R

Expressions françaises commençant par la lettre R

Signification : rentrer ou revenir dans le lieu où on doit être

Origine : Afin de mieux comprendre les origines cette expression française, il faudrait commencer par définir le bercail selon le dictionnaire de l’époque. Dans un premier temps le bercail a pris une signification religieuse et se définit comme étant le sein de l’église. De ce fait rentrer ou revenir au bercail c’est sous entendant le bercail de Jésus pour obtenir le pardon. Quant au sens laïc de notre expression, le fait de rentrer au bercail signifie rentrer chez soi viendrait du milieu des bergers où ce bercail serait un troupeau de mouton ou un lieu vers lequel il faudrait conduire ce troupeau pour se reposer tranquillement.

Exemple d’utilisation : …. Arrive au terme prématuré de sa vie, comme une bête fatiguée qu’on harcèle, il exécrait ses persécutions  et rentrait au bercail religieux de ses pères. (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Expression française synonyme : regagner ses pénates

Signification : Rester sans rien faire, inactif, immobile, refuser d’agir

Origine : Expression française du début du XVIIème siècle qui se baserait sur le geste des avant-bras croisés, appuyés sur la poitrine, une main passant sous un bras, l’autre sous le bras opposé va signifier culturellement l’intention d’inaction ou le défi par refus d’agir.

Exemple d’utilisation : D’après les conclusions de ce rapport, des détournements de fonds avaient lieu dans mon service, autant dire sous mon nez, et ce depuis quatre ans. Je ne pouvais plus rester les bras croisés : il fallait que je mette les choses au clair et que les coupables soient jugés.

Signification : Se manifester de nouveau après la destruction, apprendre de ses échecs pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

Origine : Expression française qui puiserait ses origines dans la mythologie grecque et plus particulièrement dans le mythe du Phénix. En effet et toujours selon la légende, le phénix serait un oiseau ressemblant beaucoup au héron et serait le symbole de l’immortalité et de la résurrection puisque supposé mort et ressuscité dans les flammes. Cet oiseau fabuleux quittait tous les cinq cents ans l’Arabie à destination de l’Egypte pour s’y régénérer. Il y construisait un nid et s’y installait jusqu’à être brûlé par le soleil d’Egypte. Il renaîssaitde ses cendres pour redémarrer une nouvelle vie.

Exemple d’utilisation : Le phénix de la poésie chantante renaît de ses cendres ; il a vu mourir et revivre sa réputation en un même jour. (J. De La Bruyère : Les caractères)

Signification : Attendre, temporiser pour avoir plus de chances de réussir.

Origine : Expression française dont les origines remontent au milieu du XVIème siècle mais a existé bien avant au XIIIème siècle sous la forme « reculer pour le plus loin saillir » pour devenir à partir du XVème siècle reculer pour mieux saillir. Elle nous viendrait dit-on du milieu du sport et se baserait sur l’élan du sauteur pour exprimer à la fois l’idée de retarder une décision inévitable et chercher à échapper à un inconvénient.

Exemple d’utilisation : Or, cela s’est fait en deux temps. D’abord, marche arrière, retour à Rennes, remise de mes pas dans leurs traces enfantines, adolescentes, etc. Cela s’appelle reculer pour mieux sauter. (M. Tournier : Les Météores)

Signification : reprendre des forces

Origine : Expression française qui puiserait ses origines dans le monde de l’automobile et utiliserait la métaphore du manque d’énergie électrique qui empêcherait le véhicule de démarrer.

Exemple d’utilisation : Les réserves inépuisables de mépris qui gisent en chaque français. Le silence, dont il use peu, lui permettrait au besoin de recharger ses batteries, sans épuiser son vocabulaire sa violence

Signification : Rire tout bas, se réjouir sans le montrer

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir le terme cape au fil des siècles. Dans le dictionnaire du VIIème siècle, la cappa était une sorte de capuchon relié à un long manteau sous laquelle une personne pouvait se cacher pour rire à son aise. A partir du XVIème siècle la cappa disparut et l'expression devient rire sous son châpeau qui reste moins connue et malgré la disparition de l'habit, l'expression rire sous cape subsista.

Selon d'autres interprétations la cape serait d'origine normande et se prononçait chape au XIIème siècle avant de reprendre sa prononciation contemporaine à partir du XVIème siècle et se définissait comme étant un long manteau auquel était attaché une sorte d'étole avec laquelle il était aisé de dissimuler le visage pour rire sous cape

Expression française synonyme : Rire dans sa barbe, rire en coin

Signification : Mourir

Origine : Expression française qui remonte au XIVème siècle puisant ses origines dans la religion chrétienne. En effet l'âme est prise dans ce contexte comme synonyme de souffle pour désigner le dernier souffle du mourant avant de passer de vie à trépas. De ce fait rendre l'âme s'inscrit dans la tradition chrétienne selon laquelle l'âme appartient à Dieu, c'est à dire son créateur à qui elle doit être rendue au moment de la mort pour être jugée.

Exemple d'utilisation : Il passa la nuit dans le froid et le vent à exaspérer sa folle douleur. Il regagna notre maison à l'aube, pâle, frissonnant de tous ses membres. Cinq jours plus tard, il rendait l'âme.

Expression française synonyme : Passer l'arme à gauche

Signification : Rappeler quelqu'un à l'ordre, faire remarquer sa prétention

Origine : Expression française du XVIIème siècle qui se réfère à l'ordre hiérarchique qu'il fallait respecter dans la société. Il s'agirait en fait de rappeler à quelqu'un qu'il dépasse les limites qui lui sont conférées, qu'il manque considérablement de modestie et qu'il agit sans tenir compte du respect dû à ceux qui sont socialement ou par leur âge supérieurs à lui.

Expression française synonyme : Nous n'avons pas gardé les cochons ensemble

Signification : Assister à un événement en tant que simple spectateur

Origine : Expression française qui viendrait de l'histoire d'un soldat italien qui s'éloigna du combat sous pretexte d'aller chercher une miche de pain ou pagnotta en italien. Le pagnote qualifierait celui qui serait lâche et poltron et voir le combat de cette façon fera allusion à celui qui regarde le spectacle sans courir aucun danger.

Signification : Ne pas supporter, ne pas oublier un affront ou une déconvenue.

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir l'estomac selon le dictionnaire de l'époque. L'estomac était autrefois la gorge dont l'origine grecque stoma signifiait orifice. De ce fait arrivé au XVIème siècle, l'estomac est passé par plusieurs significations telles poitrine, le coeur, le courage ou l'esprit.Aussi rester sur l'estomac fera référence à la digeston pour dire qu'une critique serait tellement vexante qu'elle ne peut être digérée au sens figuré du terme.

Exemple d'utilisation : Lalie avait quelque chose qui lui restait sur l'estomac, moralement s'entend, et qu'elle n'avait pas confié à son Adolf. (R. Queneau)

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme