Signification : Individu dépensier

Origine : Expression française qui puiserait ses origines dans la mythologie grecque où les danaïdes seraient les cinquante filles du roi Danaos qui s’enfuirent avec leur père à Argos pour éviter les cinquante fils de leur oncle Egyptos. Il s’en est suivi une sorte de réconciliation entre les cousins et cousines pour que ces dernières puissent épouser les fils de leur oncle et pouvoir les tuer le soir même des noces. Pour châtiment, elles ont subi l’enfer et ont été condamnées  à remplir sans fin un tonneau percé, sans fond. De nos jours, le tonneau des danaïdes s’emploie pour décrire une tâche interminable qu’il faut toujours recommencer

Exemple d’utilisation : Je ne vous parlerai pas des habitudes dépensières de M. Arthur, c’est le tonneau des danaïdes. Que vous dirai-je ? C’est un panier percé. Le million que vous lui laissez ne durera pas dix ans. (E. Augier)

Expressions françaises synonymes : Panier percé, toile de pénélope, le rocher de Sisyphe


Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme