C

Expressions françaises commençant par la lettre C

Signification : Fanfaron, faiseur d’embarras, tapageur et querelleur

Origine : Expression française populaire de la première moitié du XIXème siècle dont les origines ne sont pas certaines mais selon quelques interprétations, la forme viendrait d’expressions antérieures mal interprétées comme le casseur d’acier du XVIème siècle ou le casseur de raquettes du XVIIème.

Exemple d’utilisation : Ils aspirent à l’Elysée comme pour se reposer d’avoir cassé tant d’assiettes. (F. Mauriac)

Expression française synonyme : Casser les vitres

Signification : Manquer à un engagement ou une promesse

Origine : Expression française très ancienne qui viendrait tout droit du dictionnaire argot mais qui a connu plusieurs interprétations selon les époques. En effet, au XVIIIème siècle, chier du poivre signifiait s’enfuir ou échapper à une poursuite. Au XIXème siècle, cette expression prit le sens de faire payer trop cher ou saler une note alors qu’au XVIIème ce dicton correspondait au fait de donner une maladie vénérienne qui introduisit aussitôt l’idée de jouer un tour. En tous les cas et selon certaines interprétations, la notion de fuite décrite par cette expression est proclamée par allusion au poivre lancé pour aveugler les poursuivants.

Exemple d’utilisation : C’est notre filleule, mais du moment où ils en font une fleuriste, nous ne voulons plus entendre parler d’elle. Encore une roulure pour les boulevards. Elle leur chiera du poivre, avant six mois. (E. Zola : L’Assommoir)

Signification : C’est une personne ou un événement remarquable par sa bizarrerie et sa sottise.

Origine : Expression française du XIXème siècle se basant sur le principe linguistique du péjoratif d’excès par ironie. Mais  concernant les principes de la société de l’époque en d’autres termes  le rapport de la société bourgeoise de la Restauration à la poésie basé sur la méfiance et l’incompréhension, c’est tout un poème souligne aussi et même bien avant la moquerie et l’ironie, l’étrangeté et le caractère exceptionnel de l’événement ou de la personne en question.

Exemple d’utilisation : Contenson, voyez-vous, était tout un poème, un poème parisien. A son aspect, vous eussiez deviné de prime abord, que le Figaro de Beaumarchais, les Mascarille de Molière……sont quelque chose de médiocre, en comparaison de ce colosse d’esprit et de misère. (Balzac : Splendeurs et misères des courtisanes.)

Signification : Mépriser ce dont on tire un avantage.

Origine : Expression française courante qui se baserait sur la définition des mots qui la composent pour exprimer l’idée de mépris envers ce dont on profite. En effet et selon le dictionnaire de l’époque, le verbe cracher prendrait le sens de mépriser alors que la soupe va symboliser tout ce qui est profitable, ce qui nourrit et  donc ce qui est vital. De ce fait cracher dans la soupe exprimerait l’idée de mépris pour ce qui est indispensable à la survie.

Expression française synonyme : Mordre la main qui vous tend à manger

Signification : C’est une nullité complète

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIème siècle où le zéro humain est jugé bon à rien contrairement à celui en chiffre pouvant prendre de la valeur en fonction de la place qui lui est attribuée. Le terme zéro en chiffres fut adopté quand la lettre o fut prise comme symbole  et appliqué à tout individu qualifié de nul.

Signification : Piège tendu à quelqu’un ou tout dessein prémédité de nuire

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir le terme guet-apens selon les différentes époques. La signification actuelle nous viendrait du XIVème siècle mais il faudrait insister sur le fait que le terme existe depuis le moyen-âge  et servait à qualifier les mauvais garçons qui avaient l’habitude dit-on de rosser le guet à savoir épier des coins de rue les passants pour les spolier. Le terme guet symbolisait les forces de l’ordre qui assuraient la sécurité des citoyens.

Selon d’autres interprétations ce fameux guet-apens viendrait du vieux français « agais apensés » signifiant acte prémédité

Exemple d’utilisation : Est-ce de guet-apens, ou bien le cas fortuit qu’on a voulu me perdre à force de grand bruit ? (Scarron)

Signification : Courir à toute vitesse

Origine : Expression française qui remonte à la fin du XIXème siècle puisant ses origines dans le milieu équestre. En effet, le terme train fait référence au trot du cheval et le fond va exprimer l’idée d’intensité quand le cheval doit exceller dans la rapidité et l’endurance.

Exemple d’utilisation : Je ferai toujours trembler tout notre monde ! Mais il faut  se mettre à l’ouvrage ! Va dire à Paccard de se lancer à fond de train, et à Europe d’exécuter mes ordres. (Balzac : Splendeurs et misères  des courtisanes)

Expressions françaises synonymes : A plein badin, à fond les ballons

Signification : Cela ne m’importe pas

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française qui remonte à la fin du XVIIIème siècle il faudrait commencer par définir le cadet dans le dictionnaire de l’époque et voir le lien qui puisse exister entre ce cadet et la négligence d’un événement. Selon certaines interprétations, le terme cadet viendrait du vocabulaire gascon « capdet » signifiant étymologiquement tête ou chef. Les grandes familles de la région avaient pour habitude d’envoyer au XVIème siècle l’enfant né après l’aîné servir comme volontaire en France en tant que bas officier ou soldat pour apprendre le métier des armes.

A la fin du XVIIème siècle, il se disait plutôt « c’est le moindre de mes soucis » et le fait de rajouter la notion de cadet va chercher à assimiler les soucis à une famille où le plus jeune est insignifiant.

Signification : Être extrêmement méticuleux à l’excès dans la recherche d’erreurs, dans la critique

Origine : Locution proverbiale devenue expression française attestée à la fin du XIXème siècle qui selon certaines interprétations puiserait ses origines dans le milieu du théâtre de l’époque où un comédien cherchant à faire des effets niais sur scène se décrivait comme celui qui cherchait la petite bête.

Expression française synonyme : Chercher des poux, chercher le poil dans l’œuf, faire son lionel

Signification : Tout ce qui est obtenu ou arrivé d’une certaine manière s’en ira de la même façon en d’autres termes,  le bien acquis trop facilement ou par des voies peu respectables se dissipe aussi facilement qu’il a été accumulé.

Origine : Locution proverbiale devenue expression française de moins en moins usitée qui fait allusion selon certaines interprétations aux musiques militaires où flûtes et tambours sont associés. Selon d’autres interprétations, le choix des instruments de musique ferait référence au fait que le musicien est connu pour être dépensier alors que le tambour ressemblerait à une caisse de banquier où l’argent comme les battements lui reviendraient.

Expression française synonyme : Bien mal acquis ne profite jamais

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme