E

Expressions françaises commençant par la lettre E

Signification :

Être dans une situation de grande hostilité.

Origine :

Expression française de la fin du XVIIème siècle qui puiserait ses origines dans  le milieu de la guerre où elle signifiait prêt à tirer les armes. Le verbe tirer va servir à donner une valeur temporelle et active  en remplacement de l’ancienne expression du XVIème siècle dans le même sens à savoir « en être aux épées et aux couteaux ».

Exemple d’utilisation :

"Oui c’est moi ! dit Gervaise. Cela vous étonne parce que nous sommes à couteaux tirés ? Mais je ne viens pas pour moi, ni pour vous, vous pensez bien." (E. Zola : L’Assommoir)

 

Signification : Être ivre

Origine : Expression française qui puise ses origines dans la mythologie grecque où Bacchus serait la divinité de la vigne et du délire extatique. Le terme gloire fera référence à la rhétorique chrétienne et appartient à la manifestation divine

Expression française synonyme : Être parti pour la gloire,

Signification : En conformité de sentiments, ensemble

Origine : Expression française dont les origines remontent à la moitié du XVIIIème siècle qui viendrait du domaine de la musique. En effet, dans un chœur, tout chanteur ou musicien souhaitant donner les mêmes notes que les autres instrumentistes se doit d’exécuter le même passage et serait donc à l’unisson. Dans un langage figuré, se mettre à l’unisson avec quelqu’un prendra plutôt le sens de partager ses idées, en un mot être d’accord avec lui

Exemple d’utilisation : Il vint à Jack une idée folle, une de ces idées d’enfant heureux qui veut mettre autour de lui tout à l’unisson de son bonheur. (A. Daudet)

Expression française synonyme : se mettre au diapason

Signification : Affirmer énergiquement

Origine : Expression française qui puiserait ses origines sur des traditions médiévales  consistant au fait que les supposés criminels devaient passer par certaines épreuves pour prouver leur innocence ou leur culpabilité et les blessures causées étaient une preuve de culpabilité. Parmi ces épreuves, il y en existait une qui consistait à mettre sa main au feu et la ressortir sans marques de brulures pour prouver son innocence.

Exemple d’utilisation : Elle rit de vous voir pleurer, cette sans-cœur là-bas. Je mettrais ma main au feu que son savonnage est une frime. (E. Zola : L’assommoir)

Expressions françaises synonymes : En mettre sa tête à couper

Signification : Personne en qui on ne peut faire confiance, qui doit être mise en doute

Origine : Expression française dont les origines remontent au début du XVIIème siècle qui se baserait sur la définition étymologique de caution étant un dérivé du latin cautio ou cavere signifiant prendre garde ou se méfier.

Expression française synonyme : Sujet à méfiance

Signification : Être très gras

Origine : Expression française qui puise ses origines dans le milieu de l’église dont les adeptes étaient nombreux à l’époque. En effet, il existait au XVIIIème siècle plus de 40 000 moines qui avaient la réputation d’être de bons vivants et de ne pas être insensibles aux plaisirs de la table.

Expressions françaises synonymes : Gras à lard, avoir de la bedaine, avoir le ventre de vieux fonctionnaire (Expression francophone originaire du Cameroun)

Signification : Être perdu, cuit et plus familièrement foutu

Origine : Expression française qui puise ses origines dans le milieu ecclésiastique ou les membres du clergé ont tendance à décrire de manière horrible les tourments de l’enfer. Pour cela, ils avaient tendance à présenter des sermons avec des visions lugubres où les corps et les âmes des pécheurs seraient en train de frire dans les feux de l’enfer.

Expression française synonyme : Être foutu

Signification : Être entre deux dangers également menaçants.

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIIème siècle qui ne viendrait certainement pas disent les auteurs de l’usage des armes à feu car créée bien avant leur existence. Elle serait issue dit-on du milieu des cuisiniers quoi qu’entre les fourneaux ou entre deux feux, il existerait plus vraisemblablement un sentiment d’affolement que la présence d’un danger réel.

Par contre selon d’autres interprétations, être entre deux feux viendrait d’une tradition druide et décrirait la situation désespérée de l’homme que ces druides offraient à leur dieu Belenus et qui avançait vers la mort entre deux feux.

Exemple d’utilisation : Pris entre deux feux, il avait fait une retraite héroïque vers une petite danseuse fillette appelée Nahenry. (V. Hugo : Les Misérables)

Signification : Exécuter une action ou un travail sans prendre en considération les menaces d’autrui

Origine : Expression française qui puise ses origines dans le monde animal et particulièrement celui relatif à la chevalerie. En effet, tout cheval vivant en plein air, dans un espace naturel comme un champs n’aura aucune peur en entendant le bruit d’une fusillade.

Signification : Ecrire avec perfection

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIème siècle, époque pendant laquelle il existait un calligraphe grec  prénommé Ange Vergèce qui écrivit l’alphabet grec de telle façon que les lettres deviennent inimitables. De ce fait et toujours selon cette interprétation, écrire comme un ange faisait allusion au talent d’écriture de ce personnage.

Exemple d’utilisation : Vraiment, ça en vaut la peine : Vous verrez les progrès qu’il a faits. Et d’ailleurs, on lui a découvert un nouveau talent, mon cher, il écrit comme un ange….. (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme