F

Expressions françaises commençant par la lettre F

Signification : Faire accepter n’importe quoi à n'importe qui comme une vérité. infliger des humiliations, des désagréments à longueur de temps à quelqu’un

Origine : L’expression attestée dès 1667, se retrouve dans la correspondance entre de Bussy-Rabutin et Madame de Sévigné avec le sens, oublié de nos jours, “infliger des désagréments à quelqu’un”; le mot couleuvre symbolisant alors quelque chose de tortueux.

 

Signification : Aller vers un échec certain

Origine : On peut supposer l'origine de cette expression dans les courses de voitures à grande vitesse où les voitures foncent dans le mur quand elles perdent le contrôle et donc qu'elles échouent. Cette expression veut donc dire qu'on va droit au devant de problèmes.

Exemple d'utilisation : " Ne vas pas faire un master tu fonces droit dans le mur si tu fais ça."

Signification : Avoir un succès phénoménal

Origine : Au XIX ème siècle la marine appelait un coup de tabac une tempête violente. Par extension, on a ensuite appelé faire un tabac l'explosion de bruits que provoque les applaudissement dans une salle à la suite d'une représentation. Désormais on utilise cette expression dans tous les domaines quand un franc succès est remporté. On peut opposé cette expression à "faire un bide".

Exemple d'utilisation : "J'ai vendu toute ma marchandise, j'ai vraiment fait un tabac aujourd'hui!"

Signification: Echouer complètement

Origine:

Celà signifie echouer complètement, l'expression était en premier lieu utilisée dans le milieu de la représentation et plus particulièrement pour les comédiens. On affirmait qu'ils faisaient un bide quand ils ne produisait aucun effet sur les spectateur. De nos jours l'expression s'est répandu dans tous les dommaines. Cette expression s'oppose directement à "faire un tabac".

Exemple d'utilisation:

" J'ai voulu faire la fête des vins afin d'y vendre mes produits mais j'ai fait un bide complet."

Signification: Subir un échec

Origine:

Autrefois, au jeu de quilles, on disait d’un joueur qui n’avait pas marqué un seul point qu’il avait fait "coup blanc". Or, dans le Berrichon, le mot "coup" se prononçait "choup". L’expression est restée et est toujours employée de nos jours.

Exemple d'utilisation:

"Il a tenté roland garros cette année mais il a fait chou blanc."

Signication: Atteindre deux objectifs en même temps

Origine:

L'origine de cette expression remonte au temps ou les hommes chassaient avec une fronde, quand un chasseur parvenait à tuer deux oiseaux avec une seule pierre on disait alors qu'il faisait "d'une pierre deux coups". L'expression s'utilise encore de nos jours quand quelqu'un réussit à atteindre deux objectifs distincts dans une seule action.

Exemple d'utilisation:

" Pendant qu'il était à Paris il a fat d'une pierre deux coups: il a trouvé un appartement et un travail."

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

http://bien-fait-pour-ta-gueule.com

Couteaux

Le spécialiste de la vente de couteaux

http://www.vos-couteaux.com/

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme