U

Expressions françaises commençant par la lettre U

Signification : Voix éraillée et rauque par les effets d l’alcool

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française du début du XIXème siècle qui serait dit-on vite devenue obsolète et tomba en désuétude, il faudrait commencer par définir le terme rogomme selon le dictionnaire de l’époque. Malheureusement et selon les différents auteurs, le rogomme aurait une étymologie inconnue et désignerait une eau-de-vie selon Mme de Sévigné. De ce fait, la métaphore utilisée va servir à exprimer les effets néfastes de l’alcool sur la voix la rendant éraillée et rauque.

Expression française synonyme : Voix de mélécasse

Signification : Un simple événement qui ferait ressurgir des souvenirs d’enfance

Origine : Expression française qui puiserait ses origines dans le roman de Marcel Proust, du côté de chez Swann où il est question du narrateur du roman en question qui dégusta chez sa mère une madeleine trempée dans du thé et au seul goût du biscuit en question, il ressentit du vague à l’âme en se rappelant de son enfance quand sa tante lui faisait manger le même gâteau trempé dans la même boisson chaude.

Expression française synonyme : un déclic

Signification : Expression française servant à décrire toute personne effectuant des travaux pénibles.

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression  qui remonte au XVIIIème siècle, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l’époque. En effet, depuis le XIIème siècle, la somme s’est toujours définie comme étant une charge animale, généralement portée par un âne ou un mulet. Au XVIème siècle après notre ère, la bête de somme serait celle qui était destinée à porter les fardeaux lourds ce qui dénote l’exploitation de l’animal par son maître..  L’expression ne prit le sens figuré qu’à partir du XVIIIème siècle pour décrire toute personne effectuant les durs labeurs en étant obligée de le faire ou de son propre gré

Expression française synonyme : un cheval de bât

Signification : Un repas entre amis

Origine : Expression française qui puiserait ses origines dans la religion catholique qui définit ainsi les repas de l’église primitive constitués des apports de chacun et que cette notion de partage venait de leur foi. De ce fait, l’agape du grec agapé signifiant amour spirituel et fraternel va marquer la fraternité des tous premiers chrétiens partageant un repas.

Selon d’autres interprétations qui peuvent aussi bien compléter la première, le terme agapes viendrait plutôt de la franc-maçonnerie française où il désignerait aussi le partage entre maçons d’un repas froid ou chaud dans la salle dite humide. Ce moment convivial, où chacun s’exprimerait comme bon lui semble serait totalement libre et se justifierait comme étant le prolongement du travail effectué et permettrait aux adeptes de mieux se connaître.

 

 

Signification : Douloureux supplice, règle tyrannique, volonté intense d’uniformiser

Origine : Expression française qui puise ses origines dans la mythologie grecque où Procuste fils de Poséidon serait un brigand dont le nom se traduirait par celui qui étire. En effet, Procuste possédait deux lits de tailles différentes pour y allonger de force les voyageurs. Pour permette à ces derniers d’être de même longueur que les lits en question, il coupait les pieds des plus grands prisonniers et étiraient ceux des plus petits. En d’autres termes, il cherchait par tous les moyens à uniformiser les hommes. De ce fait, l’expression française « étendre sur un lit de Procuste »  prendra le sens d’uniformiser ces personnes et au sens figuré uniformiser les projets, même s’il faut déformer et éliminer ce qui ne rentre pas dans le moule en question, ce qui revient à dire qu’il faudrait fixer une sorte de norme arbitraire et être dans l’obligation de s’y conformer.

 

Signification : Arme présentant autant de risques pour celui qui la subit que celui qui s’en sert ; ou dont l’emploi peut provoquer des effets opposés. Au sens figuré, cela désignerait un atout utilisé contre une personne mais qui risque de se retourner contre soi.

Origine : Expression française du XVIIème siècle qui selon certaines interprétations serait d’origine biblique qui aurait été utilisée sous la forme d’épée à deux tranchants. Selon la Bible, l’arme à double tranchant va symboliser le service de dieux étrangers ou d’idoles mais aussi celles que les Ecritures donnent d’elles-mêmes. De ce fait  ce serait la parole de Dieu qui serait plus tranchante qu’une épée pour pénétrer jusqu’au fond de l’âme

Exemple d’utilisation : La liberté d’expression ! Une arme à double tranchant.

Signification : Journal insignifiant, de faible intérêt

Origine : Expression française de la fin du XIXème siècle qui se baserait sur le sens figuré de ce légume servant à qualifier tout ce qui manque d’intelligence et tout ce qui est médiocre, ceci se retrouvant dans plusieurs expressions comme bête comme chou. Par contre la question qui se poserait serait de savoir le pourquoi un tel choix et pour ce légume en particulier. Généralement, nombreux sont les dictons utilisant les images des  légumes car la population française d’antan serait principalement paysanne et sa nourriture serait composée le plus souvent de légumes et surtout des moins chers comme le chou. De ce fait, le chou en question serait l’ingrédient principal des repas français. Comme ce légume est considéré comme étant peu valeureux les gens prirent pour habitude de le comparer à tout ce qui serait insignifiant, dérisoire et sans valeur.

Signification : Guerre déclenchée pour des motifs futiles

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l’époque. Le terme picrocholine nous viendrait dit-on d’une œuvre de Rabelais dont le personnage principal était Picrochole, terme dérivé du vocabulaire grec signifiant bile amère ou acariâtre car la colère d’antan était supposée due à un réchauffement de bile. Cette guerre en question opposerait Picrochole à Grandgousier où Rabelais ridiculise Charles Quint dans son désir de dominer le monde.

Signification : Un séducteur

Origine : Expression française assez ancienne puisqu’elle remonte au XVIIème siècle qui se baserait sur cette métaphore pour exprimer l’acte de celui qui dérobe l’honneur d’une femme et par voie de conséquence celui du mari « cocufié ». Le « larron d’honneur » en tant qu’expression devient de plus en plus obsolète et complètement inusité car il aurait tendance à assimiler l’amour à un vol ou un viol.

Expression française synonyme : le bourreau des cœurs

Signification : La vieille baderne qualifie celui qui ne sert plus à rien et hors d’état de servir, un vieil homme fatigué et sénile, un militaire âgé mais têtu.

Origine : Expression française du XVIIIème siècle qui vient tout droit du dictionnaire de la marine où la baderne se définirait comme étant une sorte de natte de largeur moyenne, fabriquée à l’aide de fils de caret et qui servait à l’époque à couvrir les mâts, vergues, câbles et toutes les parties d’un navire qui pouvaient s’abîmer par frottement. Peu à peu, la baderne prit aussi le sens de grosse tresse en vieilles cordes servant à empêche les bestiaux de glisser par le roulis. De par ces définitions, le terme a continué à être utilisé par les marins pour désigner un vieux marin à l’esprit borné.

Expressions françaises synonymes : Barbon, ganache, vieux schnoque

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

http://bien-fait-pour-ta-gueule.com

Couteaux

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme