Signification : La fin d’une épreuve, d’une période difficile.

Origine : Expression française qui puiserait ses origines dans le développement du réseau ferroviaire du XIXème siècle qui a rendu nécessaire le creusement de tunnels pour le passage des trains. Malheureusement, à l’époque ce travail fut effectué grâce à des instruments primitifs rendant le labeur long et pénible. Ces passages ne profitant pas des bienfaits de l’électricité, furent condamnés à l’obscurité. Aussi le bout du tunnel aurait permis à ces ouvriers de voir la clarté du jour, et la fin de leur tâche considérée parmi les plus dures. Au sens figuré, cette expression  va exprimer l’idée de sortie du noir à savoir une situation difficile, à la fin d’un travail pénible accentuant cette notion d’extrême souffrance pour voir la lumière et la fin de leur calvaire.

Selon les interprétations, il s’avère que sortir du tunnel aurait vu le jour à la fin du XIXème siècle alors que le bout du tunnel daterait plutôt du début du XXème.

Exemple d’utilisation : Ce n’était qu’une mauvaise passe que nous traversions, j’en étais pratiquement convaincu et jour après jour je m’attendais à ce que nous vissions enfin la sortie du tunnel. (Ph. Djian : Echine)

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.
Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme