E

Expressions françaises commençant par la lettre E

Signification : Être avare, pingre

Origine : Expression française du XVIIème siècle qui se baserait sur les différentes significations de l’adjectif large ayant un sens physique à savoir une imposante carrure et de l’antiphrase se basant sur le sens  moral de la générosité. De nos jours, le fait d’être large des épaules a perdu cette signification et n’a gardé que la description de celui qui bénéficierait d’une large carrure au sens propre du terme et au figuré dans la capacité d’un individu à supporter des situations difficiles.

Exemple d’utilisation : Un matin, Gervaise l’avait surprise vidant là son panier d’huitres. Ah ! non, pour sur, ces rapiats n’étaient pas larges des épaules, et toutes ces manigances venaient de leur rage à vouloir paraître pauvres. (E. Zola : l’assommoir)

Signification : Se dit de ce qui est oublié aussitôt entendu

Origine : Expression française qui a vu le jour au début du XVème siècle sous la forme entrer par une oreille, par l’autre saillir qui se baserait sur la métaphore comparative de la personne qui entend sans prêter une attention quelconque comme si les mots entraient dans son corps et sortirait sans produire d’effet et sans se fixer dans la mémoire. Le choix de l’oreille est on ne peut plus normal puisqu’il serait l’organe du son par excellence.

Exemple d’utilisation : Il continuait, se montrant galant, cherchant à s’excuser : N’est-ce pas ? On racontait hier qu’il y en avait une de partie, au rez-de-chaussée. Alors moi, j’avais cru. Vous savez dans notre métier, ces choses-là, ça entre par une oreille et ça sort par l’autre. (E. Zola : L’Assommoir)

Signification : Être capable de mener des activités diversifiées, avoir plusieurs talents

Origine : Expression française assez récente qui puiserait ses origines dans le domaine de la chasse qui classe le gibier en deux catégories  selon qu’il soit à poil pour les mammifères et le gibier ou à plume pour les oiseaux. C’est au milieu du XIVème siècle que cette classification apparait avec une charte qui permettait de chasser poil par poil soit plume par plume et donc les sangliers avec les chiens et les oiseaux avec les faucons. Par contre la difficulté viendrait du fait qu’il existe des chiens pouvant chasser les deux catégories qui furent caractérisés comme étant au poil et à la plume.  « Être au poil et à la plume" fut appliqué à l’homme pour décrire celui qui avait plusieurs talents et être capable de mener à bien plusieurs activités

Exemple d’utilisation : Le nom d’Angélique était au poil et à la plume, passant partout, bon en prose et bon en vers, et célèbre dans l’histoire et dans la fable. (Furetère : Le roman borgeaois)

Expression française synonyme : Avoir plusieurs cordes à son arc

Signification : Être dans une situation périlleuse nécessitant beaucoup d’habileté pour s’en sortir

Origine : Expression française qui trouverait ses origines dans une autre expression du XVIIème siècle à savoir danser sur la corde en utilisant aussi la métaphore du funambule. Mais le passage de la version à l’autre s’expliquerait tout d’abord par l’élimination du verbe danser qui aurait tendance à évoquer un comportement habile alors que la corde raide va symboliser la situation difficile du funambule prêt à tomber s’il n’y aurait personne qui puisse agir rapidement.

Exemple d’utilisation : Dites donc, ça vous en bouche un coin, mes enfants, s’exclama après que j’eus fini de parler Saint-Loup, qui m’avait suivi des yeux avec la même sollicitude anxieuse que si j’avais marché sur la corde raide. (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

 

Signification : Flottant, hésitant, indécis en parlant de quelqu’un ou ni bon ni mauvais en décrivant un objet.

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française qui  remonte à la première moitié du XVIIIème siècle, d’abord été appliquée dès 1718 aux noms de choses et bien plus tard vers 1835 aux personnes., il faudrait commencer par définir le zest et le zist selon le dictionnaire de l’époque. Le zeste ou zest à l’origine, c'est-à-dire avant le XVIIème siècle se définissait comme étant l’écorce superficielle de l’orange et au sens figuré un objet de peu de valeur. Quant au zist, ce serait l’enveloppe blanche au-dessous du zeste ce qui donnerait à notre expression le sens de l’indécision, une chose incertaine car la limite entre le zest et le zist est relativement incertaine.

Exemple d’utilisation : Il n’est pas franc, c’est un monsieur cauteleux, toujours entre le zist et le zest. Il veut toujours ménager la chèvre et le chou….. (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Expression française synonyme : Ne pas savoir sur quel pied danser

Signification : Accomplir une tâche aisément, sans se fatiguer, sans fournir d’effort supplémentaire

Origine : Expression française qui puise ses origines dans le monde cycliste où celui qui roule en roue libre utilise le mécanisme qui permet de pédaler sans arrêter le mouvement du pignon. Dans le monde automobile, cette expression va exprimer l’idée de faire avancer la voiture sans enclencher de vitesse, et donc très facilement.

Selon d’autres interprétations, le fait d’être en roue libre décrit celui qui n’est ni entrainé, ni dirigé et  donc sans contrôle. Ceci s’applique principalement au monde du spectacle quand les acteurs jouent selon leur propre inspiration sans que le réalisateur ne puisse donner de consignes ou de ligne de conduite, ce qui de toute façon ne peut que mener vers la médiocrité et donc le phénomène de descente serait toujours à la base des origines de l’expression en question.

 

Signification : En privé, sans témoins

Origine : Expression française familière de la fin du XVIIIème dans sa forme populaire qui peut se prononcer de diverses façons et surtout selon le modèle entre quat'-zyeux qui tendrait plus à la familiariser en éliminant le « r » du quatre et en liant le « z » avec  les yeux. Le terme quatre, très utilisé dans les citations et expressions  dans un sens de totalité vient dans notre cas exprimer cette idée totalitarisme, une notion qui ne peut être dépassée puisque tout ce qui se dit en privé, entre deux personnes en bonne santé et qui possèdent au total quatre yeux, deux pour chacun.

Exemple d’utilisation : Vous avez beau rire ; j’ai bien trente ans de plus que lui, et au verso de l’âge, c’est pas rare qu’on se dise à soi même, entre quatre-z-yeux : Tu pourrais avoir un garçon, dans le genre de celui qui passe….. (J. Giono)

Expressions françaises synonymes : En tête à tête

Signification : En cachette, en secret, sans se faire voir

Origine : Expression française populaire dont les origines viendraient d’une autre expression à savoir « en douceur » signifiant doucement en référence à un mouvement matériel et ceci dès le milieu du XVIIIème siècle dans le langage poissard, disparait ensuite du langage courant pour réapparaitre à la fin du XIXème siècle  dans le sens de tout ce qui se fait secrètement.

Exemple d’utilisation : Sur place, on ne trouve que du biscuit, de la soupe et du charbon : La femme du voisin  continue à me fourguer en douce une partie de ses réserves pour se faire quelque argent de poche. (A. Sarrazin : La traversière)

Expressions françaises synonymes : (travailler) au noir, en perruque, de la main gauche, en catimini, filer à l’anglaise

Signification : En faire beaucoup trop, exagérer

Origine : Expression française qui se baserait sur l’image de la tonne comme la plus grosse unité de mesure existante pour exprimer l’idée d’énormité du fait et qui ne peut être dépassée. De ce fait, en faire des tonnes pris au sens figuré exprimera l’idée d’exagérer, de dépasser les limites du possible pour ne jamais être atteint ou dépassé.

Expressions françaises synonymes : En faire des caisses, des brouettes, des wagons

Signification : Être fou ou inconscient, complètement déphasé, abruti.

Origine : Expression française récente qui puise ses origines dans le vocabulaire argot et s’expliquerait  par l’effet coup de masse ou choc émotionnel violent. En effet, ce serait le coup sur la tête de par sa connotation qui rendrait idiot ou inapte à la réflexion. Selon d’autres interprétations, le terme masse serait lié au domaine de l’électricité et en rapport avec le passage du courant vers la terre qui peut dans certains cas favoriser des dysfonctionnements. De ce fait et pris au sens figuré, être à la masse serait être complètement disjoncté du monde qui l’entoure et donc cinglé.

Expressions françaises synonymes : Être à l’ouest, être hors sujet

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Site mairie

Le portail Français de la création de site internet mairie

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme