L

Expressions françaises commençant par la lettre L

Signification : La surveillance attentive du propriétaire

Origine : Expression française du milieu du XVIIème siècle vulgarisée par J. De La Fontaine dans une de ses fables à savoir l'oeil du maître. La moralité qui s'en dégage serait qu'il n'y aurait que la possession qui développe le mieux l'attention aux choses.

Exemple d'utilisation : C'est lui qui remonte de sa loge une série de cerceaux en papier, humides d'un collage actif. Je fais tout moi-même déclara-t-il! l'oeil du maître....

Signification : l'aumône modeste des pauvres

Origine : Expression française qui puise ses origines dans la bible et fait référence à un épisode où Jésus observe dans le temple les fidèles qui donnent leur dîme. Il va remarquer une veuve, vieille et pauvre qui met le peu d'argent qu'elle possède. Jésus va enseigner la dévotion en citant cette femme en exemple en démontrant que la vraie dévotion est celle du coeur et donc invisible. Depuis, le denier de la veuve définira celui qui se sert généreusement des dernières ressources qu'il possède.

Signification : Au sens propre du terme la garde prétorienne serait celle qui gardait l'empereur romain en personne. Au fil du temps, elle tendra à définir les militaires constituant la garde personnelle d'un chef d'état autoritaire

Origine : Pour comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par un petite leçon d'histoire : La garde prétorienne était constituée par les soldats d'élite de l'armée romaine. Son nom viendrait de celui des hommes qui entouraient les magistrats républicains à savoir les préteurs avec un nom de camp semblable à celui où se dressait la tente du commandant de légion à savoir le prétoire. Elle fut formée par Auguste en l'an II avant J-C et comporte neuf cohortes de mille soldats chacune.

Exemple d'utilisation :  Ces grands bals étaient toujours des occasions saisies par de riches familles pour y produire leurs héritiers aux yeux des prétoriens de Napoléon.(Balzac)

Signification : Lieu ou situation où l'on est presque perdu, où il faut lutter désespérément pour survivre.

Origine : Expression française du XIXème siècle qui puise ses origines dans un fait divers de l'époque. L'histoire révèle que quatre navires dont la fameuse Méduse sont partis au Sénégal emportant des centaines de passagers. La méduse échoua en route et il fut construit à sa place un radeau sur lequel montèrent et s'entassèrent 150 personnes. Devant être remorqué par cinq canots, les rameurs lachèrent le fameux radeau qui partit à la dérive. Le bilan fut lourd de conséquences puisque 12 personnes seulement ont été récupérées vivantes. Le récit frappa l'imagination populaire et la toile qui lui a  été consacrée peinte par Géricault demeure au Musée du Louvre.

Exemple d'utilisation : ... Mais, en nos pays, si nombreuses, avec un gibier bien plus, dans une violente concurrence,ces malheureuses sont entre elles comme les naufragés de la méduse.

Expression française synonyme Panier à crabes

Signification : Symbole de la destinée humaine

Origine : Expression française qui remonte au XIVème siècle qui reste le symbole de la destinée humaine. L'être humain serait entrainé par le mouvement de cette roue le conduisant soit vers le haut soit vers le bas. La roue de la fortune puise ses origines dans la mythologie latine où la deesse fortuna serait représentée le pied posée sur une roue qu'elle est censée actionner. le principe partirait du fait que les riches et les puissants du jour siègent en haut de la roue qui laissera tomber à chaque tour les malchanceux et les pauvres. Il est à signaler que cette notion de destin cyclique reste présente dans de nombreuses cultures.

Signification : Être très prétentieux, se croire exceptionnel

origine : Expression française qui puise ses origines dans l'antiquité où les sept merveilles du monde étaient les oeuvres d'art les plus remarquables comme la pyramide de Khéops, les jardins de Babylone, le mausolée d'halicarnasse, le temple d'Artémis, le colosse de Rhodes, la statue éléphantine de Zeus et le phare d'Alexandrie. Toutes ces réalisations ont prouvé qu'avec de faibles moyens et rudimentaires de surcroit, les bâtisseurs de l'époque étaient aptes à faire des exploits.. Le choix de l'adjectif huitième sert à montrer que cette merveille va venir prendre naturellement sa place en fin de liste.

Expression française synonyme : Se croire sorti de la cuisse de jupiter

Signification : Va t'en, formule de renvoi

Origine : Expression française sous forme d'exclamation que l'on retrouve surtout dans la langue classique dont la signification initiale viendrait de la religion chrétienne sous la forme d'une malédiction terrible. Que le diable t'emporte a voué d'abord son objet au démon ou à la maladie et ensuite cédé la place à la simple expression d'éloignement.

Exemple d'utilisation : ...il n'y a rien d'impoli comme de venir ainsi....parler à un pauvre homme  qui n'a que faire d'émotions et qui ne l'a donné aucun prétexte pour l'aimer avec fureur. le diable l'emporte.(Stendhal)

Signification : Très laid

Origine : Expression française qui se baserait sur le sens concret et moral du terme laid en choisissant de représenter la laideur extrême par la somme des péchés les plus condamnables de l'humanité. En effet, les sept péchés capitaux sont l'orgueil, l'avarice, l'envie, la gourmandise, la luxure, la colère et la paresse et sont ainsi nommés parce qu'ils symbolisent la source de tous les autres péchés. Ils sont représentés le plus souvent par des figures contrefaites et d'une manière hideuse sur les murs des cathédrales surtout à l'époque médiévale.

Signification : Signifie au sens propre dîner sans eux pour ne leur laisser que les restes et au figuré la dureté des relations sociales.

Origine : Pour mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent dans le vocabulaire de l'époque. Le terme absent décrit le coupable qui prend la fuite et se condamne donc par son absence. Ce dicton  serait une traduction abrégée d'un proverbe latin qui affirme que depuis la nuit des temps il n'y eut jamais de tendresse pour les absents.

Expression française synonyme : Les absents ont toujours tort

Signification : Repaire de mendiants et de voleurs, lieu pittoresque et sordide

Origine : Expression française qui se base sur la métaphore de la cour des miracles du quartier des Halles de Paris qui fut détruite par Louis XIV. Dans ce cas spécifique, la cour se définissait comme une impasse, un cul de sac où se réunissaientles brigands et les faux estropiés dont les infirmités guérissaient dès que leur travail prenait fin. Le terme miracle est certainement dû à cette sorte de magie qui faisait retrouver le soir les infirmes l'usage de leurs membres.

Exemple d'utilisation : Arrivez, coquillards énervant à Ruel,francs-mitous, sabouleux,.....truands, mauvais garçons, filles folles de leurs corps, voleuses d'enfants.....quittez la cour des miracles. (Th. Gautier : Les Grotesques)

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme