Et, pour un point, Martin perdit son âne

Signification : Il suffirait d’un détail pour qu’une affaire importante échoue.
Origine : Expression française du XVIème siècle dont les origines diverses amènent un doute dans l’interprétation. Selon  certaines explications, Martin serait l’Abbé de la ville de Sonate. Il a suffit qu’un autre prêtre revendique cette abbaye pour que l’affaire passe en justice. Comme dans l’acte de cession du bien, l’abbé Martin a oublié de ponctuer le document et le point manquant a rendu l’acte caduc donc sans effet car la phrase a perdu son sens. L’abbé Martin ne pouvait plus être le propriétaire légitime et son adversiare pouvait reprendre son bien. Ce qui fait qu’à cause de cette erreur de ponctuation, il perdait l’abbaye.
La deuxième origine de cette expression française serait italienne aussi mais fait référence à l’abbé d’Assello qui ordonna au peintre d’écrire sur la porte « porta, patens esto. Nulli claudaris honesto » qui veut dire « porte, reste ouverte, ne sois fermée à aucune honnête homme » . Ce dernier, par faute d’instruction la transforma en changeant un point de sa place à « porte , ne reste ouverte pour personne, soit fermée à l’honnête homme ». L’erreur ne passa pas sous silence et tomba dans les oreilles du Pape qui donna la charge de l’Abbaye à un aute prêtre. Le suivant, à titre d’information nota « pour un point Martin perdit Asello« .Le nom de ce village Asello étant très proche de asellus terme latin signifiant petit âne.

Quelle est la signification de l'expression C'était écrit ?

Quelle est l'origine de l'expression C'était écrit ?

D'où vient l'expression C'était écrit ?

Comment utiliser l'expression C'était écrit ?

Pourquoi dit-on C'était écrit ?

Quelle est la signification de l'expression Fermer les portes du temple de Janus ?

Quelle est l'origine de l'expression Fermer les portes du temple de Janus ?

D'où vient l'expression Fermer les portes du temple de Janus ?

Comment utiliser l'expression Fermer les portes du temple de Janus ?

Pourquoi dit-on Fermer les portes du temple de Janus ?

Notre site utilise des cookies pour réaliser des statistiques de visites, partager des contenus sur les réseaux sociaux et améliorer votre expérience. En refusant les cookies, certains services seront amenés à ne pas fonctionner correctement. Nous conservons votre choix pendant 30 jours. Vous pouvez changer d'avis en cliquant sur le bouton 'Cookies' en bas à gauche de chaque page de notre site.En savoir plus