Expressions H

Signification : Exceptionnel, hors du commun

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire. En effet, hors de pair serait constituée de deux mots à savoir hors signifiant en dehors de et pair qui prendrait le sens d’égal. De ce fait hors pair ferait allusion à tout ce qui serait sans égal ou exceptionnel.

Expressions françaises synonymes :

Signification : Très heureux

Origine : Expression française qui n’a pas perdu de sa vivacité au cours des siècles mais elle aurait tendance à perdre sa valeur initiale pour suggérer un plaisir spontané et naïf. En effet, heureux comme un roi ne pourra pas refléter la notion de bonheur parfait car les problèmes qui ont assortis au pouvoir ne pourront pas contribuer à cette extase.

Exemple d’utilisation : L’éléphant de mer, quand on ne l’ennuie pas, est heureux comme un roi, beaucoup plus heureux qu’un roi parce qu’il peut s’asseoir sur le ventre quand ça lui fait plaisir alors que le roi, même sur le trône, est toujours assis sur son derrière. (J. Prévert)

Signification : Facilement, sans effort

Origine : Expression française qui puiserait ses origines dans le milieu hippique. En effet, selon certains auteurs, il s’agirait d’une métaphore sur les voitures à chevaux qui s’affaissaient sous le poids des passagers étant chargées mais qui obligeaient les voyageurs à lever le pied pour y monter lorsqu’elles étaient vides. Pour d’autres, l’allusion est faite au cheval en situation de repos qui levait haut le pied de soulagement. Enfin la troisième interprétaton viendrait du milieu des militaires quand les soldats non affectés attendaient la relève, allongés avec les pieds levés pour les reposer.

De nos jours, le haut le pied désigne un véhicule non affecté à une tâche particulière destiné à remplacer un matériel en panne ou indisponible. Par contre le parcours haut le pied reste stérile car ne génére aucune recette commerciale mais permet quand même des dépenses.

Signification : Facilement, sans difficulté

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIème siècle viendrait d’une autre expression à savoir « avoir la haute main sur quelque chose » signifiant en moyen français être violent. Le fait de placer ce membre « haut » veut dire qu’on le  commande avec une haute position . De ce fait la main est le symbole du pouvoir et plus elle est haute et plus le pouvoir est grand.

Exemple d’utilisation : Il l’a emporté haut la main.

Signification : Être médisant, calomnieux, dire du mal d’une personne.
Origine : Afin de mieux comprendre cette expression française, il faudrait commencer par définir les termes qui la constituent à commencer par le mot clé habiller. A partir du XIIIème siècle, le verbe abiller sans la lettre « h » voulait dire écorcer, cette dernière lettre étant rajoutée plus tard et la déviation vers le sens contemporain a suivi. De ce fait cela serait sur la base de cette médisance que habiller quelqu’un signifierait lui mettre quelque chose sur le dos et l’envelopper de cette calomnie en son absence. Le choix de la saison hibernale viendrait du fait qu’en cette saison, le besoin de vêtements épais augmente ,ce qui profiterait aux mécréants pour rajouter les couches de calomnie.

Signification : Personne mal habillée, dont les  vêtements sont mal assortis
Origine : Expression française du XIXème siècle d’origine québecoise qui fair référence à Jacques Aubert, célibataire endurci, vivant en ermite et avait pour seule compagne sa chienne vieille et malade. Afin qu’elle puisse survivre tout l’hiver, il la revêtait de ses vieux vêtements inutilisables. De ce fait l’animal devenait aux yeux des voisins le symbole de mauvais goût et de la moquerie.
Expression française synonyme : Fagoté ou fichu comme l’as de pique

Signification : Expression française utilisée comme incitation à la bravoure et au courage pour entamer une action.

Origine : « haut les coeurs » n’a rien à voir dans sa signification avec un haut le coeur qui désigne un malaise ou une nausée. Les coeurs au pluriel serait une métaphore symbolisant l’homme sensé tout donner de lui même comme  le courage et l’énergie. Le sens du terme dans notre expression française viendraitdu moyen-âge où cuer devenu coeur par la suite désignait le courage et la vertu guerrière.

Signification: « Les proverbes de Salomon », titre d’un livre écrit et prononcé par salomon qui, lors de la prise du royaume des mains de sonpère David, pria Dieu de lui donner la sagesse plutôt que la richesse et la victoire sur ses ennemis.
Grâce à cette sagesse, il a écrit 3 oeuvres dont le dernier fut intitulé « Le livre des proverbes » qui renferme la connaissance de la sagesse et de la discipline, l’intelligence des discours.
Origine: A la base de cette expression française à savoir « l’histoire de la sangsue et ses deux filles« , une vérité, une évidence qui affirme que tous les jours de par le monde, sont organisées 100000 funérailles sans compter celles dont on ne parle jamais. Il est vrai et d’après quelques reflexions, nous faisons partie d’un long cortège funèbre qui débuta hors du jardin d’Eden et qui a traversé des millénaires. De ce fait, la dame à la Faux ou « la mort » est insatiable.
En ce qui concerne cette expression française: La sangsue a deux filles qui s’appellent Donne et Donne. Il existe 4 choses insatiables qui ne disent jamais « cela suffit » et qui sont : le séjour des morts, la femme stérile, la terre jamais rassassiée d’eau et le feu.
Cette sangsue représente l’avidité, la cupidité qui dit : j’en veux encore.

Signification : Individu peu recommandable et qui mérite le pire supplice

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIIème siècle quand les malfaiteurs, ou les soldats de l’époque qui pillaient les villes et  subissaient les pires traitements comme être enfermés dans un sac noué d’une corde et jeté dans le Tibre ou n’importe quel fleuve selon le type du délit. Il se pourrait aussi que l’association des deux mots « sac » et « corde » fasse allusion au butin du vol mis dans le sac et la corde rappelle celle du pénitencier en référence à la punition subie. Quelques auteurs  ont utilisé cette expression dans  des emplois plaisants, les hommes de sac et de corde étant tout simplement les hommes de loi du palais de justice.

Exemple d’utilisation : Quelle autre alliance pourroit faire un homme de sac et de corde, c’est à dire un voleur appelé homme de sac…(Fleury de Bellengen)

HONNI SOIT MAL QUI Y PENSE : Expression française de la fin du XVIIème siècle qui est interprétée comme honte à celui qui y trouve à redire et signifie dénoncer et mépriser publiquement une personne de façon à la couvrir de honte.

Cette expression française remonte à la devise de l’ordre anglais de la Jarretière. La légende affirme qu’à cette époque la comtesse de Salisbury laissa tomber sa jarretière ce qui suscita les railleries de la cour. Édouard III, le roi qui était son amant la ramassa et s’écria « honni soit mal qui y pense » et promit à la comtesse de faire de ce petit ruban qu’était sa jarretière un insigne désiré et prestigieux à porter puisque qualifiant de « sir ».

Cette expression française reprend sur un mode ironique cette devise pour prévenir les critiques de ceux qui suspecteraient l’honnêteté d’un acte accompli sans intention malveillante.