C

Expressions françaises commençant par la lettre C

Signification: expression française qui qualifie quelque chose de remarquable.
Origine: expression française dont l'origine remonte aux dernières années du XXème siècle a surgi d'abord dans le milieu des consommateurs de cannabis. Elle aurait été calquée dit-on de l'expression anglo-saxonne "that's the bomb" signifiant c'est remarquable. "C'est trop de la balle" a souvent été renchérie par l'adjectif atomique pour en faire "c'est de la balle atomique" et par delà intensifier le phénomène.

Il semblerait vraisemblable donc que cette balle appartienne à une arme à feu, et inscrive cette expression française dans la suite de celles qui sont appréciatives pour déclencher l'enthousiasme par tout ce qui arrache, tue, éclate....

Sous d'autres cieux: La notion de tuerie et d'éclatement pour désigner quelque chose de remarquable ou d'extraordinaire se retrouve en Afrique du Nord avec l'expression "toktel" signifiant "qui tue".

Signification: Expression française qualifiant une situation qui n'est pas claire du tout
Origine: Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait d'abord commencer par définir la chique. Le petit losange rouge de l'enseigne de tout bureau de tabac symbolise la carotte de tabac dont on se servait pour chiquer. le chiqueur mâchait un rouleau de feuilles très serrées, la carotte pour en extraire la nicotine puis le recrachait quand il avait fini.
Ce liquide peu ragoûtant s'oppose à l'eau de roche, limpide comme dans l'expression française "c'est clair comme l'eau de roche"
Signification: Expression française signifiant coûter très cher
Origine: Cette expression française puise ses origines dans la littérature du XIXème siècle, nottament chez Balzac qui insiste sur l'importance que chacun attribue à ses yeux. Ce type de redondance en forme de spécification anatomique est mélangé dans cette expression française avec une forme particulière de superlation, selon le signifié global de ce qui est le plus cher au monde.
Cette expression française a engendré d'autres dans le même sens et utilisant le verbe coûter pour l'assimiler à d'autres parties du corps plus intimes et aussi précieuses comme "la peau des fesses, du cul ou des couilles"
Signification: ça va très mal aller pour cette personne.
Origine: Cette expression française remonte au début du XXème siècle et puise ses sources dans l'argot des casernes. En effet dans l'administration militaire, le matricule désigne d'abord le registre où étaient répertoriés les noms des soldats avec leur numéro d'inscription et par la suite le soldat lui-même. Le terme "son matricule "dans cette expression française s'emploie à la place de "pour lui". Ce mode de nomination par répertoriage n'a pas les même connotations péjoratives que numéro. Plutôt neutre, le terme matricule dans cette expression française marque un signe d'appartenir à un groupe homogène, d'origine militaire ou carcérale.
Au sens figuré, barder signifie ne plus savoir où donner de la tête que ce soit sous une réprimande ou sous les obus mais il reste quand même le sens de menace d'une bonne correction et le matricule est traité comme un euphémisme employé en lieu et place du derrière.
Signification: Expression française insinuant le danger ou la menace d'une situation. Elle peut aussi faire allusion à une mauvaise évolution d'un événement.
Origine: Cette expression française remonte au XIX ème siècle pour s'appliquer d'abord à une personne suspecte dont les opinions peu orthodoxes et les moeurs louches étaient condamnables jugées par les flammes de l'enfer. L'emploi moderne de cette expression française fait allusion à l'odeur d'un plat qui commence à brûler, signe précurseur d'un incendie. De nos jours, "ça sent le roussi" au sens figuré est surtout utilisé dans le cas d'une entreprise où subsiste un problème économique, et il semblerait y avoir un ajustement ou un plan social menaçant la sécurité des employés.
Signification: expression française du XVII ème siècle utilisée pour montrer un avantage apparent et donc inutile.
Origine: "ca me fait une belle jambe"  connu  plusieurs variantes qui sont cependant très proche de l'expression française d'origine comme " ca me fait la belle jambe" ou "ça me fait bien la jambe". Cependant toutes ces variantes sont porteuses de la même nuance ironique pour dénoncer le faire valoir dans les salons mondains de la grâce ou de la démarche, de la coquetterie. Par contre, il est à remarquer que l'idée de profit est très présente pour accentuer  le fait qu'il n'y ait aucun avantage à retirer et donc de son inutilité.
De nos jours, cette expression française semble transcrire un mouvement d'humeur, un rejet de quelque chose qui ne nous concerne pas, ne nous atteint pas ou nous indiffère
Signification: Expression française qui fait allusion aux artifices dont usent les femmes pour s'embellir qui sont aussi éphémères qu'un ciel changeant.
Origine:"Ciel pommelé et femme fardée" a pour origine une autre expression française dont les origines relèvent du domaine de l'agriculture à savoir "ciel pommelé, le vent va souffler"
Dans cette expression française,un ciel pommelé est supposé ne jamais garder cet aspect pour tourner à la pluie, comme les artifices de la beauté féminine qui ne sont pas durables.
Le terme ciel dans cette expression française est uniquement pris dans un sens météorologique. Son inconstance est un phénomène naturel contrairement à la cosmétique féminine qui est définie comme artifices et tromperie. Cette sorte de va et vient entre la "nature" et la "femme" trompeuses toutes les deux, dépend d'une image du monde organisée par l'homme. L'ordre du monde dans toute sa profondeur est toujours troublé par les apparences comme les nuages en forme de pomme pour évoquer l'esprit de tentation. De plus dans la génése, la femme est introductrice du mal en étant masquée par cet ordre artificiel et simplement apparent.
De ce fait, cette expression française sonne comme un avertissement pour dire qu'il faut se méfier des surprises que le monde réserve!
Signification: expression française signifiant quitter un lieu pour aller voir un autre ou plus populairement aller voir ailleurs.
Origine: A la fin du XIX ème siècle la crémerie évoquée dans cette expression française est un petit restaurant populaire où l'on servait au départ des produits laitiers pour passer à un sens plus élargi, à savoir une sorte de  gargote entre le café et le restaurant où l'on servait des petits plats avec le café. Cette expression française était donc le cri de dépit lancé par un ivrogne jeté par le patron des lieux à l'heure de fermeture. Changer de crémerie devient donc synonyme de "mettre les bouts", "débarasser le plancher" ou "aller voir ailleurs".
Depuis la fin du XX ème siècle, cette expression française s'emploie dans un contexte commercial, pour signifier que, mécontent des services d'un fournisseur, des prestations d'un commerçant, toute personne peut faire jouer la concurrence et voir ce que propose le voisin.
Signification: Expression française signifiant brusquement et avec violence.
Origine: Afin de mieux comprendre la signification de cette expression française dont les origines sont relativement récentes puisqu'elles ne remontent qu'au milieu du XXème siècle , il faudrait tout d'abord définir les termes qui la composent. Depuis le XVI ème siècle, la vérole désigne la syphilis, maladie vénérienne contagieuse et très grave. Faire fondre cette maladie sur les prêtres et vicaires de petite condition qui constituent le bas clergé revient à dénoncer les moeurs des hommes d'église.
L'expression française "comme la vérole sur le bas-clergé" fait donc allusion à la vérole dans le sens argot du terme à savoir ennui ou souci et elle n'est probablement qu'une reformulation d'expressions françaises antérieures telles "comme la misère sur le pauvre monde" ou"comme la pauvreté sur le monde"
Signification: Expression française qu'une personne peut dire quand quelque chose ne lui plait pas ou qui ne semble pas être son activité préférée.
Origine: Cette expression française de la fin du XXème siècle est tout simplement la traduction intégrale du dicton anglais "it is not my cup of tea" qui permet à toute personne d'afficher ses goûts et préférences sans froisser son interlocuteur.
L'expression française "Ce n'est pas ma tasse de thé" reste la formule polie d'autres expressions françaises dans le même sens telles que " ce n'est pas mon truc" ou "ce n'est pas mon trip".
La formule positive de cette expression française à savoir "c'est ma tasse de thé" est plus ancienne et date du XIX ème siècle et indique les activités préférées d'une personne.

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme