A

Signification : Expression française signifiant que quelque chose a été effectuée à la perfection et avec beaucoup de précision.

Origine : Cette expression française du XVIIème siècle puise ses origines dans le jargon de l'école des beaux-arts où un dessin au poil était un travail minutieux qui reproduisait les détails au poil de pinceau près. Peu à peu cette expression française s'est généralisée à tous les domaines car compte tenu de la taille d'un cheveu, tout travail "au poil" implique une grande précision proche de la perfection. Cette idée de précision s'est retrouvée aussi dans le milieu des aviateurs de la première guerre mondiale que se devaient d'atterrir de cette façon quelques soient les conditions. Le milieu ouvrier avait une manière propre à eux pour définir le travail soigneux en donnant plus de précisions au mot poil transformant notre expression française en "au plus petit poil du cul près".Au XX ème siècle, dans ce milieu, cette expression française devient " au quart de poil"

Sous d'autres cieux: Notre expression française a su traverser la Mediterranée pour se retrouver en Algérie dans la version "dja swaswa" qui signifie  "arriver pile" ou "tomber à pic"

Signification: Expression française signifiant supporter des affronts sans pouvoir se plaindre et sans être en mesure de protester.

Origine: Afin de pouvoir comprendre cette expression française de la fin du XVIIème siècle, il faudrait d'abord définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l'époque. La définition part du mot couleur pour le définir comme étant au XV ème siècle une fausse apparence donné à quelqu'un. La couleuvre est le symbole de ce qui est sinueux et tortueux et exprime l'hypocrisie mensongère.
Selon une autre explication, le choix de la couleuvre indique le fait que celui qui les a avalées quand il entend et voit  des choses qu'il se doit d'appliquer malgré le déplaisir qu'il en avait.

Il se pourrait aussi que le choix de la couleuvre a été fait par opposition à l'anguille dans l'expression française "il y a anguille sous roche", où l'anguille est un serpent constituant un mets succulent par opposition à la couleuvre jugée répugnante.

Signification : Expression française signifiant s'enticher de quelqu'un.

Origine : Afin de mieux comprendre cette expression française dont l'origine remonte au XVI ème siècle, il serait dabord utile de définir le béguin qui désignait la coiffe très serrée des béguines qui sont des religieuses de Belgique et des pays bas.Le verbe embéguiner dans cette expression française fait référence à celui qui était coiffé de ce couvre-chef. au figuré, il veut dire " s'entêter bêtement" ou "être pris par une passion excessive" Le verbe " être coiffé" dans le sens figuré indiquait le fait d'être à la merci d'une personne au point d'en devenir aveugle et dépendre d'elle.

Au XIX ème siècle, cette expression française s'est élargie au milieu des maisons closes, milieu à forte concentration de campagnardes dont le béguin fait encore partie de leur accoutrement. La fréquentation des gens de la bourgeoisie de ce genre d'établissement  a favorisé la généralisation de cette expression française à tous les milieux.

Signification : Arriver à contretemps, mal à propos

Origine : Expression française assez récente puisqu'elle définit la soupe comme bouillon et non comme une nourriture en général. L'allusion au cheveu sur la soupe ne connote aucun principe de saleté mais fait plutôt allusion à quelque chose qui n'est pas à sa place.

Exemple d'utilisation : Il ne faut pas m'en vouloir, c'était nécessaire et tu n'es pas arrivé dans cette histoire comme un cheveu sur la soupe mais comme le sel ou la cuillère dans la soupe, tu es arrivé à ton heure et sans doute nous avions rendez-vous. (J. Prévert)

Signification : Accélérer.

Origine : Expression fançaise du début du XXèmequi doit son origine au milieu automobile à cause de la forme des premiers accélérateurs; des tiges courbes surmontées d'une demi-sphère rappelant la forme du champignon. De nos jours, "appuyer sur le champignon" s'est étendue hors du domaine de l'automobile et s'emploie dans le sens d'aller plus vite.

Signification : Avoir le culte de l'argent ou faire la cour aux puissances d'argent

Origine : Malgré le fait que notre expression française a vu le jour avant même les traductions de la bible époque où l'on parlait de "veel d'or", il se dit toujors qu'elle prend son origine dans l'histoire de Moise et des hébreux. Ce dernier, en remontant le Mont Sinaï pour récuperer de Dieu les tables de Loi a du attendre 40 jours ce qui déclencha l'ennui de la population juive qui demanda à Aaron de leur fabriquer un dieu à vénérer ce qu'il fit avec les bijoux de tous les juifs sous la forme d'une vache (Hathor) et d'un veau (Apis). Moïse, en redescendant du Mont Sinaï constata le retour de l'idolatrie et punit 3000 coupables .

Par delà cette légende, le veau devient le symbole de l'oisiveté et désigna jusqu'au XVII ème siècle celui dont la valeur ne se définit que par sa richesse et ses possessions et ce n'est qu'à partir de la fin du XVII ème siècle que notre expression française prend son sens actuel.

Signification : Expression française qui à son origine était un vers de Jean de la Fontaine utilisé pour montrer la perte d'illusions.

Origine : Expression française qui viendrait d'une fable de Jean de la Fontaine  "Perrette et le pot au lait" où décrit une jeune fermière qui va vendre son lait au marché du village et rêve en chemin du gain qu'elle compte réaliser. Elle rêva si fort qu'elle fit tomber son pot et perdit son lait et ses illusions, le lait symbolisant l'unique bien en sa possession.

Sous d'autres cieux : Cette expression française se retrouve en Afrique du Nord mais s'exprime différement pour dire "hadhar lahsira kbal el jemaa" ou il prépara la natte avant de construire la mosquée.

Signification : Se venger de lui à la prochaine occasion.

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française qui a connu son apogée au XXème siècle il faudrait commencer par définir les mots qui la composent: La signification de  tournant à savoir celle qui permet une attaque imprévisible et imparable est apparu au XIIème siècle et  se définirait donc  comme étant un coin où la rue tourne à angle droit, synonyme d'un lieu de cachette pour surprendre celui qui vient. Il s'en suit donc que notre expression française a utilisé la définition du tournant dans le sens figuré pour désigner l'occasion propice pour surprendre une personne et se venger d'elle.

Exemple d'utilisation : M. Thureau-Dangin ne se serait pas risqué de rien refuser à votre oncle, qui ne l'aurait repincé au tournant. (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Sous d'autres cieux : Notre expression française a subi une traduction intégrale en Afrique du Nord pour dire se venger de quelqu'un au moment propice dans la transcription suivante:"iaaradhlou feddoura"

Signification:Locution signifiant énormément, en grande quantité.

Origine: Cette expression française du début du XVIème siècle était associée au verbe boire et "tire" viendrait de tirer ou faire sortir le liquide pour le boire d'un seul coup. Cependant le terme "larigot" comporte plusieurs définitions:Le dictionnaire définit le larigot comme étant une petite flûte or il est difficile de comprendre le rapport qui existe entre la flûte et la boisson à l'excès. Il se pourrait mais sans certitude absolue que le fait de faire sortir un liquide de son contenant soit comparé aux sons d'une flûte.Une autre explication soutiendrait que cette expression française découlerait de "flûter comme un bourgeois" signifiant boire énormément. Selon une origine paillarde, le larigot serait un refrain populaire de chansons communément appelées "à boire" ou chansons de soulards.Il existe certes une définition de cette expression française issue du Larousse du XX ème siècle faisant allusion à la cloche de la cathédrale de Rouen surnommée "La Rigaud" en hommage à son fabricant, un cloche très lourde à tirer et qui nécessitait des efforts surhumains. Les sonneurs après avoir tiré cette cloche se devaient de boire énormément au vu de l'effort intense fourni et donc buvaient "à tire la rigaud" équivalent à "tirer la cloche de La Rigaud".

Sous d'autres cieux: Au grand Maghreb, une expression dans le même sens fait appel à la pelle instrument dont la pelletée peut contenir une quantité importante d'un produit ou d'un bien pour dire " bel bala".

Expression française synonyme: A la pelle

Signification : Une voix forte et étourdissante qui casse la tête.

Origine : Afin de pouvoir interpréter cette expression française du XVIème siècle, il faudrait définir d'abord le verbe "tuer" qui en ancien français voulait dire frapper à la tête et par extension fatiguer et exténuer. En remontant plus loin dans le temps, "tuer" au XII ème siècle signifiait s'évanouir ou "étêter" quelqu'un, sens repris de nos jours. Malgré sa forme archaïque, cette expression reste très courante.

Exemple d'utilisation : ... Quelqu'un siffle à tue-tête et invisible m'oppose encore dans ce bruit sa conception de l'univers ce qui est toute vulgarité. (Montherlant)

 

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.
Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme