C

Expressions françaises commençant par la lettre C

Signification : Le dictionnaire des expressions et locutions définit le cas de force majeure comme un évènement contre lequel on ne peut rien faire et qui supprimerait la responsabilité

Origine : Expression française d’origine juridique où la force majeure se définissait comme étant l’ensemble de circonstances qualifiées d’imprévisibles. Le cas de force majeure aurait eu pour rôle de libérer quelqu’un d’une obligation. Dans une signification plus élargie, elle symbolise le destin infligé par une puissance suprême.

Exemple d’utilisation : Puis-je monter ? dit-il. Pourquoi faire ? Dis-je. Me coucher, dit-il. Un beau cas de force majeure n’est-il pas en train de se développer ? (Samuel Beckett)

Signification : Le dictionnaire des expressions et locutions définit l’expression française c’est dans l’ordre des choses comme un événement normal, inévitable et prévisible

Origine : Expression française qui remonte au milieu du XIXème siècle où l’ordre se définirait comme étant un ensemble de conditions qui seraient contraignantes pour définir un milieu de préférence réel ou comme perçu par tous. L’ordre des choses est donc un ensemble cohérent, sensé être logique et normal.

Exemple d’utilisation : Comme Thiers venait de nous rendre un très grand service, avant un mois, il sera l’homme le plus exécré de son pays ; c’est dans l’ordre. (G. Flaubert)

Signification : de l’eau fraîche potable

Origine : Expression française qui tirerait son nom de l’ancien château d’eau de la ville d’Aigues-mortes construit au XIXème siècle qui abritait en son jardin un vaste plan d’eau avec des fontaines autour.

Selon d’autres interprétations, château la pompe serait une vieille expression ch’ti qui s’exprime par c’est du château Lapompe, en d’autres termes c’est de l’eau du puits, eau généralement pompée du centre de la terre.

Exemple d’utilisation : Il était juste accompagné d’un verre de Château-la-Pompe

Expressions françaises synonymes : sirop d’ablette


Signification : Avoir des relations sexuelles avec quelqu’un

Origine : Expression française d’origine biblique et plus précisément d’un chapitre de la genèse qui définit la naissance de Caïen et la manière selon la quelle se sont connus Adam et Eve ses parents. Le verbe connaître prendra dans cette expression le sens de sentir et faire l’expérience de quelque chose, en d’autres termes, il peut se traduire dans notre cas par faire l’amour.

Signification : Personnage prétentieux

Origine : Expression française très ancienne qui remonte à bien avant la révolution de 1789 où le petit-maître serait un personnage dont les habits et les manières prétentieuses le rendent ridicule.

Juste après la révolution, en 1790 et jusqu’en 1794, le terme a dérivé et les prétentieux au niveau vestimentaires étaient qualifiés de muscadins mais ce terme sonnait comme une proscription et fut retiré du dictionnaire et remplacé plus tard par les petits-maîtres ou les incroyables. A partir du XIXème siècle, ces personnes furent nommés les lions et lionnes et par la suite les gandins qui en fin de compte remplaça définitivement les petits-maîtres.

Exemple d’utilisation : Un petit-maître, avec ses grimaces est aussi loin du caractère d’un galant homme, qu’un faux dévot, avec son air sanctifié, est éloigné du caractère d’un homme véritablement religieux. (J.F. Féraud : Dictionnaire critique de la langue française)

Expression française synonyme : C’est un dandy

Signification : Être stupide, d’une grande bêtise

Origine : Expression française qui se baserait sur l’image d’un objet inutilisable et dans ce cas n’ayant aucune utilité faute de savoir comment le prendre. Le choix de la valise comme base de comparaison s’expliquerait selon les interprètes sur la base du sémantisme de con et contenant.

Expressions françaises synonymes : con comme un balai, con comme la lune

Signification : Exagérer, saturer, boire plus que de raison

Origine : Expression française récente puisqu’elle est apparue au XXème siècle et qui semble dériver d’une autre expression du début du XVIIIème siècle, à savoir « chargé comme une mule ». A l’époque, la mule était le moyen de transport le plus utilisé pour le déplacement des lourds fardeaux. De ce fait la métaphore semblerait simple puisque la notion d’exagération reste la même que ce soit pour la bête qui peine par le poids à déplacer ou celui qui se comporte de manière exagérée vis-à-vis d’autrui ou de l’alcool.

Exemple d’utilisation : A trop charger la mule, on finit par la tuer.

Expressions françaises synonymes : boire comme un templier, prendre une biture, dépasser les bornes, faut pas pousser mémère dans les orties

Signification : C’est superbe, c’est le grand luxe

Origine : Expression française du XIXème siècle qui puiserait ses origines de la ville de Byzance appelée aussi Constantinople du nom de son fondateur Constantin, symbole d’opulence, de richesse et de luxe. C’est Byzance serait due à l’auteur Trignol dont la plume est assez réputée dans le langage argot de l’époque.

Selon d’autres interprétations, l’expression française « c’est Byzance » aurait acquis sa notoriété grâce à l’argot des comédiens, en référence à une réplique ridicule d’une pièce où le comédien affirma « quel luxe ! Quel stupre ! Mais c’est Byzance »

Exemple d’utilisation : Une robe longue, des bijoux comme s’il en pleuvait, du noir aux yeux, mais c’est Byzance ! (G. Guéguan)

Expressions françaises synonymes : un eldorado, un pays de cocagne

Signification : Coûter très cher

Origine : Expression française familière assez récente puisqu’elle ne remonte qu’au XXème siècle et qui serait tout simplement une traduction intégrale d’une locution anglophone utilisée en Amérique du nord « to cost an arm and a leg », c'est-à-dire coûter un bras et une jambe. Le choix du membre en question va exprimer l’idée de valeur extrême puisque personne ne peut céder ce bras qualifié d’irremplaçable.

Expressions françaises synonymes : coûter une fortune, coûter les yeux de la tête, coûter la peau des fesses

Signification : C’est différent, ce n’est pas la même chose.

Origine : Expression française du XVIIème siècle qui sert à marquer une séparation, une sorte de rupture entre ce sui vient de se passer ou d’être dit et ce qui se passera ou se dira par la suite pour éviter soi-disant une sorte de confusion entre  deux faits de nature différente. C’est une autre histoire a aussi été utilisée dans le sens de « c’est plus compliqué ».

Expressions françaises synonymes : une autre paire de manches, c’est une autre affaire

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme