Signification : Preuve d'intérêt et d'amitié que de corriger quelqu'un de ses défauts.

Origine : Expression française de la fin du XVIème siècle qui parait-il se basait sur une doctrine de socrate sur l'éducation des enfants. En effet, la colère d'une femme qui châtie l'enfant coupable est une preuve de plus de l'amour qu'elle lui porte. En le voulant parfait, elle ne peut que s'indigner de trouver en lui quelque chose à reprendre. Selon d'autres interprétations, le principe énoncé par cette expression a longtemps correspondu à une évidence. Ce recours à la violence dans l'éducation des enfants allait de soi et se justifiait par le fait qu'une nature considérée mauvaise necessitait un dressage. De ce fait, dans les écoles les châtiments corporels étaient admis par tout le monde.

Exemple d'utilisation : Ces âmes viles ne cognoissants pas le bien que je leur voulois, et ne considérans pas que qui bien ayme bien chastie se cabroient à tous les coups. (Ch. Sorel : Histoire comique de la Francion)

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

http://bien-fait-pour-ta-gueule.com

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme