Expressions Francaises, dictons. Définition signification et origines des expressions Françaises

Expressions Françaises

En avoir plein le dos

Signification

Être excédé à cause d’une personne ou d’une chose

Origine de l’expression « en avoir plein le dos »

Expression française dont les origines remontent au début du XIXème siècle qui est basé sur un euphémisme où le terme dos remplace le terme « cul » pour rendre l’expression moins obscène. En effet, en voir plein le cul remonte au XVIème siècle et s’utilise comme un moyen d’exprimer son ras-le-bol de manière vulgaire.

Exemple d’utilisation

Voyons, est-ce une vie ? Jamais un liard, toujours rester en affront à propos des moindres bêtises. Oh j’en ai plein le dos ! (E. Zola : Pot-Bouille )

Expression française synonyme

En avoir ras-le-bol, en avoir marre

Présenter, rendre ses devoirs

Signification

Présenter ses respects

Origine de l’expression « présenter, rendre ses devoirs »

Expression française vieillie et obsolète où les devoirs sont définis comme étant le comportement poli que les usages de la société ont imposé vis-à-vis d’autres personnes dont le statut est plus élevé comme les supérieurs ou les ainés. A ce titre présenter les devoirs à quelqu’un est équivalent à lui faire les politesses qu’on lui doit.

Exemple d’utilisation

En jeune parent bien élevé, il ne manquait jamais de venir me rendre ses devoirs le jour de l’an. (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Autant que faire se peut

Signification

Dans la mesure du possible

Origine de l’expression « Autant que faire se peut »

Expression française très archaïque qui remonte à la fin du XVème siècle selon certains interprètes. Le terme « peut » est tiré du verbe pouvoir mais il va être accompagné d’un doute sur la faisabilité de la chose. A ce titre, notre expression doit être comprise dans le sens où si une possibilité de faire quelque chose existe, alors il faut mettre tout son possible pour le faire.

Expressions françaises synonymes

Autant que possible, à l’envi

 

En deux coups les gros.

Signification

Facilement et rapidement

Origine de l’expression « en deux coups les gros »

Expression française sortie droit du dictionnaire argot du XXème siècle et qui puiserait ses origines dans un jeu prénommé Zanzi devenu de nos jours obsolète. Sur la base de ce jeu très populaire à l’époque, le joueur lançait 3 dés et si le résultat ne lui plaisait pas, il pouvait relancer un ou deux dés et même un troisième. Les autres joueurs ne pouvaient pas lancer plus de dés que le premier et selon les principes du jeu et ce qu’aurait obtenu le premier joueur en nombre de points, il annonçait soit « les gros » pour imposer aux autres joueurs d’obtenir plus de points que lui soit « les petits » et dans ce cas les autres joueurs se devaient de faire moins que lui.

Exemple d’utilisation

Le commissariat du quartier fut prévenu, un plein car de gardiens réparti discrètement autour du restaurant et avant même que nos quatre affamés aient attaqué leur filet de hareng pommes vapeur, l’équipe de Souchon les sautait en deux coups les gros. (M. Rolland : La Rouquine)

Être à la coule

Signification

Être malin, savoir se débrouiller, être bien informé pour tirer profit de certaines situations.

Origine de l’expression « être à la coule »

Expression française du milieu du XIXème siècle qui a commencé à prendre le sens de connaître quelque chose ou être au parfum. Elle proviendrait d’un jeu de cartes où le connaisseur de la couleur qui se disait « la coul’ » de l’atout avait l’avantage sur les autres. Par la suite et sous l’influence de la langue anglaise avec son « cool », l’expression « être à la coule » dévia vers le sens d’être peinard.

Selon d’autres interprétations, « être à la coule » se rapproche plutôt d’être à la couleur ou être au courant mais dans le sens de connaitre les fausses raisons ou les apparences car « coule » viendrait de « couleur » qui pris dans  son sens du XIXème siècle signifie connaitre les atouts. De nos jours, « à la coule »  est rattaché au verbe couler et va donc évoquer l’idée d’habileté.

Exemple d’utilisation

Un groupe de marles qui furent à Mettray nos amis ou non, mais des gars à la coule  qu’unissaient les mêmes goûts et dégoûts. (J Genet)

Se ronger les sangs

Signification

Se faire du souci, être extrêmement inquiet

Origine de l’expression « se ronger les sangs »

se ronger le sangExpression française du XIXème siècle basée sur une métaphore assimilant « les sangs » comme faisant référence au corps humain dans sa totalité. L’origine remonte au moyen-âge, époque pendant laquelle la médecine considérait que l’état général du corps et de l’esprit avait un rapport avec le sang, ce dernier constituant une des humeurs dont l’équilibre assurait la bonne santé. Un déséquilibre  sanguin pouvait donc procurer  un sentiment d’angoisse et d’inquiétude

Exemple d’utilisation

D’autres fois, Coupeau emmenait toute la coterie boire un canon, Boche, les peintres avec les camarades qui passaient ; c’était encore une après-midi flambée. Gervaise se rongeait les sangs. (E. Zola : L’Assommoir)

Expression française synonyme

Se faire du mouron, se faire un sang d’encre

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression


Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme