Signification : Se dit de ce qui est oublié aussitôt entendu

Origine : Expression française qui a vu le jour au début du XVème siècle sous la forme entrer par une oreille, par l’autre saillir qui se baserait sur la métaphore comparative de la personne qui entend sans prêter une attention quelconque comme si les mots entraient dans son corps et sortirait sans produire d’effet et sans se fixer dans la mémoire. Le choix de l’oreille est on ne peut plus normal puisqu’il serait l’organe du son par excellence.

Exemple d’utilisation : Il continuait, se montrant galant, cherchant à s’excuser : N’est-ce pas ? On racontait hier qu’il y en avait une de partie, au rez-de-chaussée. Alors moi, j’avais cru. Vous savez dans notre métier, ces choses-là, ça entre par une oreille et ça sort par l’autre. (E. Zola : L’Assommoir)

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.
Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme