P

Expressions françaises commençant par la lettre P

Signification : Voiture cellulaire, fourgon de police

Origine : Expression française dont les origines remontent à l’an 1827, époque pendant laquelle la caisse du fourgon de police utilisée alors pour transporter les prisonniers était constituée d’osier très épais. Pourtant la question qui se poserait, serait de savoir quel serait le lien qui existerait entre un panier à salade et ce fourgon. En effet, dans les familles françaises, la ménagère disposait d’un instrument  métallique ou en osier  où elle disposait sa salade et la secouait au maximum pour enlever toutes les impuretés. Vu l’état des routes de l’époque les détenus étaient eux aussi secoués dans ces boites comme les salades dans leur panier.

Exemple d’utilisation : Arrivées au bout du wagon, là où se trouvaient les toilettes, nous étions secouées comme dans un panier à salade et par-dessus le marché, il faisait un de ces bruits. (M. Cardinal : Les mots pour le dire)

Signification : Commencer à vieillir, acquérir de l’expérience.

Origine : Expression française qui puise ses origines dans une métaphore des domaines  viticoles qui tendrait à dire que le vin murit en vieillissant, de préférence dans sa bouteille d’origine alors qu’il commence à se faire en fût. Comme cette transformation pourrait prendre des années, il n’y a eu qu’un pas pour appliquer ce dicton à l’homme et à tout ce qui vieillit en se bonifiant. L’être humain vieillit certes mais avec l’âge tend de plus en plus à acquérir l’expérience  et de la maturité qui lui faisaient défaut pendant sa jeunesse.

Exemple d’utilisation : Et puis, il faut un toupet qui ne s’acquiert qu’à la longue…. C’est pour ça que c’est au contraire les tocassons, comme tu dis, celles qui ont de la bouteille, qui réussissent. (G. Feydeau)

Expression française synonyme : Un vieux de la vieille

Signification : Devenir particulièrement adroit et habile, compétent.

Origine : Expression française dont la signification a varié au cours des siècles : Au XVIIIème siècle, elle  va être employée dans un sens technique uniquement pour qualifier l’ouvrier qui passait maître dans une corporation après avoir réalisé un chef-d’œuvre. Par extension elle se généralise pour désigner tout spécialiste dans un art et aujourd’hui passer maître va être utilisé en parlant d’un comportement d’une qualité ou même d’un défaut.

Exemple d’utilisation : Je ménage pour ma part les rares personnes qui m’aiment en connaissance de cause, sans partage……mais je suis passé maître en gentillesse, souriants, baisers, formules embaumés…(Sarrazin : La traversée)

Signification : Parler ou prêcher sans être écouté, parler dans le vide.

Origine : Expression française du XVIIIème siècle qui puiserait ses origines dans les Evangiles où il est question que Jean Baptiste aille prêcher dans le désert de Judée, en fait sur la rive du Jourdain où il attira la foule. Aussi le prédicateur est rapproché par les évangélistes, d’Isaïe dont il est dit dans l’ancien testament qu’il est une voix clamant dans le désert qui en version latine donnait « vox clamans in déserto ». Ce rapprochement ne repose en fait que sur une simple faute de ponctuation due certainement à la version de Septante où le texte authentique d’Isaïe affirme qu’une « voix crie : dans le désert, préparez la route de Yahvé » et non pas « une voix crie dans le désert……). En fait ce même Yahvé se trouvait dans une assemblée très importante qui dit-on se trouvait dans une ville de Mésopotamie pour réclamer la préparation d’un chemin conduisant en Palestine via le désert. De ce fait le contresens mal interprété et mal défini  par cette expression française serait dû à un problème de transcription graphique du discours rapporté auquel s’est superposée une fausse interprétation de l’anecdote de Jean-Baptiste imposée par l’évolution de sens du mot désert dans la langue française moderne.

Expression française synonyme : Parler à un mur

Signification : En sachant bien de quoi il s’agissait, ce qu’on était en train de dire, en étant donc bien informé sur la chose en question.

Origine : Expression française qui reposerait sur la base d’un consensus où la connaissance se définirait comme étant le fait de savoir. En effet, "en connaissance de cause" viendrait du langage juridique où un tribunal qui juge de cette façon serait un tribunal qui aurait les compétences nécessaires pour juger cette cause. Selon un sens plus métaphorique, l’expression va prendre le sens de « avec de bonnes raisons pour le faire, d’une manière compétente »

Expression française synonyme : Parler ex professo

Signification : Défendre ses propres intérêts, parler pour son propre compte.

Origine : Expression française du milieu du XIXème siècle servant à faire l’éloge de tout ce qui est dans l’intérêt de celui qui est impliqué dans une affaire.

Expressions françaises synonymesvoir midi à sa porte, prêcher pour son saint

Signification : Prendre par des moyens détournés

Origine : Expression française assez récente puisqu’elle ne date que du XXème siècle qui puiserait ses origines dans le jeu de billard où les règles sont telles qu’il faudrait jouer  en faisant rebondir la bille sur les bandes latérales à savoir les bordures intérieures et rembourrées du plateau. De plus et toujours selon les règles du billard, et afin de taper une boule selon les normes, il faudrait l’attaquer de façon indirecte en la faisant rebondir sur une bande au moins.

Expression française contraire : Prendre de front

Signification : Monter en grade, obtenir de l’avancement, avoir une promotion.

Origine : Expression française familière du milieu du XIXème siècle puisant ses origines dans le domaine militaire et a d’abord pris le sens de monter en grade. En effet, le galon se définit comme étant la marque distinctive d’un grade militaire.

Expression française synonyme : Gagner ses éperons

Signification : Ne plus savoir la suite d’un récit ou d’un événement

Origine : Expression française qui puise ses origines dans la mythologie grecque et au fil d’Ariane par référence au fameux fil qui a permis à Thésée de retrouver son chemin dans le labyrinthe créé par Dédale. De ce fait le fil pris dans un sens figuré serait le cours normal d’une séquence d’événements et il peut donc être suivi coupé, perdu ….. etc.

Exemple d’utilisation : Jadin, grise depuis le déjeuner, a perdu le fil de sa chanson et dansé en scène une chaloupée terrible. (Colette : La Vagabonde)

Signification : tenter l’impossible

Origine : Expression française du milieu du XVIème siècle attestée par Rabelais dans Pantagruel où la lune symbolise le domaine de l’impossible. En effet la lune a toujours été un objet de fascination et reste utilisée dans plusieurs dictons pour désigner l’inaccessible car l’astre parait très proche de la terre mais ces apparences sont trompeuses car il est resté injoignable et ceci jusqu’au milieu du XXème siècle.

Expression française synonyme : Faire passer le chameau par le chas d’une aiguille, décrocher la lune

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme