Signification : Cri pour arrêter une personne et la trainer en justice; accuser un innocent ou désigner un bouc émissaire.
Origine : Expression française très usitée en Normandie qui correspondait à la plainte généralement verbale pouvant atteindre la clameur publique de celui qui se sentait injustement réprimé chercherait à implorer le roi lui demandant protection. Il paraitrait que le terme haro serait une contraction de ah rollo premier duc de Normandie célébre par son équité et le fait de l'invoquer serait d'avoir recours à une justice. Selon d'autres interprétations le haro viendrait d'un mot germanique haren signifiant crier. selon la loi normande, l'invocation du haro ne pouvait être faite que pour de grands délits puis dès la fin du XVIème la coutume du haro pouvait être intentée pour toutes sortes de crimes.
Exemple d'utilisation : Dans ce sens notre expression française s'arrêtait à "crier haro sur" et le baudet fut rajouté par J. De la Fontaine dans sa fable "les animaux malades de la peste: A ces mots, on cria haro sur le baudet. Un loup quelque peu clerc prouva par sa harangue...." ce qui d'ailleurs  donna à ce dicton plus de notoriété.
Expression française synonyme : trouver un bouc émissaire

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme