Signification : Il est permis au plus humble de regarder le plus grand personnage.

Origine : Expression française  de la fin du XVIIème siècle qui se baserait sur la métaphore animale du chien symbole de basse condition qui peut se permettre d’aborder une personne de haut rang comme un évêque. Or dans le temps, les gens haut gradés de l’église comme les évêques attiraient autant de respect que les princes et les rois et les gens du peuple considérés de rang inférieur se devaient de baisser les yeux à leur passage. Mais si le chien pouvait se permettre un tel acte c’est parce qu’il ne comprenait pas cette attitude de mépris des gens d’église vis-à-vis du peuple.

Selon d’autres interprétations, le choix de chien et de l’évêque serait basé sur l’interdiction pour les hommes d’église de posséder un chien pour permettre aux fidèles de demander l’hospitalité sans être mordus.

Exemple d’utilisation : C’est un évêque qui est soûl et qui met sa crosse en l’air. Il est soûl, il roule dans le ruisseau, sa mitre tombe, sur le trottoir, il y a un chien ; il est assis sur son cul, il regarde bien un évêque…. (J. Prévert : Paroles).


Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme