E

Expressions françaises commençant par la lettre E

Signification : Être dans la misère, être ruiné

Origine : Expression française qui puise ses origines dans le milieu de l’armée où les soldats qui capitulaient sortaient du combat avec un bâton blanc, symbole d’un bois de lance sans le fer. Selon d’autres interprétations, être réduit au bâton blanc viendrait du milieu carcéral car le bâton blanc ferait référence à une branche dénudée de son écorce que portait le meurtrier se devant de quitter le pays car ne pouvant pas payer sa caution.

Exemple d’utilisation : Je ne plains pas les garçons, dit Luther : Un garçon vit partout pourvu qu’il sache travailler mais le pauvre petit peuple des filles doit chercher sa vie avec un bâton blanc à la main. (Mémoires de Luther/ France-pittoresque.com)

Signification : Être en train de faire quelque chose, être en chantier

Origine : Expression française qui remonte au milieu du XVème siècle qui puiserait ses origines dans l’œuvre de Boileau à savoir l’Art Poétique où le terme métier prendrait le sens technique du terme à savoir le métier à tisser. De ce fait la notion de métier exprimée dans cette expression française montre l’idée de production qui résulterait d’un travail

Exemple d’utilisation : Double rapidité que je crois indispensable : répondre sans retard à la sommation, être entendu en temps voulu, de sorte qu’on ne peut cent fois remettre sur le métier…(M. Leiris)

Signification : Être dans une situation dangereuse, instable

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française qui remonte au XIXème siècle, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l’époque. Le fil se définit depuis le XIIème siècle comme étant le filament, en d’autres termes une matière étirée en longueur et aussi le tranchant d’une lame. Par contre ce n’est qu’au XVIème siècle qu’il prit définitivement le sens de tranchant. Aussi la métaphore est simple et jouer au funambule sur le fil d’un rasoir de surcroit va entrainer une chute inéluctable ou à plus forte raison être sur le fil du rasoir va entraîner le fait d’être coupé dangereusement.

Expression française synonyme : Être au bord du gouffre

Signification : Le dictionnaire des expressions et locutions définit cette expression française comme étant une formule qui exprimerait l’étonnement de la faiblesse de manière ironique, donc de l’importance d’une requête ou prétention ou de la nature excessive d’une affirmation

Origine : excusez du peu, expression dont les origines remontent au début du XIXème siècle qui prendrait le sens de la personne qui demanderait pardon d’avoir réalisé quelque chose de peu d’importance. L’ironie qui l’accompagne serait doublement exprimée car l’utilisateur n’est pas responsable de la faute qu’il s’est lui-même incombé, tout en étant utilisé pour un fait dont les proportions sont excessives.

Signification : être réduit à la misère, être sans argent

Origine : Expression française du milieu du XIXème sicle qui puiserait ses origines dans le milieu de la marine où aller à la côte dans le vocabulaire du XVIIème siècle signifiait faire naufrage par allusion au navire qui se fracasse sur une côte.

La côte devient donc synonyme de ruine puisque la seule ressource du marin était son bateau qui une fois détruit dispensait le propriétaire de travail et le condamnait de ce fait à la ruine.

Exemple d’utilisation : Et eux affectent une simplicité en ce qui les concerne, un dénigrement pour leurs amis particulièrement à la côte qui achève le malentendu. (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Signification : Le Dictionnaire des Expressions et Locutions définit « endormir le mulot » par le fait d’embobiner par des paroles fallacieuses.

Origine : Expression française qui dit-on remonterait au XVIIème ou au XVIIIème siècle selon les références se baserait sur la métaphore de l’endormissement dans le sens de tromperie. En effet, la comparaison viendrait du milieu de la chasse et particulièrement la fauconnerie où les oiseaux de proie prenaient plaisir à tourner autour des rongeurs et reptiles pour les immobiliser.

Signification : Lui être pénible à l’extrême

Origine : Expression française qui remonterait au milieu du XVIIème siècle et qui puise ses origines dans la métaphore relative à la cuisson et au feu donc qui procure une sensation de brûlure. En cuire à quelqu’un a d’abord été utilisée sous la forme « il vous en cuira » dans le sens de « vous vous en repentirez »

Exemple d’utilisation : Tout dépend du front. Ici, ils vont essayer de se révolter. Il va peut-être leur en cuire car ils sont à peine armés. (A. Malraux : La condition humaine)

Signification : Ne plus avoir peur

Origine : Expression française ancienne puisqu’elle remonte au XVI, qui puiserait ses origines dans les superstitions de l’époque où le fait de chevaucher un ours, guérit des maladies et affranchit de la peur.

Selon d’autres interprétations, être monté en ours aurait plutôt une origine érotique qui selon la légende, les ours enlèvent les jeunes filles qui accoucheraient de leurs produits moitié hommes, moitié ours.

Exemple d’utilisation : Vous êtes une amoureuse peu hardie, vous n’êtes pas encore monté sur l’ours. (Turnèbe)

Signification : Être de bonne humeur, d’une gaieté vive

Origine : Expression française très ancienne puisqu’elle date de la fin du XVIIème siècle qui se baserait sur la métaphore du pinson, oiseau bel et bien réputé pour sa familiarité avec l’homme, tant et si bien qu’il lui arrive de chanter sur demande en donnant des signes d’amitié. Or le chant, chez les humains démontre une certaine euphorie et gaieté et de ce fait la comparaison est claire avec le pinson qui serait l’oiseau qui chante tout le temps par définition.

Exemple d’utilisation : Il rentrait galant et gai comme un pinson : Est-ce que ton amoureux est venu ? demandait-il parfois à Gervaise pour la taquiner. On ne l’aperçoit pas et il faut que j’aille le chercher. (E. Zola : L’assommoir)

Signification : Être très sale

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française qui remonte au XVIème siècle, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l’époque. En effet, l’archidiacre était une sorte de vicaire général investi par l’évêque d’une juridiction sur les prêtres d’un diocèse. D’après certains auteurs, les archidiacres effectuaient leurs visites à pied ce qui tendaient à salir leurs vêtements. Pourtant, il s’avère que ce ne sont pas les seules personnes sales mais la comparaison cherche tout simplement à satisfaire un besoin de plaisanterie contre les gens d’église.

Expression française synonyme : sale comme un peigne

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

http://bien-fait-pour-ta-gueule.com

Couteaux

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme