T

Expressions françaises commençant par la lettre T

Signification : S’opposer à une personne, lui résister

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIème siècle, et dont la forme primaire serait faire tête qui viendrait du domaine de la chasse et ferait allusion à un gibier obligé de se présenter de face ou de front quand il était encerclé par les chiens

Exemple d’utilisation : … Mais certes, Johnson importe moins que Goethe, on est plus amusé par lui qu’instruit, et Boswell a bien raison souvent de lui tenir tête et de n’accepter qu’avec force réserves ses opinions et ses avis. (A. Gide)

Expression française synonyme : faire front

Signification : Mesurer avec prudence la situation avant d’agir.

Origine : Expression française dont les origines remontent à la fin du XVIIème siècle qui viendrait du milieu hippique.  Généralement les chevaux marchent avec hésitation sur un sol qu’ils ne connaissent pas puis s’y aventurent pour galoper tranquillement en posant franchement le sabot.

Exemple d’utilisation : Comme il arrive toujours en pareil cas, Marius pour s’essayer, escarmoucha avant de livrer bataille. Cela s’appelle tâter le terrain. (V. Hugo : Les Misérables)

Expression française synonyme : Prendre la température

Signification : Echouer, n'avoir pas de suite, en parlant d'un projet ou d'une entreprise.

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française qui remonte à la fin du XIXèmesiècle, il faudrait commencer par définir le lac selon le dictionnaire de l'époque. Le terme lac viendrait du latin laqueus signifiant cordelette,et est  employé principalement dans le domaine de la chasse  pour désigner un piège ou le noeud coulant pour attraper le gibier. Depuis, tomber dans le lac a pris le sens de tomber à l'eau développant la perte irrémédiable par noyade.

Exemple d'utilisation : L'affaire que j'ai montée est dans le lac...Je dois rendre l'initiative des opérations, ne pouvant consulter mes associés. (A. Sergent)

Signification :

Fournir un travail intense, être investit dans son travail

Origine :

Expression française dont les origines remontent au début du XVIème siècle et dont le sens était différent de celui qui lui est attribué de nos jours.

En effet, le fait d'arracher ses pieds du sol et donc de bouger insinue l'idée d'un résultat immédiat et de ce fait travailler d'arrache-pied équivalait à vaquer immédiatement à ses occupations.

c'est Rabelais qui a contribué à la déviation du sens de notre expression pour lui donner le sens de travail continu mais ce n'est à partir du XVIIIème siècle qu'elle acquiert le sens contemporain de fournir un travail intense.

Exemple d'utilisation :

"On ne nous laisse pas imprudemment nous ensevelir dansle repos. Il faut se mettre au travail d'arrache-pied." (H. Barbusse)

Signification : travailler ou utiliser le matériel d'une entreprise pendant le heures de travail à son propre compte.

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir la perruque selon le dictionnaire du XIXème siècle. Le terme à la base revêt plusieurs significations selon les métiers. Pour le coiffeur, c'est un postiche, pour le pêcheur une ligne emmêlée, pour le bijoutier, la perruque serai l'amas de fil de fer sur lequel il peut souder et le plombier la définit comme la filasse servant à l'étanchéité des filetages. Pourtant, malgré les diverses utilisations du terme, pour tous, il définit un objet servant à masquer quelque chose.

Expressions françaises synonymes : travailler de la main gauche, travailler en sous-sol, travailler en douce, travailler au noir

Signification : Se retenir de parler

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française du XVIIème siècle, il faudrait interpréter le sens figuré des termes qui la composent. En effet, le verbe tenir est pris plutôt dans le sens de retenir ou immobiliser où la langue représenterait la parole. De ce fait tenir sa langue c'est l'empêcher de bouger et donc de parler et est donc utilisée pour qualifier une personne se devant de tenir un secret.

Expression française synonyme : Ne pas desserrer les dents

Signification : Toute chose a un mauvais côté

Origine : Expression française de la moitié du XVIIème siècle qui puise ses origines mêmes de la fabrication de cette médaille qui a un côté portant l'effigie et donc mieux travaillé et l'envers affichant la valeur et comprend par delà un emplacement réservé non tavaillé et non ciselé pour recevoir une indication différente pour chaque pièce. De ce fait le revers de la médaille est  le côté le moins beau de la pièce etu sens figuré représentera les mauvais côtés de la vie.

Signification : refuser de lui parler, d'avoir affaire à lui

Origine : Expression française qui puise ses origines au XVème siècle dans la chanson de Roland où tourner le dos signifie fuir. Plus tard, en moyen français, le fait de tourner le dos ou faire tourner le dos signifiait fuir ou mettre en fuite. Ce n'est donc qu'au XVIIème siècle que notre expression prendra le sens de se diriger du côté opposé et dans le sens figuré manifester du mépris ou de l'éloignement.

Exemple d'utilisation : Les turcs se battaient d'abord courageusement, mais nous fûmes surpris de les voir tout d'un coup tourner le dos.

Signification : Trouver le biais, le meilleur moyen de résoudre une difficulté.

Origine : Expression française de la fin du XVIIIème siècle où joint se définissait comme étant un point d'articulation entre deux os. le terme a été utilisé dans le domaine de la boucherie où trouver le joint signifie découvrir l'articulation en découpant une pièce de viande. Peu à peu cette expression s'est métaphorisée pour prendre le sens de biais, ou moyen.

Exemple d'utilisation : Songez à votre mère que votre mère tuera...Ah! les gueux! ils ont trouvé le joint. Et voilà que comme un lâche, j'oublie la rue en feu, mon rôle et mon devoir. (J. Vallès : L'insurgé)

Signification : Réagir à une humiliation, à un mauvais traitement en s'exposant volontairement à d'autres outrages.

Origine : Expression française qui puise ses références dans la bible et à la déclaration de Saint Matthieu dans laquelle il explique que face à une humiliation, il ne faut pas riposter. Tendre l'autre joue insinue qu'il ne faut pas répondre à la violence par la violence. Bien au contraire, le fait de ne pas riposter est une forme de supériorité face à l'adversaire. De ce fait tendre l'autre joue constitue une réponse à la loi du Tallion à savoir qu'il faut dépasser les notions de violence et de vengeance.

Expression française contraire : Oeil pour oeil, dent pour dent

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.
Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme