L

Expressions françaises commençant par la lettre L

Signification : Les enfants dévoilent régulièrement des vérités

Origine : Locution proverbiale devenue expression française qui se baserait sur l’idée que les enfants, de par leur constitution naïfs et innocents, n’auraient jamais appris à dissimuler et à calculer et auraient tendance à exprimer des faits et gestes qui peuvent aussi bien échapper aux adultes que ceux qu’ils veulent dissimuler.

Exemple d’utilisation : N’ayant jamais à observer la prudence qui perd les coquins, il racontait cet épisode héroïque, chez la princesse, à table, devant des hommes rompus à l’exercice. Il roulait civils et militaires, tant il est vrai que, même fausse, la vérité sort de la bouche des enfants. (J. Cocteau : Thomas l’imposteur)

Signification : faire des concessions pour éviter une catastrophe ou rétablir une situation compromise.

Origine : Expression française jugée récente puisqu’elle ne remonte qu’au début du XXème siècle qui puiserait ses origines dans le milieu des voyages en ballon. En effet, selon les techniques de ce sport en question, l’embarquement s’effectue avec un poids constitué par des sacs de sable et si le ballon ne peut s’élever, il suffisait d’alléger la nacelle en jetant des sacs par-dessus bord et c’est cette technique que l’on dénomme « lâcher du lest » Au sens figuré du terme, notre expression prendra donc le sens de piocher dans les réserves et accepter un compromis pour éviter tout affrontement ou soulèvement.

Exemple d’utilisation : …. Un pharmacien… formidable ! d’affiche en affiche, de réunion en réunion, la température et la couleur montaient, montaient… on jetait des flammes, on jetait du lest. (P. Valéry)

Expression française synonyme : mettre de l’eau dans son vin

Signification : Source de profits plus ou moins licites

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française de la fin du XIXème siècle, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l’époque et les interpréter au sens figuré pour comprendre les symboles représentés. Selon les interprétations de différents auteurs, le terme assiette fait allusion à celle des impôts que les contrôleurs de l’état mettaient en partie dans leur poche par des détournements frauduleux. Par ce moyen, ils arrivaient à devenir un tant soit peu riches et accéder à la classe bourgeoise de l’époque appelée celle des mangeurs de beurre. La question qui se poserait serait de savoir, pourquoi associer la richesse à cet ingrédient ? En effet, le beurre a depuis le XVème siècle été un produit réservé aux aristocrates et celui qui pouvait en offrir à ces derniers espérait généralement bénéficier de leur grâce. En d’autres termes, cette assiette au beurre était assimilable au pot-de-vin actuel.

Pourtant, cette expression française risquait de tomber en désuétude si ce n’est la publication illustrée du même nom qui naît au début du XXème siècle et qui avait pour vocation de mettre à jour la corruption des gens de pouvoir.

Expressions françaises synonymes : faire son beurre, un pot-de-vin,

Signification : Semaine de travail de cinq jours, laissant libre les samedis et dimanches, instaurée par les anglais.

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait remonter le cours de l’histoire jusqu’au XVème siècle pour déterminer les événements qui auraient favorisé ce repos prolongé. A la fin du XVème siècle, ce serait les ouvriers qui auraient imposé un repos hebdomadaire allongé d’une journée en plus du dimanche. Ils avaient décidé de fermer boutique le lundi qui devint le Saint Lundi car les employés des manufactures profitaient de cette journée pour aller boire. Le phénomène tendait à se généraliser en France. A partir du XVIIIème siècle, l’Angleterre imposa selon une loi que le samedi après-midi vienne remplacer le Saint Lundi, décision vivement approuvée aux Etats-Unis vu la communauté juive existante. Cette dernière a d’ailleurs fait en sorte d’obtenir le samedi entier comme jour de repos hebdomadaire. Le week-end s’imposa en France à partir des années cinquante car le repos du dimanche ne peut être défini comme tel que si le samedi serait destiné aux tâches ménagères pour la gent féminine.

De ce fait, ce sont les métiers parisiens qui avaient pratiqués en premier la semaine anglaise appelée semaine française au XIIème siècle. Elle passa par la suite aux anglais qui la conservèrent et revient en France par la suite.

Exemple d’utilisation : C’était un samedi. Le Lutetia levait l’ancre à midi. Il était onze heures passées comme je sortais de la Trésorerie fédérale, une valise à la main. Il était trop tard. Les banques faisaient semaine anglaise. C’était la dernière nouveauté à Rio. (B. Cendars)

 

Signification : Mener une vie errante

Origine : Expression française qui puise es origines dans la mythologie grecque où Thespis était un poète grec qui aurait vécu au VIème siècle avant J.C et qui serait dit-on un créateur de tragédie. Il aurait vécu en nomade et parcourut les routes sur une sorte de char qui servait d’estrade pour la présentation des pièces. De nos jours, monter sur le chariot de Thespis signifie embrasser une carrière théâtrale et au figuré mener une vie errante.

Exemple d’utilisation : Thespis fut le premier qui, barbouillé de lie, promena dans les bourgs cette heureuse folie ; et d’acteurs mal ornés chargeant un tombereau, amusa les passants d’un spectacle nouveau. (Boileau : Art poétique)

Expression française synonyme : Mener une vie de bohème

 

 

Signification : Selon le dictionnaire des expressions françaises, les habits du dimanche seraient des vêtements soignés réservés pour les dimanches et les circonstances solennelles.

Origine : Expression française où la référence au dimanche est claire puisque à l’époque, il fallait être bien habillé pour aller à la messe et porter ses vêtements du dimanche ou être endimanché (plus péjorative) fait allusion à celui qui se serait bien habillé comme pour aller à l’église. Bien sur, et comme tout le monde le sait, le dimanche serait le jour du seigneur et reste donc le moment où chacun se doit de se consacrer à la prière et s’extraire de la vie sociale. Cette ritualisation du dimanche reviendrait à la religion chrétienne qui a fait en sorte que cette journée exceptionnelle soit la plus belle de toutes et donne une impression de fêtes qui exigerait que chaque personne se devrait de se revêtir de ses plus beaux atours, de ce qu’elle aurait de mieux.

Expression française synonyme : Être (se mettre) sur son trente-et-un

Signification : Eloge, aide ou service rendu à un tiers qui ne servirait qu’à le nuire.

Origine : Expression française qui puiserait ses origines dans la fable de la Fontaine "l’ours et l’amateur de jardins" qui désignerait selon les explications l’accomplissement d’un geste maladroit. En effet, ce pavé de l’ours apparu à partir du XVème siècle où il est question d’un ours qui croyait bien faire, jeta sur un homme un pavé pour chasser un insecte de son visage et donc le tua sur le coup. De ce fait, en voulant rendre service à son compagnon consistant à lui enlever la bête qui le génait, il s'empressa de le tuer. La morale de l'histoire consisterait à nuire à autrui en voulant l'aider.

Expressions françaises synonymes : rendre un service d’ours, l’enfer est pavé de bonnes intentions

Signification : La syphilis

Origine : Expression française dont les origines remontent à la guerre d’Italie et si la maladie en question porte ce nom, c’est uniquement parce que les soldats français l’auraient contracté à cette occasion. Afin de leur rendre la monnaie de la pièce, les italiens l’avaient baptisé le mal français. Toutefois, en vérité ce mal serait venu des Antilles à l’époque de Christophe Colomb pour s’étendre à toute l’Europe.

Expressions françaises synonymes : Le mal français, la grande vérole

Signification : La Chine impériale

Origine : Expression française qui se baserait sur l’histoire prépondérante de la Chine dont les empereurs de par sa puissance croyaient qu’elle était le centre du monde, et commune à tous les peuples. Cette appellation de l’empire du milieu daterait dit-on d’une époque où la chine serait la seule puissance d’Asie pour qui le monde extérieur se composerait de contrées périphériques.  De nos jours cette désignation prendrait plutôt une tournure un tant soit peu pittoresque.

Expression française synonyme : Le céleste empire

 

Signification : Celle qui conclue, termine une discussion

Origine : Expression française à double sens : Au XVIIIème siècle, la réponse du berger à la bergère va servir à clôturer un débat ou une discussion. De ce fait, il n’y aurait plus rien à dire après. Par contre la question qui se poserait serait de savoir pourquoi un berger et une bergère ? tout simplement et dans la mentalité des gens de l’époque, les jeunes amoureux sont souvent représentés de la sorte même sur les gravures et estampes. De plus, il s’avère que les querelles d’amoureux sont plus fréquentes entre un berger et une bergère par oisiveté des deux protagonistes.

La deuxième explication attribuée à cette expression française serait quant à elle issue du dictionnaire du XXème siècle et tiendrait au fait que deux personnes exerçant le même métier et ayant acquis les mêmes connaissances se disputent souvent, chacun voulant obtenir gain de cause.

Expressions françaises synonymes : du tac au tac, rendre la monnaie de la pièce, obtenir gain de cause

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

http://bien-fait-pour-ta-gueule.com

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme