E

Expressions françaises commençant par la lettre E

Signification : Être contraint d'agir
Origine : Expresssion française qui puise ses origines dans le milieu de l'escrime. Au cours d'un combat, lorsqu'un participant recule pour ne pas être touché, il finit par toucher le mur avec le dos et n'a plus donc d'autre recours que de faire face au danger que représente son adversaire. Il doit donc agir pour se défendre.
Au sens figuré, cette expression française va définir celui qui étant dans une situation difficile pour laquelle le seul choix qui s'offre à nous est d'agir, et il est impossible de reculer et de reporter les décisions ou actions ultérieurement.
Expression française synonyme : Mettre au pied du mur
Signification : Ressources minimes et insuffisantes.
Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIème siècle, où la portion congrue était une somme que les ecclésiastiques de haut rang donnaient aux curés, somme jugée dérisoire par rapport aux revenus qu'ils percevaient dont la dîme correspondant au dixième de la récolte de tous les cultivateurs de la paroisse. Appelée portion congrue à tort car congru dérive d'un mot latin signifiant correct alors que ce revenu ne correspondait aucunement au revenu moyen de subsistance.
Exemple d'utilisation : Pourquoi M. L'Archevêque de Tolède a-t-il un million de ducats de rente tandis que je suis réduit à la portion congrue? (Voltaire)
Signification : Expression française qui s'emploie pour exprimer une perte
Origine : Cette locution très ancienne et datant du XIIIème siècle est empruntée au jeu d'echecs pour exprimer une pure perte. Dans ce jeu, l'échec et mat serait une situation dans laquelle le roi est menacé de capture au coup suivant sans possibilité d'y échapper. Aussi la partie prend fin de suite. Le terme shah d'origine persanne signifie roi et le shah mat devient le roi est mort.
"Echec et mat" s'emploie de nos jours métaphoriquement en interjection.
Signification : Être très sentimental jusqu'à la naïveté.
Origine : Expression française empruntée au langage poétique pour désigner des sentiments démesurés. Elle viendrait dit-on d'une locution de l'écrivain allemend Novalis à savoir "cultiver la petite fleur bleue". Dans le langage des fleurs, cette couleur dans les tons pastels exprime une tendresse inavouée, discrète et idéale. Par l'intermédiaire de son oeuvre, Novalis évoque la légende d'un troubadour de l'époque médiévale parti à la recherche d'un idéal, découvrit cette fleur bleue qui est le symbole de la poésie.
Depuis ce temps, et dans la symbolique des couleurs, le bleu devient synonyme de naïveté et de tendresse. Aujourd'hui, cette expression française est un peu péjorative et désigne celui qui se laisse envahir par ses sentiments sans tenir compte de la réalité.
Exemple d'utilisation : .... tout secoué par son besoin de cultiver la petite fleur bleue des romances. (E. Zola: Pot bouille)
Signification : Se donner une apparence de douceur
Origine : Expression française du XVIIème siècle, époque pendant laquelle le miel était rare et l'apanage des gens riches. Il ne pouvait être octroyé que par les apothicaires et était considéré par ailleursle symbole de la douceur. Le sucre quant à lui était plutôt associé à tout ce qui était suave et tendre.
"Être tous sucre, tout miel" a le mérite de réunir les deux symboles pour caractériser toute personne dont l'apparence est gentille à l'extême mais dont on soupçonne un caractère contraire à cette façade.
Expression française synonyme : Être mielleux
Signification : Être homosexuel.
Origine : Expression française de la fin du XIXème siècle où la jaquette était une veste de cérémonie dont les pans ouverts se prolongent par derrière.
La question qui se poserait en premier lieu serait de savoir pourquoi la jaquette!
Il serait d'abord utile de remarquer que cette expression française a pris une autre forme à savoir "être de la manchette". Au XIXème siècle, il existait de nombreux clubs réservés aux hommes dont beaucoup étaient très riches et l'ordre de la Manchette avait ses clubs peut-être qu'il comprendrait un nombre élevé d'homosexuels dans ses rangs mais nul n'a pu le prouver. Plus tard quand l'ordre de la Manchette fut abandonné, l'expression a été remplacée par jaquette qui était l'habit porté par ces messieurs.
Il est à remarquer aussi que ce terme vestimentaire est prisé par son aspect discret qui laisse deviner les formes de ces hommes vus de dos!
Expressions françaises synonymes: Être de la pédale, Être pédé comme un phoque

Signification : Personne possédant des qualités exceptionnelles, unique en son genre.

Origine : Expression française attestée sous cette forme au début du XIXème siècle et employée le plus souvent de manière ironique. Elle se réfère au phénix l'oiseau rare par excellence.
Le phénix selon la mythologie est un oiseau fabuleux, assimilable à un héron gigantesque et multicolore et selon l'antiquité égyptienne, il serait le dieu du soleil. Cet oiseau se nourrissait de rosée. Il était unique et de longévité extraordinaire. Tous les 500 ans, il revenait à Héliopolis et fabriquait son nid sur l'autel du temple du soleil pour y attendre le crépuscule. Les derniers rayons de soleil finissent par brûler le nid et le phénix et de ces cendres y renaissait un autre oiseau qui prenait son envol.

Ce phénix se retrouve dans de nombreuses religions: égyptienne, grecque, chrétienne dans laquelle il symbolise l'immortalité de l'âme et la résurrection du Christ et même juive pour laquelle son immortalité serait dûe au foit qu'il soit le seul animal qui ne suivit pas Eve dans sa tentation. De ce fait au-delà des légendes, le phénix représente la mort et la renaissance par le feu qui reste le symbole purificateur.

Expressions françaises synonymes: oiseau bleu, merle blanc

Signification: Être transformé en statue est la punition infligée en cas de désobéissance. Expression française utilisée pour effrayer un enfant qui fait ou regarde ce qui est défendu.
Origine: "Être changé en statue de sel" puise ses origines dans le livre de la Génèse dans la bible où la femme de Loth y est transformée en statue de sel pour avoir désobéi aux ordres du seigneur qui allait détruire la ville de Sodome. En effet ce sont les anges qui ont insisté pour que Loth puisse partir avec sa famille pour ne pas périr et insistèrent pour qu'il ne regarde pas derrière lui et qu'il ne doit pas s'arrêter sous peine de punition. Cette révélation fut juste car dès que le soleil se leva sur la terre et que Loth entra à Coar, le seigneur fit pleuvoir sur Sodome et Gomorrhe du souffre et du feu ce qui bouleversa ces villes, leurs habitants et leur végétation. La femme de Loth ne tenant pas compte des recommendations regarda derrière elle et devint de suite une colonne de sel.
La question qui se poserait serait de savoir pourquoi avoir choisi le sel pour la statue?
Nul ne le sait mais selon une interprétation qui n'a pas eu le mérite d'être vérifiée, le phénomène expliqué dans la bible a eu lieu près de la mer Morte, une mer très riche en sel.
Signification: Être frustre, désagréable et mal élevé
Origine: Expression française qui puise ses origines dans le monde animal. En effet dès le XVIIème siècle, l'attitude de l'ours a été rapprochée de celle de l'homme pour le qualifier comme solitaire ou rustre et mal élevé. Le rapprochement viendrait d'une vieille superstition qui soutenait que les oursons n'étaient pas complètement achevés tant que leur mère ne les a pas abondamment léchés pour les nettoyer et les modeler.
Il s'en suit donc qu'au XVIIème siècle, cette expression française a commencé par définir une personne mal formée physiquement puis par évolution dans la signification est devenue une malformation éducative et sociale.
Signification: En avoir assez ou être fatigué de faire quelque chose
Origine: Expression française très usitée et mais reste vulgaire et obscène et pour cause: Le terme bol désigne bien un récipient mais reste attesté en argot avec le sens de "anus" ou "cul".
Pour revenir aux définitions, l'adjectif ras se définit dès la fin du XIIème siècle par une mesure remplie mais sans dépassement de limites pour devenir au début du XVIIème siècle synonyme de la locution "très près".
Selon une autre interprétation et afin d'enlever le caractère vulgaire de cette expression, il fut créé une confusion entre les termes bol, cul et tête pour en faire un rapprochement avec d'autres  comme "en avoir par dessus la tête". De ce fait c'est le rapport  bol/tête qui a pris le dessus et celui bol/anus n'est plus soupçonné.
L'expression familière "en avoir ras le bol" a connu ses lettres de noblesse et un franc succès lors du "ras le bol général" de mai 68!
Expressions françaises synonymes: en avoir marre, en avoir sa claque

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

http://bien-fait-pour-ta-gueule.com

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme