A

Signification : Capable de faire dormir quelqu'un sans qu'il se couche, en d'autres termes invraisemblable et illogique

Expression française A dormir deboutOrigine : "A dormir debout" est une expression du XVIIème siècle spécialisée dans le sens de absurde et fabuleux. Cette notion reste accentuée par l'utilisation du verbe dormir pris dans le sens d'endormir pour tromper celui qui écoute en lui faisant perdre l'apparence de l'éveil.
"A dormir debout" viendrait dit-on d'une autre apparue à la même époque à savoir "souliers à dormir debout" qui sont des souliers à larges semelles supposées capables de retenir la personne qui les portait même si elle était en état de somnolence.

Exemple d'utilisation : Si tu lui demandais où il va et ce qu'il compte y faire, il ne te répondrait pas. Ou alors, il inventerait une histoire à dormir debout. Parce qu'en réalité, il ne sait pas où il va et n'a pas l'intention de faire quoi que ce soit. (M. Tournier : La goutte d'or)

Signification : Faire du mal à contrecœur, à regret et malgré soit.

Origine : La définition lexicale de cette expression française lexicale de cette expression française du XVIIème siècle viendrait du latin "corpus" qui veut dire individu ou personne et par des termes de droit dans ce qu'on appelle "la contrainte par le corps". De ce fait, à  l'origine, elle va signifier se défendre contre une attaque; du moment que le mot corps est pris dans son sens de personne ou d'individu. De nos jours  à son corps défendant se définit par le dictionnaire académique comme étant une personne qui s'est défendue en faisant un mal à autrui contre son gré pour éviter un plus grand mal; d'où la connotation de l'action faite à contrecœur.

Exemple d'utilisation : Et le gouvernement ne doit pas se donner l'air de sortir de sa passivité à son corps défendant quand il exercera le droit qui est essentiellement le sien.....(M. Proust : A la recherche du temps perdu)

 

 

Signification : Être d'une nature extrêmement généreuse.Signification et origine de l'expression française Avoir le coeur sur la main

Origine : Expression française du XVIIIème siècle qui réunit deux éléments vitaux du corps humain pour symboliser à la fois l'amour et la générosité. En effet, le cœur est un élément baladeur des dictons de France et peut être au bord des lèvres ou sur les lèvres, sur la main. Cette mobilité métaphorique de l'organe dont les battements symbolisent la vie sans jamais mentir diffère uniquement selon les parties du corps utilisées. Aussi, le cœur sur la main va montrer une générosité dans les actes contrairement  au cœur sur le lèvres qui expose une affectivité dans les paroles.

Sous d'autres cieux : L'idée de cette expression française se retrouve en Afrique du nord et surtout en Tunisie dans les expressions "kalb kbir" à savoir grand cœur ou "yedou kbira" avoir une main généreuse.Contrairement à  "avoir le cœur sur la main" qui regroupe les deux organes pour définir la générosité, les tunisiens en font deux expressions dans le même sens en les dissociant.

 

Signification : Cesse de raconter n'importe  quoi

Origine :Expression française assez récente puisqu'elle ne remonte au XXème siècle. Elle se baserait dit-on sur un calembour sur arrête ton char qui viendrait de charrier ou exagérer. La comparaison serait donc double puisqu'elle est effectuée à la fois avec celui qu'on arrête de dire des bêtises et le véhicule qui roule à toute vitesse et qu'on essaie de stopper.
Selon une autre interprétation dont le sens reste équivalent, arrête ton char viendrait de charrier pris dans le sens de transporter dans une charrette avec un sens exagéré puisé dans le langage argot où le char signifie bleuf.
De nos jours et vu le succès triomphal remporté par "Ben-Hur", cette expression française devient arrête ton char Ben-Hur faisant allusion au passage de la course des chars dans la Rome antique.

Exemple d'utilisation : ... arrête ton char tu perds des roues ! ... tu nous disais que tu irais au bal quatre jours de suite .... (A Sarrazin)

Signification : avoir le droit d'exprimer une opinion ou être autorisé à se mêler d'une affaire.

Origine : Expression française qui remonte au Moyen-Âge et fait allusion à la réunion des moines et chanoines et celui qui avait voix au chapitre était celui qui participait à la prise de décisions et avait une voix aux délibérations comme les évêques.

Il est à signaler que de nombreux utilisateurs modernes comprennent cette expression française autrement et la définissent comme avoir droit de parler sur tel ou tel chapitre d'un sujet.

Exemple d'utilisation : Minet-chéri, je te fais juge... et pourtant, je pourrais réclamer voix au chapitre je pense, j'ai eu deux maris et quatre enfants (Colette : La maison de Claudine)

Signification : Expression française signifiant effectuer un travail colossal
Origine : "Abattre un travail de titan" est née au milieu du XIXème siècle et s'inspire de la mythologie grecque: Les titans et les titanides, leurs sœurs étaient des divinités géantes anciennes  qui ont existé avant les dieux d'olympe. Leurs parents Ouranos (le ciel) et Gaïa (la terre) avaient enfanté douze ou quatorze enfants selon les croyances. Parmi les Titans, se trouvait le roi Chronos qui détrôna son père et delà il fut prédit qu'il serait détrôné par ses fils. Furieux de cette nouvelle, il décida de les avaler un à un et seul Zeus lui échappa. A l'âge adulte, Zeus décida de libérer ses frères qui l'aidèrent à renverser le trône de Chronos et ainsi durant dix ans, ces Titans essayèrent par tous les moyens d'atteindre le ciel pour y déloger Zeus et pour y arriver il durent entasser les trois plus grands monts de Grèce à savoir l'Olympe, l'Ossa et le Pélion, une tâche gigantesque à laquelle renvoie cette expression française.

Expression française synonyme : "un travail d'hercule" fait allusion à une rude tâche par allusion au douze travaux à caractère pénible d'hercule.

Signification : ce qui est pris au sens intégral, littéral et n'ayant fait l'objet d'aucune interprétation.

Origine : Expression française attestée au XVIème siècle qui se base sur les définitions de mesure exactes du pied qui à l'époque était une unité de mesure égale à 32,5 cm. Le terme lettre quant à lui désigne le sens premier et littéral du mot. En d'autres termes, il s'agirait d'en prendre la mesure exacte.
Cette expression française peut trouver ses origines dans la bible dans le passage "c'est Dieu également qui nous a rendus capables d'être ministres d'une nouvelle alliance, non de la lettre mais de l'esprit car la lettre tue et l'esprit vivifie" qui note la différence entre l'interprétation littérale c'est à dire celle des mots  et celle de l'esprit à savoir l'intention véritable dissimulée sous les mots.

Exemple d'utilisation : Le violoniste...avait pris au pied de  la lettre l'esquisse hautaine et sommaire que lui avait tracée le baron.

Signification : Les changements d'époque doivent supposer des changements de comportements.

Origine : Expression française banale qui traduit une évidence. Elle monte une évolution dans le temps, puisqu'un phénomène normal chez nos aïeux semblerait dépassé pour nous et nos conduites seraient obsolètes pour les prochaines générations. Toutefois, il serait logique que "autres temps, autres mœurs" ne concerne pas les règles d'éthique régissant les comportements sociaux se basant sur des règles d'universalité et d'intemporalité.

Signification :

Avoir d'autres sujets de préoccupations plus importants, d'autres affaires

Origine de l'expression "Avoir d'autres chats à fouetter" :

chats à fouetter expressionExpression française dont les origines remontent au XVIIème siècle désignant une chose sans conséquences. Il se pourrait que le verbe fouetter ne soit pas un synonyme de battre mais pris dans le langage argot avec la connotation sexuelle de foutre.

Avoir d'autres chats à fouetter serait issue dit-on d'une autre expression plus ancienne qui désigne toute activité sans conséquence à savoir il n'y a pas de quoi fouetter un chat.

La métaphore du chat dans toutes ces expressions reste cependant inexplicable.

Exemple d'utilisation :

...Mais comprenez donc, Monsieur, le Baron, qu'ils ont d'autres chats à fouetter que de s'occuper des cinquante mille amourettes de Paris (Balzac : Splendeurs et misères des courtisanes)

Expression française synonyme :

Peigner la girafe

 

Signification : Acheter ou recevoir quelque chose sans en connaître ou vérifier sa nature ou son état.

Origine : Expression française du XVème siècle et son 'ancienneté se remarque dans l'absence des déterminants. En effet "poche" signifie "sac" et pour tromper un acheteur, le chat peut prendre la place du lièvre dans une gibecière appelée poche à l'époque car la taille des deux animaux est la même mais le lièvre est plus valeureux et plus rare. Il se pourrait aussi que cette expression puiserait ses origines des habitudes et superstitions du moyen-âge où sur les marchés, on vendait des chats enfermés dans des sacs appelés poches. Du moment que ce sac remuait souvent, l'acheteur ne prenait pas la peine d'ouvrir cette poche persuadé de trouver un chat au risque de trouver autre chose. Depuis, acheter chat en poche s'est généralisée au fil du temps et s'utilise quand un marché est conclu sans voir l'objet de la vente.

Sous d'autres cieux : Acheter chat en poche se retrouve en Afrique du nord dans le même sens et en traduction intégrale sous la forme "yechri katous fi chkara".

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Click And Collect

Site mairie

Le portail Français de la création de site internet mairie

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme