B

Expressions françaises commençant par la lettre B

Signification : Personne indésirable, rejetée

Origine : Expression française qui puise ses origines dans le domaine de l’élevage où il est d’usage que les bergers ont soin d’écarter les bêtes et surtout les ovins malades du reste du troupeau.

Exemple d’utilisation : Pas une parole ne fut adressée à ce colonel si fier de son crédit et il restait isolé comme une brebis galeuse. (Stendhal)

Expression française synonyme : Mouton noir

Signification : Battre très fort une personne

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVème siècle qui utilise cette métaphore ancienne portant sur le gâchage du plâtre devant  s’effectuer avec énergie. Or, il reste à savoir ce que signifie exactement « gâcher du plâtre ». Elle fait allusion au délayage de cette denrée en la mélangeant avec de l’eau pour en faire une pâte modelable et lisse. Pour cela, il faudrait la force des  bras d’un homme fort pour en faire un mélange de qualité. Cette tradition a été utilisée pour décrire les actes violents et les coups assénés à une personne.

Expression française synonyme : Passer à tabac

Signification : Faire des efforts inutiles

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIIème siècle où le verbe battre généralement utilisé pour décrire un effort porteur alors que dans ce cas, il est plutôt vain. L’expression battre le vent cherche donc par cette métaphore à montrer l’inutilité d’un effort.

Expression française synonyme : Donner des coups de bâton dans l’eau, battre l’air

Signification : Rumeur

Origine : Expression française qui à ses débuts prit le sens de confidence. En effet, le fait de parler dans l’oreille d’une personne va permettre d’assurer la confidentialité de la discussion. C’est donc à partir de cette idée de secret qu’est apparu le sens de rumeur. De ce fait le bouche à oreilles va désigner une information circulant de manière officieuse. Il serait toutefois utile de signaler que cette rumeur n’est pas forcément négative.

Expression française synonyme : Le téléphone arabe

Signification : Très bavard

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française dont les origines remontent au XVIIème siècle, il faudrait commencer par définir le terme bavard selon le dictionnaire de l’époque. Bavard serait un mot dérivé de bave signifiant salive et par extension parole. Le bavard serait celui qui utiliserait beaucoup de salive. L’allusion aux mœurs de la pie, oiseau considéré comme le symbole du bavardage viendrait renforcer le sens de cette expression.

Expression française contraire : Muet comme une carpe

Signification : Régler ses affaires avant de critiquer celles des autres

Origine : Expression française relativement récente qui s'emploie généralement dans le monde politique losque ce qui se passe ailleurs est critiquable et dénoncé alors qu'il fallait mieux s'occuper de ce qui se passe chez soi et faire face à la situation de son propre pays et tenter de régler ses problèmes. La porte dans cette expression  va symboliser la situation, le lieu ou la personne elle-même tandis que le verbe balayer rappelle la solution qu'il faut trouver aux problèmes pour régler ses propres affaires.

Exemple d'utilisation : Quant à ceux de mes correspondants qui me renvoient au fascisme français et m'invitent à balayer devant ma porte, la réponse que je leur donne est bien flatteuse pour l'Allemagne. (F. Mauriac)

Signification : Complétement soûl

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir le coing. C'est en fait le fuit du cognassier, rond de par sa forme et c'est cette rondeur qui l'assimile au soulard..Le terme bourré ferait allusion à celui qui est ivre et serait synonyme de rond, ce qui donnerait une explication à l'interprétation de "bourré comme un coing". Selon d'autres interprétations, le choix de coing serait basé sur un jeu de mots avec coin qui est une sorte de cale enfoncé pour maintenir un objet.

Expressions françaises synonymes : Être rond comme une queue de pelle, beurré comme un p'tit-lu

Signification : Faire le premier pas

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par la définir selon les circonstances où elle a vu le jour. Au XVème siècle, au cours des mois les plus rudes de l'hiver, les marins allaient rompre la glace au sens le plus vrai du terme pour libérer leur navire. Au XVIème siècle, briser la glace prend un sens figuré pour désigner le commencement d'une activité et ce n'est qu'à partir du XVIIème siècle que cette expression va signifier  faire le premier pas. Selon d'autres interprétations, briser la glace puiserait ses origines des régions glacées où les habitants pour faire leurs abblutions étaient obligés tous les matins d'aller au point d'eau le plus proche et cassaient la glace pour atteindre l'eau qui allait servir à leur toilette. Le moment considéré comme intime vu la proximité de plusieurs personnes en tenue de toilette cherchant à se réchauffer les uns contre les autres a donné  le sens de faire le premier pas et se diriger vers autrui en oubliant toute forme de narcissisme. La notion même de cet amour de soi renvoie à une autre interprétation qui définirait la glace comme étant un miroir qu'il fallait briser afin d'éliminer totu narcissisme existant pour pouvoir se préoccuper d'autrui.

Signification : Bon pour l'asile, fou à lier, incohérent

Origine : Expression française qui puise ses origines dans l'histoire de France car avant le milieu du XIXème siècle date de l'inauguration de l'asile de Saint Anne, le seul établissement psychiatrique était Charenton hébergeant les fous dits incurables. La notoriété de l'établissement qui lui valut cette expression viendrait du faitque le Marquis de Sade y finit ses jours.

Signification : Homme d'une beauté exceptionnelle.

Origine : Expression française basée sur une légende syrienne qui décrit les aventures du roi Théias et de sa fille Myrrha. Par désir et passion pour le patriarche, Myrrha parvient grâce aux ruses de sa nourrice à s'unir avec son père pendant douze nuits. Par la suite, Théias se rendit compte de la supercherie et voulut tuer sa propre fille qui prit la fuite pour se mettre sous la protection des dieux  la transformant en arbre appelé l'arbre de myrrhe. De cette écorce naquit après dix mois un enfant d'une beauté extrême prénommé Adonis qui fut adopté par Aphrodite avec Perséphone comme nourrice. Par le fait que cette dernière éprise de lui, refusa de le rendre à Aphrodite, l'affaire fut tranchée par Zeus qui décréta que le garçon partagerait son temps entre les deux déesses en s'octroyant une période liberté. Le jour où Artémis poignarda Adonis par jalousie, Aphrosite courut vers le blessé et pleura tellement que de ses larmes naquirent des roses blanches et roses par des tâches de sang. Quant à Adonis, de chaque goutte de sang versé naquit une anémone. Depuis cette date et en son honneur, Aphrodite créa une fête funèbre que les syriennes célébraient le printemps.

Expression française synonyme : Beau comme un dieu grec, c'est un vrai Apollon

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Le spécialiste de la vente de couteaux

http://www.vos-couteaux.com

Couteaux de collection

Couteaux Laguiole

 

 

 

 

 

Click And Collect

Site mairie

Le portail Français de la création de site internet mairie

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme