Signification : Avouer quelque chose que l'on cachait jusque là.

Origine : Cette expression est apparue au milieu du XIXe. Quand les policiers voulaient faire avouer un truand, ils le privaient d'alimentation. Puis quand enfin il avouait, il avait le droit de manger.

C'est ainsi qu'en argot, celui qui avait fini par manger était  donc celui qui avait avoué.

 

Signification : Être infatigable, être robuste.

Origine : Cette expression remonte à l’époque où il n'y avaient ni tracteurs ni camions. Il n'y avait que les chevaux qui tiraient les charrettes et les chariots, actionnaient les moulins, labouraient les champs… Des chevaux forts et robustes étaient sélectionnés, capables de travailler de longues heures durant tels que les chevaux de trait et de labour.

Signification : Se dit d'une personne ou d'une situation dont la santé dépérit.

Origine : Cette expression venue du domaine du tissage, indiquait un fil ou un coton produit mais de mauvaise qualité, ou qu'une étoffe faite de ce coton prenne un vilain aspect.

Signification : Avoir beaucoup de travail, de tâches à accomplir

Origine : Expression française dont les origines remontent au milieu du XIXème siècle était utilisée pour dire ne pas manquer de ressources allusion faite au pain qui se conservait longtemps, offrant la possibilité d'en avoir plusieurs d'avance et pouvoir tenir longtemps sans risque de famine. Elle prendra au début du XXème siècle le sens actuel à savoir celui renvoyant au travail difficile du boulanger devant le pétrir longuement sur la planche ou celui qu'il faut gagner péniblement.

Exemple d'utilisation : Il se trouverait avec du pain sur la planche pour développer ses combines. (A. Sergent)

Signification : Engendrer des réactions violentes.

Origine : Au XVIe siècle, dans la marine, on disait "mettre le feu aux étoupes". L'étoupe servait à  fabriquer les mèches des armes. Puis au  XVIIe siècle, la poudre a remplacé l'étoupe.
Au XVIIIe, l'expression désignait également le fait de déclencher des passions amoureuses.

 

 

Signification : Un cambrioleur

Origine : En argot, et depuis la fin du XIXe siècle, le monte-en-l'air est un cambrioleur, mais pour mériter cette appellation, il devait entrer dans les appartements en montant par les façades, en s'aidant des balcons, reliefs divers et autres tuyaux d'écoulement.
Autrement dit, il fallait monter en l'air le long des murs ou bien donner l'impression d'arriver par les airs.

 

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Le spécialiste de la vente de couteaux

http://www.vos-couteaux.com

Couteaux de collection

Couteaux Laguiole

 

 

 

 

 

Click And Collect

Site mairie

Le portail Français de la création de site internet mairie

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme