Signification : Céder, s'avouer vaincu
Origine : Expression française de la fin du XVIIIème siècle qui serait une variante d'une expression plus ancienne et anachronique à savoir "coucher les pouces". Si le sens parait simple, l'origine est restée complexe et interprétée différemment selon les auteurs. En effet, selon certaines explications, "mettre les pouces" viendrait de l'époque romaine où dans l'arène, la position des pouces des spectateurs indiquent au vainqueur s'il doit grâcier ou achever l'adversaire. Le pouce tourné vers le bas indiquait au vainqueur qu'il devait achever le vaincu et pour ce dernier, qu'il acceptait la défaite. La deuxième interprétation remonterait au milieu du XVIème siècle pour dire que le pouce ne peut se poser dans la main que s'il renonce à tenir une arme et accepter donc sa défaite. Selon la dernière interprétation, cette expression française serait l'ancêtre des menottes anciennement appelées poucettes empêchant le prisonnier de résister en compressant ses pouces.
Exemple d'utilisation : Le cheval marche au pas, car le guerrier entend signifier que s'il doit mettre les pouces, il lui importe peu que son vainqueur s'impatiente. (M. Leiris)

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme