D

Expressions françaises commençant par la lettre D

Signification : Donner le coup qui achève, le coup fatal,  qui perd quelqu'un de manière irréversible.

Origine : Expression française du XVIIIème siècle qui utilise la métaphore du supplice enduré par un coupable jusqu'à ce que son bourreau lui accordera le dernier coup qui l'achevera en même temps qu'il abrégera ses souffrances. En effet et en cette époque, parmi les supplices infligés aux criminels, il existait celui de la roue. Le coupable y était attaché avec une pierre sous  la tête. Le supplice consistait  à ce que le bourreau muni d'une barre de fer frappait entre chaque corde correspondant aux entailles des solives pour toucher  le criminel sur tout le corps. Afin de mettre fin aux souffrances du condamné, le boureau le frappait dans l'estomac et enfin en pleine poitrine pour le tuer. c'est ce dernier coup qui est appelé le coup de grâce car bien que mortel mais libérateur des souffrances. Après l'exécution, l'habitude était de laisser le condamné attaché à la roue du carrosse exposé au regard du public quelques temps. De nos jours, le coup de grâce est celui porté à un homme ou un animal au point de le tuer. Au sens figuré, cette expression est employée pour désigner la dernière tentative essayée pour battre un adversaire.

Exemple d'utilisation : Un de ces poignards avec lesquels on donnait jadis le coup de grâce dans les duels à mort quand l'adversaire vous suppliait de l'achever. (Balzac)

Signification : travail gâché, mal fait, qui ne servira à rien

Origine : Expression française dont l'origine remonte au XVIIIème siècle utilisant la métaphore du chat pour démontrer que cet animal aux crocs durs et saillants n'avait nullement besoin de manger de la bouillie plus utile pour un édenté et s'accomoderait mieux aux aliments durs. De ce fait pour le chat, cette bouillie est quasiment inutile. De plus le fait de préparer quelque chose d'inutile n'incitera pas à la perfection et le plat sera plutôt raté et mal fait.
Selon d'autres interprétations, cette expression derait basée sur un jeu de mot et le chat devrait être pris au sens de chas de l'époque qui désignait un bouillon infâme et au figuré un gâchis.

Exemple d'utilisation : Ma rémoise ne s'est pas découragée et je continue de recevoir les épitres les mieux tournées de la Champagne, avec beaucoup de bouillie pour les chats, comme tout ce qui est litérature féminine. (R. Peyrefitte)

Signification : De partout

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer avec un peu d'histoire. Il est vrai que les frontières de la France ont subi des transformations au fil des siècles comme la région dénommée Navarre, coupée en deux parties dont la Basse Navarre qui était un petit royaume du nord des Pyrénées. La Haute Navarre a été rattachée de force à l'Espagne. A partir du milieu du XVIème siècle, le roaume de Navarre va être dirigée par Henri III de la dynastie des bourbons, différent de celui de la dynastie des Valois qui dirigea la France. Henri III de France mourut en laissant sa couronne sans successeurs qui est héritée d'office par Henri III de Navarre, accédant au trône et c'est l'ère de la dynastie des bourbons qui débuta. Henri de Navarre est alors baptisé Henri IV roi de France et de Navarre après sa conversion au catholicisme et depuis chaque roi de France est roi de France et de Navarre. De là de France et de Navarre devient synonyme de partout.

Exemple d'utilisation : Comme je ne vois personne, je ne sais guère ce qui se passe dans le monde. La Seine Inférieure est du reste le département le plus calme de France et de Navarre....(G. Flaubert : Correspondances)

Signification : Susciter des oppositions et des luttes et les utiliser pour assurer son autorité.

Origine : Selon les dictionnaires, cette  expression française serait d'origine latine sous la forme "divide ut regnes", attribuée à Philippe de Macédoine, Louis XI et Catherine de Médicis et prônée par Nicolas de Machiavel. Par contre la forme française de l'expression est constatative et impersonnelle alors que la version latine serait plutôt impératif et personnel traduit par "divise afin que tu régnes".

Exemple d'utilisation : Empêcher les subordonnés de se grouper, de se connaître, de s'aimer, diviser pour régner, telle est la formule des despotismes dans contrôle. (Ch. Cros : correspondances)

Signification : déjeuner constitué de viande ou de nourriture solide

Origine : Expression française du milieu du XVIIIème siècle où il existait comme aujourd'hui trois principaux repas qui sont le déjeuner à la tasse le matin, le déjeuner à la fourchette à midi constitué de viande et d'aliments solides nécessitant l'usage de la fourchette constituée à l'époque de deux branches. En effet et avant cette époque, la fourchette n'existait pas et les français amateurs de soupe mangeaient avec la cuillère et d'ailleurs leurs repas étaient constitués principalement d'aliments qui se mangeaient à la cuiller comme la soupe ou la salade. La viande était un plat considéré rare,  n'occupait que très peu les tables et se mangeait en petites quantités.

Expression française contraire : Déjeuner sur le pouce

Signification : Être d'un caractère agréable et non violent

Origine : Expression française du XVIIème siècle qui serait issue d'une autre expression encore plus ancienne à savoir benin, simple comme un agneau (XIIIème siècle). L'utilisation de cet animal en question comporte plus l'idée de naïveté enfantine  que de docilité excessive.

Exemple d'utilisation : Tout le monde se demandait comment cet homme avait pu entrer dans l'armée, lui qui était doux comme un agneau.

Signification : Au hasard des trouvailles, de façon disparate, hétéroclite

Origine : Expression française famillière du début du XVIIème siècle où de bric et de broc ne forme qu'un mot. Elle sert à exprimer les élements hétéroclites fournis par le hasard.

Exemple d'utilisation : ... si ce n'est pas au début d'une campagne, ce nouveau corps lui-même peut être composé de bric et de broc... (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Expression française synonyme : un bric-à-brac

Signification : va t'en

Origine : Expression française fammilière utilisée comme formule de renvoi qui serait une contraction de fais du vent en filant très vite.

Expression française synonyme : Du balai

Signification : De bonne qualité

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir le sens du terme acabit. Ce terme du XVème siècle a pris tout d'abord le sens de  achat ou débit et viendrait dit-on de l'occitan cabir ou caber signifiant obtenir, achever,perfectionnner.

Exemple d'utilisation : Mieux vaut se méfier et chercher des denrées de bon acabit

Signification : En se battant avec violence et acharnement

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent. En effet selon le vocabulaire du moyen-âge, vers le XIIIème siècle, l'estoc était la pointe et la taille le tranchant de l'épée. A partir du XVème en moyen-français, "d'estoc et de taille" s'utilise pour dire par n'importe quelle manière et par tous les moyens.

Exemple d'utilisation : J'ai, ce semble, quelqu'un de ces nouveaux docteurs qui d'estoc et de taille étrillent les auteurs. (Régnier)

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme