirée, au boulot, etc.

Vous pouvez commentez les Expressions Françaises et aussi trouver l’Expression Française contraire.

Laisser cuire dans son jus


Signification

Abandonner pour tourmenter ou par négligence

Origine de l’expression « laisser cuire dans son jus »

Expression française familière du début du XIXème siècle qui exprime l’idée de laisser une personne devenir plus maniable ou carrément l’abandonner à son sort.

Elle puiserait ses origines dans l’argot des comédiens où elle décrivait ceux qui ont connu un succès sans suite. Elle exprime ce fait avec l’idée de macération à la fois au sens propre comme au figuré. Cette macération reflète l’image d’une viande qui cuit dans son jus et ses vertus à la fois éducatives et curatives.

Il est tout à fait possible que cette macération s’applique non pas aux humains mais aux choses inanimées à l’instar d’une situation qui évolue pour mûrir ou pourrir.

Exemple d’utilisation

Mais, vont dire nos modernes Fabius, nos pourris diplomatiques, il fallait avant tout gagner du temps, faire tomber l’entrain populaire, et, laisser cuire la révolution dans son jus. (E. Morice)

Lire la suite

Faire ses gammes


Signification

S’initier à des exercices pour commencer une nouvelle activité, s’entrainer, répéter

Origine de l’expression « faire ses gammes »

Expression française dont les origines remontent à la fin du XIXème siècle et viendrait droit du monde de la musique. En effet, le terme gamme rappelle sans équivoque l’apprentissage musical. La gamme est l’ensemble des rudiments pour l’acquisition de la totale maitrise d’un savoir.

C’est pour cela que l’on dit qu’un novice doit faire ses gammes pour gagner en savoir-faire. En effet, pour jouer d’un instrument de musique il faut avant tout habituer son oreille et ceci ne peut se faire qu’en connaissant ses gammes. Le musicien  ne peut acquérir de titres sauf s’il fait ses gammes.

Exemple d’utilisation

Il avait une ambition. S’attaquer à un livre de l’Irlandais Joyce, notre Everest à nous, traducteurs. En attendant, il faisait ses gammes sur un petit ouvrage. (E. Orsenna)

Lire la suite

Faire danser ses écus


Signification

Dépenser énormément

Origine de l’expression « faire danser ses écus »

Expression française familière tirée droit du dictionnaire argot.  Pour mieux comprendre ses origines, commençons par définir les termes qui la composent. L’écu est une monnaie d’or qui aurait vu le jour en France sous le règne de Saint-Louis. L’écu portait les armoiries du roi en question sur une de ses faces.

Le verbe « danser » quant à lui peut être pris dans les deux sens : En effet, il pourrait faire référence au bal, terme utilisé dans la langue d’oïl pour dire balancer et danser serait synonyme de jeter.

Selon le langage francique, le verbe danser serait synonyme de tirer car la danse était considérée comme une forme élégante, solennelle et trainante et ce contrairement aux rondes bondissantes.

Expressions françaises synonymes

Faire danser l’anse du panier, tirer les écus de la bourse, faire valser ses billets

Lire la suite

Prendre ses jambes à son cou


Signification

S’enfuir

Origine de l’expression « prendre ses jambes à son cou »

Prendre ses jambes à son couExpression française dont les origines remontent à la fin du XVIIème siècle. En cette époque, l’expression existait sous la forme « prendre ses jambes sur son col ». En effet, le fait de partir nécessitait des préparatifs pour ce déplacement qui nécessitait d’emmener ses jambes avec soi. Le sac de bagages n’est pas notre valise actuelle et se transporte en bandoulière. Ceci entraînera qu’il faut prendre ses jambes sur son col. Ce ne sera qu’un siècle après que le col se transforma en cou et l’expression devint « prendre ses jambes à son cou »

Selon d’autres interprètes, les origines de cette expression sont issues dans le jeu de quilles. Mais le terme « quilles » était tout autant synonyme de jambes. D’ailleurs sur la base d’un jeu de mots, les quilles de jeu étaient tout aussi bien appelées jambes. En fin de partie, il fallait donc enfermer les jambes dans un sac et s’empresser de partir avec ce fameux sac suspendu sur les épaules. L’image colportée par cette expression se fonde sur la métaphore  de la tête qui via la rapidité de la marche pour s’enfuir se mêle aux mouvements des jambes.

Exemple d’utilisation

Intriguée, j’ai cherché à voir où elle allait, mais elle s’est aperçue sans doute que je la suivais ; elle a pris ses jambes à son cou, et je l’ai perdue dans les petites ruelles qui montent à la Ville-Haute. (A. Theuriet : Le secret de Gertrude)

Expression française synonyme

Plier bagage

 

Lire la suite

Enfiler la venelle


Signification

S’enfuir, se sauver rapidement

Origine de l’expression « enfiler la venelle »

Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française qui remonte au XVIIème siècle, il faudrait commencer par définir la venelle selon le dictionnaire de l’époque.

La venelle est une petite rue étroite. Inusité de nos jours, le terme est remplacé par ruelle. Mais il subsisterait une petite différence par le fait que la venelle est encore plus étroite que la ruelle. La question qui se poserait donc serait de savoir quel serait le rapport entre cette venelle et la fuite.

Généralement, en milieu citadin la venelle se situe entre deux rues plus importantes et qui sert de raccourci aux piétons pour passer dans une rue parallèle plus large. Mais la venelle est généralement représentée comme une ruelle sombre et étroite où il est risqué de s’y aventure et qu’il est impératif de quitter rapidement. De ce fait la venelle est à traverser rapidement, à pas de courses et c’est pour cela qu’enfiler la venelle prend le sens de s’enfuir rapidement.

Expressions françaises synonymes

Prendre ses jambes à son cou, prendre la poudre d’escampette

Lire la suite

Connaître mouches en lait


Signification

Reconnaître l’évidence ou être fin et rusé

Origine de l’expression « reconnaître mouches en lait »

Expression française qui fut utilisée en premier lieu par François Villon dans sa ballade des menus. Toutefois, il est possible de la retrouver tout autant dans les œuvres de Rabelais.

La comparaison utilisée va être interprétée comme le fait de savoir discerner le blanc du noir. A ce titre notre expression est à double sens puisque elle peut démontrer tout aussi bien le fait de montrer des différences avec une certaine subtilité et de ne pas faire de mélange.

Expressions françaises synonymes

Crever les yeux, couler de source

Lire la suite

Aller aux congres sans crochet


Signification

Aller au congres sans crochet signifie entreprendre une affaire sans avoir les moyens de l’exécute.

 

Expression Aller au congres sans crochetOrigine

Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent dans le dictionnaire de l’époque. En effet, les congres sont des anguilles de mer assez grosses qui vivent dans le creux des rochers. Ils ont l’art de se faufiler et de se dissimuler dans leurs anfractuosités.

A ce titre, pour pouvoir les pêcher, il est nécessaire de se procurer les outils appropriés, à savoir de longues perches pourvues de crochets. Bien sur celui qui s’en va à la pêche aux congres sans ce matériel approprié n’a aucune chance d’en attraper.

C’est donc pour cela que l’expression a été utilisée dans son sens figuré pour désigner celui qui entreprend une affaire sans les moyens nécessaires pour la réussir.

 

Lire la suite

Donner le feu vert


Signification

Donner une autorisation ou une permission pour faire quelque chose.

Origine de l’expression donner le feu vert

Expression française considérée comme récente car elle ne remonte qu’au milieu du XXème siècle. Elle puiserait ses origines dans la langue anglaise où elle serait la traduction intégrale de « to give the green light »

Donner son feu vert viendrait des feux de circulation où celui-ci donne l’autorisation aux voitures de passer. Toutefois, l’expression n’a aucune notion d’ordre et celui qui donne son feu vert n’a rien à imposer, mais ne s’oppose pas à l’acte et ne l’interdit surtout pas. C’est pour cela que le feu de cette couleur est donné de manière générale par celui qui a une certaine autorité, soit pour interdire ou laisser faire.

Exemple d’utilisation

Mon autorisation m’attend là-bas chez Mother, à la gendarmerie du village, j’y cours, j’y vole, j’ai le feu vert. (A. Sarrazin : La Traversière)

Lire la suite

Pouce levé


Signification

Signe d’approbation

Origine de l’expression « pouce levé »

pouce levéLe pouce levé est un en quelque sorte un geste de la main avec le poing fermé et le pouce pointé vers le haut pour approuver quelque chose.

Cette expression française puise ses origines dans la Rome antique où ce geste était effectué par le public des gladiateurs pour juger un gladiateur vaincu. Dans la culture populaire de l’époque, le pouce baissé était le signe d’une condamnation à mort du gladiateur lors d’une défaite alors que le pouce levé consistait à lui épargner sa vie.

Selon d’autres interprétations, l’origine du pouce levé viendrait d’une coutume plutôt médiévale symbolisant la réussite d’une transaction commerciale. Peu à peu il a représenté l’harmonie et les bons sentiments.

Expression française synonyme

Donner le feu vert 

Lire la suite

Prendre le train onze


Signification

Marcher à pied

Origine de l’expression « prendre le train onze »

Expression française qui remonte au milieu du XIXème siècle et qui puise ses origines dans le dictionnaire argot de l’époque. La comparaison est explicite et semble simple à comprendre. En effet toute personne immobile avec les jambes légèrement écartées rappelle le chiffre 11 avec les deux « 1 » côte à côte.

Toutefois, il faut savoir que la comparaison entre le nombre 11 et les jambes est très ancienne et puise ses origines dans le jeu de Loto. L’habitude consistait pour l’animateur qui tirait les boules en annonçant le numéro inscrit se doit de le décrire de manière plutôt sympathique et pour qu’il n’y ait point de confusion le 11 était traité de paire de jambes de Brigitte.

Le train dans cette expression prend le sens de moyen de locomotion en général car c’était le plus disponible à l’époque. Par ailleurs les gens avaient l’habitude de qualifier celui qui ne pouvait payer son voyage en train et se doit de partir à pied, qu’il prenait le train 11

Lire la suite

Se battre contre des moulins à vent


Signification

Lutter contre des ennemis imaginaires

Origine de l’expression «  se battre contre des moulins à vent »

Se battre contre des moulins à ventExpression française du XVIIIème dont l’origine remonte au XVIème siècle et ce grâce au livre de Cervantès, Don Quichotte. En effet, via ce livre, il est question de l’histoire d’un gentilhomme extrêmement naïf et amoureux de romans de chevalerie qui décida de partir à la conquête du monde comme un chevalier errant. Il se fit accompagner par son écuyer Sancho Panza avec beaucoup d’espoir de conquérir le monde.

Toutefois l’équipage n’a rien d’un arsenal de guerre puisque Don Quichotte partit sur le dos d’un vieux cheval fatiguée et âgé alors que l’écuyer endossa le dos d’un pauvre mulet.

Malgré sa volonté de parcourir l’Espagne afin de combattre le mal qui sévit sur terre mais il ne put combattre qu’une série de moulins à vent   ailes tournaient sous l’effet du vent et qu’il prenait pour des géants dont l’agressivité s’exprimait par l’agitation de leurs bras

Exemple d’utilisation

Il y a de tout dans notre ménagerie…. Des révoltés las de se battre contre les moulins à vent de l’utopie et qui font passer le souci de leur propre bonheur avant celui de l’humanité. (V. Méric : Les compagnons de l’escopette)

Expression française synonyme

Faire le Don Quichotte

Lire la suite

Un gros poisson


Signification

Personnage influant

Origine de l’expression « un gros poisson »

Expression française qui puise ses origines dans l’argot de la presse. Toutefois, ce serait l’argot policier qui l’aurait utilisé avant. Ceci s’explique par le fond de l’activité policière qui est une sorte de pêche aux criminels. Lorsqu’un policier recherche un suspect, il agit comme un pêcheur avec patience, instinct et à-propos. En effet le policier tend un piège comme le pêcheur qui lance sa ligne et attend que le suspect morde à l’hameçon comme un poisson.

D’autres interprètes parlent de la comparaison avec la pêche mais penseraient plutôt à la pêche aux filets qui sont relevés par les pêcheurs pour ramasser tous les poissons pris au piège. Cette manière de pêcher est sélective car elle permet de sélectionner les gros poissons.

C’est pour cela que le gros poisson pris dans le sens  d’expression révèle la prise importante et convoitée et donc un cerveau ou un décideur.

Expression française synonyme

Un gros bonnet

Lire la suite

Menu fretin


Signification

Personne de peu d’importance, sans grande valeur

Origine de l’expression « menu fretin »

Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faut commencer par la définir au sens le plus propre dans  son milieu d’origine. En effet, le menu fretin sort droit du dictionnaire de la pêche et il s’agirait de petits poissons que le pêcheur rejette généralement dans l’eau car ils sont trop petits pour être mangés et ils se révèlent donc de peu d’importance. C’est pour cela que la métaphore s’est élargie à tous les domaines pour décrire toute personne ayant peu d’importance dans un groupe.

Toutefois, l’expression « menu fretin » est quasiment figée et va  désigner pour certains interprètes les petits poissons et notamment les morues et ce fretin rappellerait la friture. Pour d’autres, ce fameux fretin viendrait de l’ancien français et serait synonyme de débris.

Expression française synonyme

Homme de paille

Lire la suite

Brasser de l’air


Signification

Parler ou agir énormément pour des résultats peu ou pas significatifs, se dépenser en vaines activités

Origine de l’expression « brasser de l’air »

Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l’époque. Dans le cas de notre expression, le vent prendrait plutôt sa définition du XIIème siècle où il désigne la vanité et le vide. Par ailleurs le même sens  se retrouve dans  une autre expression, à savoir « c’est du vent ».

Par contre le verbe « brasser » dans le sens de faire du vent est largement utilisé dans la région du Sud-est mais il ne cherche en aucun cas à stigmatiser une vaine activité mais une action répétitive et lassante.

Expressions françaises synonymes

Brasser du vent, parler pour ne rien dire, remuer de l’air

Lire la suite

Se moquer du tiers comme du quart


Signification

Se moquer de tout et de tout le monde

Origine de l’expression « se moquer du tiers comme du quart »

Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faut tout d’abord essayer de comprendre le choix spécifique de ces deux fractions numériques, à savoir le tiers et le quart.

Dans ce cas précis, le tiers et le quart ne sont pas à proprement parler des proportions mais servent à désigner la troisième et la quatrième personne, peu importe lesquelles et plus simplement n’importe qui ou tout un chacun. C’est pour cela que le fait de se moquer du tiers comme du quart conduit à se moquer royalement de tout le monde.

Exemple d’utilisation

Faut pas quitter les bonnes convenances, je le dis toujours et n’importe où. Dès qu’on se permet des latitudes, qu’on s’en fout du tiers comme du quart, on ne sait plus comment ça se déroule, aucune surprise aux pires excès. (L.F Céline, le pont de Londres)

Expressions françaises synonymes

S’en moquer comme du grand turc, s’en moquer comme de l’an quarante, s’en moquer comme de Colin-Tampon

Lire la suite

Mon œil !


Signification

Expression ironique d’incrédulité

Origine de l’expression « mon œil »

Expression française tirée d’une autre expression, à savoir « il n’y en a pas plus que dans  mon œil », qui serait synonyme de « pas du tout ». Elle va donc servir de référence à la perception et l’œil est choisi pour insinuer que la personne ne voit rien de tel et que son œil est un véritable témoin de ce mensonge révélé. En effet, si l’œil ne voit pas c’est que l’acte en soi ne peut être prouvé.

Exemple d’utilisation

Tu veux te tirer ! Tu veux repartir en vadrouille ! Où ça ? Dans le fond des mers ? Fond des mers ! Mon œil ! Ah laisse moi Irène (LF Céline : Mort à Crédit)

Expression française synonyme

C’est ça !

Lire la suite

Eurêka


Signification

J’ai trouvé

Origine de l’expression « Eurêka »

eurekaExpression française qui puise ses origines dans le grec ancien. En effet, elle fut prononcée par Archimède qui était à la fois savant, mathématicien et ingénieur grec de l’antiquité.

Ce serait dit-on Hiéron II qui aurait demandé à Archimède si sa couronne serait constituée seulement d’or ou elle comprenait d’autres alliages qu’il était obligé d’identifier. Après de vaines recherches, la réponse fut trouvée dans  son bain. En effet, dans  sa baignoire il découvrit que tout corps plongé dans un liquide va subir une poussée verticale de bas en haut égale au poids du liquide dépassé.

Toutefois, il existe certains savants qui renient les origines citées supra pour affirmer qu’Archimède aurait  plutôt prononcé cette sentence après avoir découvert la solution au problème, en courant nu dans les rues de la ville qu’il habitait à l’époque.

C’est donc à partir de là que l’expression eurêka s’utilise pour dire qu’une solution à un problème difficile à résoudre a été trouvée.

Lire la suite

Le caquet de l’accouchée


Signification

Selon le Dictionnaire des Expressions et Locutions, le caquet de l’accouchée rassemble les conversations et bavardages des réunions féminines qui se tenaient autour du lit des femmes en couche.

Origine de l’expression « le caquet de l’accouchée »

Expression proverbiale française du début du XIVème siècle qui se baserait sur une tradition de l’époque. Le rite en question exigeait que l’accouchée soit tenue de tenir cercle avec les amies qui venaient aux nouvelles et à ce titre, elle se devait pour bien les recevoir d’un luxe de représentation exagéré en fonction de sa fortune et de son rang.

C’est pour cela que l’accouchée se devait de décorer sa chambre des plus belles tentures et faire étaler ses bijoux les plus précieux, enfin ce qu’on appelait à l’époque son monde féminin. Par ailleurs, l’accouchée était généralement placée sur un lit magnifique come un roi sur un trône pour se montrer bien parée et resplendissante aux yeux émerveillés des convives.

Mais ce « caquet de l’accouchée » comme on le prénommait à l’époque viendrait d’une satire prénommée «  les caquets de l’accouchée » qui serait composée de plusieurs cahiers qui faisaient référence à cette coutume consistant à visiter l’accouchée pour écouter les commérages.

Expression française synonyme

Tailler une bavette

Lire la suite

Suivre l’Evangile des quenouilles


Signification

Se montrer tout à fait résigné aux volontés de sa femme

Origine de l’expression « suivre l’Evangile des quenouilles »


lvangile des quenouillesAfin de mieux comprendre les origines de cette expression, il faudrait commencer par définir ce qu’est l’évangile des quenouilles. Cet Evangile en question est censé être un recueil des propos tenus par six matrones durant les veillées d’une semaine et ce au XVIIIème siècle. Ces discussions traitent de beaucoup de sujets comme les maladies, les recettes, remèdes, dictons, enfin toutes les préoccupations quotidiennes d’une femme de l’époque.

L’Evangile des quenouilles est né à une époque où la magie et les travaux de sorcellerie avaient cours. Il se définissait comme un répertoire de croyances populaires de Flandre et de Picardie qui vont refléter les soucis et les espoirs des femmes de la région en question.

Selon d’autres interprétations, suivre l’évangile des quenouilles viendrait d’un usage ancien de la chevauchée de l’âne où un homme est promené sur la bête en question avec une quenouille au côté pour entendre chanter des couplets dénommés « évangile des quenouilles » pour exalter sa patience ressemblant beaucoup à celle d’un ange.

Expressions françaises synonymes

Le caquée de l’accouchée, brève de comptoir

 

Lire la suite

Le rouge est mis


Signification

Tout est décidé, il n’y a plus rien à faire

Origine de l’expression «  le rouge est mis »

Expression française assez récente puisqu’elle remonte au début du XXème siècle. Elle puiserait ses origines selon certains interprètes dans le monde des courses. En effet, dans ce genre d’endroit, un disque rouge est généralement placé sur le panneau d’affichage des résultats indique que la décision qui a annoncé la liste des gagnants est définitive et ne prête à aucune discussion.

Selon d’autres interprétations, l’expression mettre le rouge viendrait plutôt des plateaux de télévision où une lumière rouge indique que l’émission est en cours et qu’aucune intrusion de quiconque n’est tolérée.

Expression française synonyme

Les jeux sont faits

Lire la suite