Expressions Françaises

Retrouvez sur ce site un grand nombre d'Expressions Françaises: des Expressions Françaises de toutes les régions, des Expressions Françaises de tous les âges, des Expressions Françaises célèbres mais aussi des Expressions Françaises de tous les jours.

Vous pouvez poster vos propres Expressions françaises que vous avez vous même inventées. Vous pourrez alors expliquer la signification de cette Expression Française et la faire connaître aux visiteurs du site. N'oubliez pas de raconter l'origine de votre Expression Française, au cours de quel évênement elle vous est venue à l'esprit, lors d'une soirée, au boulot, etc.

Vous pouvez commentez les Expressions Françaises et aussi trouver l'Expression Française contraire.

Signification

Être compromis, tomber en déconfiture

Origine de l’expression « partir en biberine »

Afin de mieux comprendre les origines de cette expression régionale  marseillaise, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de la région. En effet, cette fameuse biberine marseillaise serait une confiserie consommée au début du XXème siècle dans la région. Elle était constituée d’une poudre de sucre aromatisée, soit à la menthe, à l’orange et au citron et était offerte dans un cornet de papier qu’il fallait couper par la pointe pour aspire le contenu. Ce fameux papier, une fois mouillé par la salive se décomposait et va donc faire échapper la poudre qu’il contenait sur les enfants qui en consommaient. Ce serait ce désagrément qui aurait dit-on engendré l’expression « partir en biberine », synonyme de partir en poudre.

C’est pour cela que partir en biberine se traduit par le fait de tomber en déconfiture et laisser libre cours à son agressivité suite à cela. Par ailleurs l’expression n’est plus très utilisée à Marseille et a été remplacée par « partir en sucette »

Expression française synonyme

Partir en vrille

 

Signification

Parler avec facilité, répliquer

Origine de l’expression «  ne pas avoir la langue dans sa poche »

ne pas avoir la langue dans sa pocheExpression française qui remonte au  tout début du XIXème siècle, largement utilisée pour décrire une personne loin d’être timide et qui a une grande facilité d’expression avec n’importe qui et même avec les personnes pas très proches.

L’expression «  ne pas avoir la langue dans sa poche » peut tout aussi bien qualifier celui qui a la facilité de répliquer sur des sujets qui ne le concernent pas. Toutefois la personne qui est censée être ainsi, a la particularité de parler franchement et sans retenue sans se soucier un tant soit peu de choquer ou déplaire.

Exemple d’utilisation

Il ne se rendait pas compte qu’il agaçait notre tante ses sublimes données en veux-tu en voilà. Bref, la tante Madeleine qui n’a pas sa langue dans sa poche, lui a riposté : « hé, Monsieur, que gardez-vous alors pour M. de Bossuet ? » (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Expression française synonyme

Avoir la langue bien pendue

Signification

Expression de salutation

Origine de l’expression « comment ça va »

« Comment ça va » ou en version plus polie « comment allez-vous » est simple d’explication mais ses origines sont très incertaines. Selon certaines interprétations, cette expression serait tout simplement un raccourci de « comment allez-vous à la selle » ?

Selon les historiens rien n’est sur de l’interprétation mais ce serait en tous les ca la seule existante. Cette question est à l’origine posée pour s’enquérir sur un point particulier à nos vieux pour savoir s’ils ont déféqué.

En effet, la question  posée aurait trait à la santé de l’interlocuteur et aurait vu le jour à la fin du moyen-âge avec l’introduction de la médecine grand-public. Or en cette période, l’indicateur essentiel de santé était principalement les selles. A ce titre, « comment ça va » va renvoyer directement à la consistance et l’odeur de la défection de l’interlocuteur.

En tous les cas, la version anglo-saxonne de « comment ça va » est « haw do you do » se traduisant comment fais-tu sous-entendant « aux toilettes »

Signification

Une mer très clame, sans vague

Origine de l’expression « une mer d’huile »

Expression française courante qui puise ses origines dans la Grèce antique. En effet les grecs avaient pour habitude de déverser de l’huile sur la mer qui avait pour principe de ne pas se mélanger à l’eau et qui à ce titre restait en surface pour créer une sorte de voile donnant cette impression de calme.

Scientifiquement, cette expression est explicable dans  son sens le plus propre. L’huile est connue pour être hydrophobe, chimiquement parlant elle ne se mélange pas à l’eau sans compter qu’elle permet un étalement vaste pour une petite quantité puisque une simple goutte d’huile pouvait se répandre sur un kilomètre carré.

Signification

C’est mon mari, mon compagnon

Origine de l’expression « c’est mon Jules »

Expression fort connue, simple à expliquer mais dont les origines sont difficiles à cerner. En effet la question qui se pose serait de savoir pourquoi choisir Jules et pas Pierre, Paul, Jacques.

Selon certaines interprétations, le fameux Jules à l’origine de cette expression serait tout simplement une femme. En effet la reine Marie-Antoinette était très proche de Yolande Plastron qui obtient de la part de la reine beaucoup d’avantages pour elle et sa famille et il lui a même été attribué le titre de Duchesse. Bien sur la relation va susciter beaucoup de jalousie et même le peuple juge scandaleux ces privilèges accordés à la favorite de la reine alors que le peuple est pauvre et le pays traverse des difficultés.

Comme cette amie et confidente de la reine était l’épouse attitrée du comte Jules de Polignac et à ce titre les proches du roi l’auraient désignée par Jules le prénom de son mari afin de ne pas prétendre l’homosexualité de la reine. C’est donc à ce titre qu’avoir un jules ou c’est mon jules est synonyme de c’est mon compagnon.

Signification

Marcher avec précaution, sans faire de bruit, à dessein de surprendre

Origine de l’expression « marcher à pas de loup »

marcher à pas de loupExpression française qui date de la fin du XVIIème siècle et qui sort droit du dictionnaire argot. Elle semble facile à comprendre mais la question qui se pose serait de savoir pourquoi le choix de cet animal spécifiquement. En effet, le loup à cette époque a souvent été le centre de légendes et à ce titre il aurait inspiré beaucoup d’expressions et de proverbes qui illustrent les travers humains.

De plus, au vu du fait que le loup a une place importante dans les contes tout en prenant une place pas toujours très positive et à ce  titre il aurait été affublé de tous les vices de ce bas monde comme la voracité, la méchanceté, l’agression et tout cela doit être fait dans un grand silence, en marchant de ses pas feutrés pour assurer l’effet de surprise et prendre ce qu’il désire.

Exemple d’utilisation

Le petit Gavroche, qui seul n’avait pas quitté son poste et était resté en observation, croyait voir des hommes s’approcher à pas de loup de la barricade. (V. Hugo : Les misérables)

Expressions françaises synonymes

En tapinois, en catimini

Signification

Être très visible et évident

Origine de l’expression « crever les yeux »

crever les yeuxExpression française assez ancienne qui remonte au XVème. Si le fait de crever un œil au sens propre du terme fait atrocement mal et serait donc synonyme de souffrance. A ce titre tout ce qui parait évident est douloureux comme la vérité que ce phénomène engendre.

Prise au sens figuré, cette expression va traduire l’effet produit par des choses sur l’œil qui est exprimé par des verbes qui ont recours aux coups et blessures. Crever va donc montrer une sorte d’agressivité pour dire que celui qui ne fait pas attention à ce qu’il devrait voir et qui refuse le réel mérite d’être aveugle.

Exemple d’utilisation

La limite de la peinture, tout ce qu’elle peut et tout ce qu’elle ne peut pas est montrée avec une évidence qui crève les yeux. (G. Flaubert : Correspondances)

Expression française synonyme

Sauter aux yeux

 

Signification

La joie prolonge la jeunesse et la fait durer toute la vie

Origine de l’expression « être joyeux empêche de devenir vieux »

être joyeux empêche de devenir vieux expressionExpression proverbiale française qui fait référence à certains peuples de Grèce qui érigèrent des statues à l’honneur du dieu Grelot, symbole du rire personnifié. Ceci se fit en rappel au dogme de la religion de Zoroastre, le législateur né rieur. Il fut par ailleurs défini par les philosophes de l’Antiquité comme étant un animal qui rit et ce serait selon eux un caractère distinctif de l’espèce humaine.

Ce célèbre « homme qui rit » a vécu fort longtemps et mourut âgé de 90 ans et ce parce qu’il était toujours de bonne humeur. Depuis, cette philosophie fut utilisée en médecine quand la mélancolie  venait obstruer des lymphes. En d’autres termes, on guérissait les malades en leur provoquant un fou rire via des chatouillements ou des représentations amusantes.

Signification

Se promener d‘un lieu à un autre sans trouver ce que l’on cherche

Origine de l’expression « passer de Caïphe à Pilate »

Expression française très ancienne puisque ses origines sont bibliques. Elle ferait référence dit-on au récit de la passion du Christ où Jésus se fit promener d’un tribunal à l’autre, en d’autres termes des autorités publiques à celles en référence avec la religion, avant d’être jugé et condamné à mort.

En effet, ces courses indécentes que firent faire les juifs au Christ à l’époque de sa passion ont eu lieu en avril où il fut renvoyé d’Anne à Caïphe, de Caïphe à Pilate, de Pilate à Hérode et d’Hérode à Pilate, ce dernier étant le juge qui a ordonné la sentence. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on parle du Poisson d’avril qui avait lieu à la même date et qu’on trimbalait sur le dos des dupes.

Expression française synonyme

Chercher la pierre philosophale

 

Signification

Une perte importante de vies humaines, massacre

Origine de l’expression « une hécatombe »

Expression française qui puise ses origines dans la Grèce Antique où chaque année serait célébrée une cérémonie religieuse en l’honneur de la déesse Athéna. Cette fête consistait en un rituel où il est question de sacrifier 100 bœufs que les habitants de la cité se devaient d’offrir aux Dieux. Cette fête se déroulait chaque année du 23 au 30 du mois d’Hécatombéon, qui en grec ancien est synonyme de cent bœufs.

Lors de ce rituel, les profanes n’avaient pas le droit d’assister à la fête et étaient donc éloignés et le silence était fortement respecté pendant la cérémonie. Les prêtres dispersaient donc sur les animaux à sacrifier une pâte faite de farine, de sel et d’eau, en quelque sorte des préliminaires de la consommation du sacrifice.

Petit à petit l’hécatombe, à savoir le sacrifice de ces 100 bœufs s’est répandu à tous les sacrifices. Le terme fit son apparition en France au XVIème siècle pour désigner le massacre d’un nombre important de personnes. De nos jours, le mot hécatombe s’utilise principalement pour des pertes n’ayant aucune référence avec la mort humaine et donc des conséquences moins tragique comme le fait de commenter un évènement sportif.

Expression française synonyme

C’est la bérézina

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Le spécialiste de la vente de couteaux

http://www.vos-couteaux.com

Couteaux de collection

Couteaux Laguiole

 

 

 

 

 

Click And Collect

Site mairie

Le portail Français de la création de site internet mairie

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme