U

Expressions françaises commençant par la lettre U

Signification : Lieu de mauvaise fréquentation
Origine : Expression française qui prend ses origines dans le milieu des historiens. La région appelée Austrasie ou territoires de l'est désignait à l'époque des mérovingiens le territoire couvrant le nord-est de la France, les bassins de la Meuse et Moselle et le bassin moyen et inférieur du Rhin. Ce royaume a vu le jour à la mort de Clovis roi des francs lors du partage du territoire entre ses fils. L'Austrasie disparut avec le dernier roi mérovingien en 751 et intégrée au royaume des francs. Après cette précision géographique et pour retourner à l'histoire de l'origine de cette expression française, il s'avère que le roi de cette contrée est Childéric II petit fils de Dagobert fut assassiné dans cette forêt de Bondy réputée pour être le repère des brignands.
Exemple d'utilisation : L'autre au moins qui nous volait comme dans une forêt de Bondy ne m'a jamais fait de ces bêtises (G. Flaubert)

Signification : Repas abondant, très riche et varié.

Origine : Expression française qui fait allusion à Balthazar roi de Chaldée qui organisa un festin grandiose à sa cour et sa famille y compris ses femmes et concubines. Les plats furent servis dans des vases en métaux précieux volés au temple de Jérusalem. Pendant que tout le monde appréciait la victuaille, le roi aperçut une main qui traçait des mots mystérieux. Seul David a pu les interpréter comme étant un méssage prophétique qui prédisait la ruine du royaume. La catastropha arriva la nuit même quand Balthazar fut tué et Darios s'empara du royaume.

Exemple d'utilisation : Ce fut une très belle fête où trônait une table maginfique chargée d'un festin de Balthazar.

Signification : Au sens propre qualifie un lieu où l'on risque de se perdre, et au sens figuré une situation complexe.
Origine : Expression française issue de la mythologie grecque qui fait allusion à Dédale fils d'Hymétion et disciple de Mercure qui a pu substituer les voiles aux rames. Il fabriqua des statues animées et tua son neveu, s'enfuit d'Athénes et se réfugia en Crète à la cour de Minos où il construisit son labyrinthe se définissant en un enclos rempli de bois et de bâtiments disposés de telle sorte qu'une fois rentré il était très difficile de s'en sortir. Mais il fut la première victime de son invention car il y fut enfermé avec son fils Icare et le Minotaure. Pour se sauver, il fabriqua des ailes de cire pour lui et son fils et reconnanda à ce dernier de ne pas s'approcher du soleil. N'écoutant pas la consigne, Icare perdit ses ailes qui fondirent sous l'effet de la chaleur et il tomba et se noya dans la mer Egée. le malheureux père continua son bout de chemin jusqu'en sicile où le roi cocalus le fit étouffer dans une étuve. Selon d'autres interprétaions, il aborda non pas en Sicile mais en Egypte,enrichissant Menphis de ses oeuvres et fut honoré comme un dieu. Pour d'autres Dédale ira en Italie et offrit ses ailes à Apollon et lui construit un temple sur la porte duquel il grava toute son histoire mais n'est jamais parvenu à représenter la chute d'Icare qui était sa principale douleur.
Signification : c'est une expession qui qualifie un usurier ou un avare
Origine : Afin de mieux comprendre cette expression française, commençons par définir les termes qui la composent avec le dictionnaire de l'époque.  Tout d'abord, le terme fesse viendrait du verbe fesser qui au XVème siècle signifiait battre avec des verges qui sont des baguettes servant à frapper. Mathieu quant à lui est l'un des douze apôtres qui avant de se convertir était prêteur et tout usurier était traîté de confrère de saint Mathieu. De ce fait , au XVIème siècle, le nom mathieu définissait le créancier et fesser Saint- Mathieu équivalait à pratiquer l'usure.
Selon d'autres explications, le fesse-mathieu est celui qui fesse le saint en pratiquant indignement son premier métier, mettrait à mal sa réputation qui équivaudrait à le faire souffrir en le battant.
Signification : Un employé de bureau
Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, commençons par définir les termes qui la composent: En effet, tout employé devant être assis pour mener sa tâche, devrait avoir un peu de confort et les chaises de l'époque en manquaient. De ce fait, ces personnes utilisaient des coussins de cuir de forme circulaire et plus ou moins rembourrés  qu'ils mettaient sur les chaises pour leur épargner les douleurs qui à la longue devenaient insupportables. De là et à partir de la fin du XIXème siècle, grâce au roman de G. Courteline portant le même nom, le rond-de-cuir a servi à définir le bureaucrate sans reelle motivation et peu efficace.
Exemple d'utilisation : Un beau poste, après plus de trente ans de service.... Mais il fallait de l'initiative et de l'intelligence, il s'agissait de ne pas s'endormir sur son rond-de-cuir comme un empoté (E. Zola: Pot-Bouille)
Signification : Expression française à double sens: Au XVIIème siècle, elle définissait un homme sans importance sociale et sans moyens financiers. De nos jours, l'homme de paille est un prête-nom dans une affaire douteuse.
Origine : La paille est par définition opposée au grain et au foin et reste donc  symbole de déchet, de choses insignifiantes. L'homme de paille quant à lui a d'abord été un pauvre type puis a désigné, comme  l'homme de foin, le mannequin. Mis à part cette signification péjorative, la paille a aussi joué un rôle juridique. Lors d'une vente, un partage ou une donation, les anciens germains et les hommes du moyen-âge offraient et recevaient un fétu en signe d'accord et rompre la paille signifiait donc annuler un accord. Par croisement des deux idées, à savoir celle du pantin et la coutume des transactions est née cette expression française désignant le fantoche méprisable mis en avant pour cacher le puissant anonyme qui détient le pouvoir. Cette image va refléter à la fois la souplesse d'un mannequin et l'inconsistance du faible que l'on brise facilement.
Exemple d'utilisation : Afin que vous ne pensiez point que je sois un homme de paille sachez que j'ai fait l'acquisition d'une maison qui vaut deux mil escus (Sorel: Histoire comique de Francion)
Signification : Nom d'un pays imaginaire dans lequel on mène une vie luxueuse mêlée de plaisir et d'abondance.
Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française commençons par définir les termes qui la composent. Cocagne semble prêter à confusion car il se définit de manière différente selon les régions. En effet ce mot désigne la chance dans les régions méridionales. Sinon, c'est une friandise que l'on attrape sur un mât portant ce nom.
L'origine du terme cocagne viendrait de la région toulousaine et remonte au moyen-âge. Appelé cocanha à l'époque, il se présentait comme étant une boule de feuilles séchées utile à la coloration des tissus et  coûtait très cher car était considéré comme la seule teinture durable ce qui en a fait une source de richesse de la région.
Exemple d’utilisation : … nous renchérissons en extravagance, lui assurant que nous vivons une époque de cocagne…. (A. Blondin : Quat’saisons)

Signification : Personne mal adaptée, inefficace, entreprise peu ou pas rentable.
Origine : Expression française de la fin du XIXème siècle qui viendrait du vocabulaire outre manche et serait la traduction intégrale de "a lame duck". cette locution a pour origine le monde de la finance et surtout le domaine boursier où le canard boiteux serait un marchand de titres incapable de payer ses dettes et donc tout spéculateur insolvable serait surnommé de la sorte. Cette image se servirait de la démarche vacillante de cet individu obligé de quitter les lieux honteusement dépouillé, démarche ressemblante à celle d'un canard.
Toutefois, en anglais le terme "lame" prendrait le sens de boiteux par accident et "a lame duck" serait plutôt un canard blessé. de ce fait, notre expression française aurait tendance à prendre sa source dans le domaine de la chasse aux canards sauvages, domaine très prisé de l'aristocratie anglaise. Le passage à la langue française au moyen d'une traduction intégrale a servi à remplacer la notion  traditionnelle de cheval boiteux.
Il se pourrait aussi que cette expression française vienne du canard pris dans le sens de journal qui au XVIIIème siècle se définissait comme étant une fausse nouvelle ou un conte absurde pour se moquer de la crédulité des auditeurs. En effet, il existait au XVIème siècle une autre expression très ressemblante à savoir "vendre un canard à moitié" synonyme de mentir qui en se raccourcissant deviendrait vendre un canard et vendre ce canard à moitié serait ne pas le vendre du tout d'où le sens de se moquer ou d'attraper.

Signification : Locution utilisée pour dire qu'un silence pesant s'est installé ou que tout le monde s'est tu en même temps.
Origine : Expression française dont les origines restent obscures sert généralement à détendre une atmosphère pesante d'un silence venu subitement. Selon quelques explications basées sur des hypothèses non fondées, "un ange passe" serait une forme d'humour des pensionnats religieux. En ces lieux, si les bavardages des jeunes filles s'arrêtait subitement, il s'agirait d'un miracle dont les causes seraient angéliques. selon d'autres explications, le fait de faire appel aux anges servait à se protéger du malaise ambiant occasionné par la tension soudaine due à une mauvaise nouvelle. La troisième explication serait que cette expression française viendrait d'une locution latine se référant à Mercure le dieu garant de la discrétion propice  au commerce, évangélisé par la suite et le silence serait dû à son passage devant lequel tout le monde se tairait vu sa nomination de "maître des maîtres".
Exemple d'utilisation : .... en face d'eux, des malaises passaient ou des anges, eh bien c'était un peu ça des anges passaient. (F. Nourissier: Le maître de maison)
Signification: Le brusque passage du chaud au froid dans la douche dite écossaise va désigner au figuré un revirement brutal de situation.
Origine: Depuis l'antiquité Hippocrate connaissait les vertus de l'eau froide et en recommandait l'usage contre plusieurs maladies mais ce n'est qu'au milieu du XVIIIème siècle que l'humanité occidentale découvrit les bienfaits de l'eau giclée et inventa la douche, qui fut utilisée dans les traitements de démence établissant l'idée de l'utilité du choc pour la briser. Au début du XXème la douche servait à calmer les nerfs ou se tonifier . C'est l'expension du sport et les pratiques des stades et des installations sanitaires collectives qui ont démédicalisé la douche et l'ont fait passée dans l'usage courant.
La douche écossaise ne fait donc qu'aggraver la douche au propre comme au figuré: elle apparaît à la fin du XIXème siècle pour désigner une douche alternative. La métaphore engendrée va donc désigner un douloureux renversement de situation.

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Site mairie

Le portail Français de la création de site internet mairie

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme