Signification: être trompé ou cocu.
Origine: cette expression française peut aussi apparaître sous la forme "mettre les cornes" ou  "planter les cornes". Elle remonterat au XVème siècle et s'inspirerait du verbe "escorner" signifiant "humilier". Le cocu étant l'un des thèmes principaux du comique traditionnel, les cornes de la chèvre et du bouc ont toujours  été des symboles de sexualité. De ce fait, le moyen le plus efficace d'humilier quelqu'un et d'en faire la risée de tous était de le tromper, le cocufier, lui planter des cornes. Cette corne qui fait référence au sexe masculin, endossait une autre connotation, celle de l'attribut caractéristique du cocu.
Selon une autre interprétation de cette expression française, le terme "cocu" viendrait de "coucou", un oiseau dont la femelle a la réputation de pondre ses oeufs dans les nids des autres et c'est la raison pour laquelle cet adjectif s'est longtemps appliqué à la gent masculine.
Sous d'autres cieux: Cette expression française se retrouve en Afrique du Nord sous la forme "aâmel groun" signifiant "il a fait des cornes" pour qualifier quelqu'un de trompé ou cocu.
Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme