A

Signification : Formule adressée à celui qui éternue.

Origine : Expression française du XIXème siècle dont les origines remontent à la mythologie qui selon la légende serait la réaction du premier homme. Ensuite dit-on, que le fait d'éternuer serait le premier réflexe du nouveau né. "à vos souhaits" serait donc ce qu'on pourrait souhaiter de mieux à un enfant qui vient de naitre. Il paraitrait que l'éternuement est aussi le tout dernier acte du mourant car Adam serait mort de cette façon ainsi que tous ses descendants jusqu'à ce que le patriarche Jacob demanda à Dieu de faire cesser cette habitude qui est par définition un signe de joie et de naissance.
Selon des traditions plutôt anglo-saxonnes, les nourrices croyaient que tant que l'enfant n'avait pas éternué, il serait habité par les fées et même ensorcelé. De ce fait l'enfant devait éternuer au moins trois fois pour se débarasser des mauvais esprits.

Sous d'autres cieux : "A vos souhaits" se retrouve en Afrique du nord sous la forme "yarhamouka allah" signifiant qu'allah vous accorde sa miséricorde.

Signification : Aller à pied

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIIème siècle qui se base sur la métaphore du cordelier,moine mendiant qui quêtait dans les rues. La haquenée quant à elle se définissait comme étant une monture très belle ne pouvant être possédée que par les hauts dignitaires de l'église alors que les cordeliers circulaient à pied en s'aidant d'un bâton.

Signification : Individu d'une très grande force,de forte carrure, imposant

Origine : Expression française servant  de lien entre une personne barraquée et un meuble de rangement. A l'époque l'armoire à glace serait un meuble de grande taille et fabriqué en bois solide. Aussi le meuble sera difficile à déplacer car lourd et imposant. Qualifier une personne d'armoire à glace renvoie au fait que cette personne est très grande, large d'épaule lourde et forte et surtout de sexe masculin car ce qualificatif ne peut être attribué qu'à des hommes à carrure athlétique et offensifs.

Signification : Avoir les cheveux en désordre.

Origine : Expression française qui viendrait du bicorne, une sorte de chapeau militaire et officiel à la mode de l'époque et dans l'armée qui décrit l'odre de déploiement en fonction du positionnement du chapeau sur la tête du soldat. De ce fait, porter le chapeau à cornes (bicorne) en bataille c'est le porter de travers.

Exemple d'utilisation : La cravate négligemment nouée....une bataille rangée,...les cheveux en bataille (G. Baissette)

Signification : Avoir quelqu'un à sa poursuite.

Origine : Expression française pouvant suggerer deux interprétations. Il se pourrait qu'elle fasse allusion aux trousses qui sont des hauts de chausses à la mode du XIXème siècle et avoir quelqu'un à ses trousses se dirait en parlant de celui qui est à la suite continuelle de quelqu'un.
Il se pourrait aussi que cette expression française prendrait le sens de paquet porté sur la croupe d'un cheval et "en trousse" serait synonyme de "en croupe". De là, lorsque l'on poursuit un autre cavalier et qu'on le serre de trop près, on est donc à ses trousses, les trousses étant le bagage enroulé sur l'arçon de la selle. Donc, en poursuivant les ennemis à cheval, cette expression resterait liée à l'idée de poursuites.

Expression française synonyme : coller aux basques de quelqu'un, coller au cul

Signification : Immédiatement, sans la moindre difficulté ou hésitation au moment même où l'impulsion est donnée.

Origine : Expression française qui viendrait du monde de l'automobile et se référe au moteur à quatre temps, se mettant en route dès l'amorce du quart de tour. Autrefois, il était enclanché par une manivelle, aujourd'hui c'est la clé de contact. La télécommande de démarrage n'a rien enlevé au principe, cela serait juste le fait d'appuyer sur un bouton qui déclenchera le quart de tour, une façon comme une autre d'enlever la notion d'effort. Cette expression française s'utilise généralement avec des verbes se basant sur le déplacement comme démarrer, partir.

Exemple d'utilisation : Ce matin, je me suis levé tard, je suis parti au quart de tour sans même prendre le temps de déjeuner

Signification : Avoir mal à la tête pour avoir trop bu

Origine : Selon cette expression française, les cheveux sont assimilés  à la tête et donc le mal de cheveux serait tout simplement un mal de tête et pour cause tout abus d'alcool entraine des désagréments et à fortiori un mal de tête fou! ce qui a donné le fameux slogan "l'abus d'alcool est dangeureux pour la santé et à bon entendeur"!
Pour éviter donc ce mal de cheveu, il vaudrait mieux être gourmet que gourmand!

Expression française synonyme : avoir la gueule de bois

Signification : Avoir très faim subitement.

Origine : Expression française du XVIIIème siècle dérivée du terme faimvalle qui était une maladie des chevaux leur donnant une sensation de faim violente les obligeant à s'arrêter pour se rassasier. Jusqu'au XIXème siècle cette faim calle était d'usage pour dire avoir une faim de loup et ce n'est qu'à partir de cette date que le terme fringale apparait comme étant une sensation de faim, une envie pressante de manger tout et n'importe quoi en dehors des heures de repas.

Signification : Expression française pour signaler que l'on s'est trompé

Origine : Locution qui puise ses origines dans le milieu des militaires et viendrait d'une autre expression plus ancienne à savoir "au temps pour les crosses" pour dire que la non synchronisation des bruits des crosses, les soldats se devaient de revenir au temps précedent pour recommencer la manoeuvre de maniement des armes. Dans un sens plus figuré, "au temps pour moi" signifierait donc  reconnaitre ses erreurs avec l'idée de suggérer une reconsidération de la question.
Selon d'autres interprétations, cette expression française serait transcrite "autant pour moi" et qui signifierait qu'il y ait reconnaissance de la faute mais qu'elle serait permise par le fait que tout humain a droit à l'erreur. Ce serait donc une simple auto-critique.

Exemple d'utilisation : Très bien. Au temps pour moi. Enfin, ça ne veut pas dire que je lui donne raison.

Signification : Coup de fatigue brusque qui brise toute activité.

Origine : Expression française du début du XXème siècle qui donne l'impression que le corps se vide de ses forces. Par contre le rapport avec les pompes ne semble pas avoir trouvé d'explication logique alors que les interprétations sont nombreuses. Il se pourrait que le coup de pompe vienne du milieu cycliste dans le sens de fatigue subite au cours d'un effort musculaire mais la pompe à vélo produit plutôt un effet contraire puisqu'elle regonfle la chambre à air et lui donne du tonus. Mis à part la pompe à gonfler les roues, il se pourrait que cette expression française fasse appel au coup de pompe des aviateurs. Il paraît que l'auteur de cette interprétation a effectué un voyage dans un petit avion de l'époque dans lequel les voyageurs éprouvèrent un malaise dû au trous d'air.

Depuis, le coup de pompe est passé dans le langage courant pour désigner cette défaillance qui atteint celui qui manque de sommeil.

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Le spécialiste de la vente de couteaux

http://www.vos-couteaux.com

Couteaux de collection

Couteaux Laguiole

 

 

 

 

 

Click And Collect

Site mairie

Le portail Français de la création de site internet mairie

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme