C

Expressions françaises commençant par la lettre C

Signification : Lutte entre deux individus de force inégale.

Origine : Expression française qui puise ses origines dans les événements historiques et religieux. En ce cas, il est fait référence à la guerre qui opposa les philistins et les israélites. Or les deux armées n'étaient séparées que par un vallon. Aussi, le philistin Goliath défia le plus brave israélite en duel et le butin consisterait au fait que le parti du vaincu subirait la loi du vainqueur. Or Goliath était très fort physiquement et semblait un colosse qui de plus disposait d'une armurerie sans faille. Le seul israélite qui eut le courage d'affronter ce monstre était David qui en bon religieux comptait sur la force du seigneur pour le protéger et l'aider à sortir victorieux de cette bataille. Il refusa les armes du roi et ne garda que son bâton pour affronter l'ennemi. Avec les cailloux qu'il avait en poche, il en fit une fronde et lança la pierre avec une telle force qu'elle rentra dans la tête de Goliath pour le tuer net. Il prit ensuite son épée et lui coupa la tête. Les philistins s'enfuirent donc en voyant leur divin maître tomber.
C'est donc de cette histoire extraordinaire qu'est née l'expression française "c'est David contre Golliath" pour qualifier un combat dont les forces sont inégales.

Signification : Femme méchante, acariâtre

Origine : Expression française qui puise ses origines des furies de la mythologie grecque. Une de ces Erinyes prénommée Mégère, était douée pour faire naître la jalousie et l'envie. En effet Mégère viendrait du grec mégaira se traduisant par haine qui était l'une des déesses infernales de la mythologie. Elle était une des trois filles appelées les trois furies de Gaïa et du sans d'Ouranos. De plus Mégère était une des déesses de la vengeance et était donc chargée de semer la discorde.

Signification : Expression française pour dire c'est une fortune ou ce n'est pas un gros gain, c'est ou ce n'est pas une somme considérable.
Origine : le Pérou est un pays d'Amérique latine fondé par Manco-capac chef des Incas qui va devenir vice-royauté espagnole au milieu du XVIème siècle.  Il s'en suivra une extermination de la population incas et l'asservissement de ce qu'il en reste. Le pays connaitra son apogée dès le développement de l'activité minière du moment que ce pays regorge de fonds d'or et d'argent envoyés dès extraction en Europe. Seuls quelques proprétaires exploitants s'enrichirent et surpassèrent  les nobles espagnols. Malgré son appauvrissement par l'exportation massive des richesses, ce pays sera considéré comme l'Eldorado, le pays de toutes les richesses dans l'imaginaire des populations.
Au contraire, l'expression ce n'est pas le Pérou s'emploie en parlant d'un gain peu élevé.
Exemple d'utilisation : Il doit avoir trente-sept sous. Ce n'est pas le Pérou mais ... (H. Barbusse: Le Feu)

Signification : Se reposer ou rester oisif, sans rien faire.

Origine : Expression française assez récente puisqu'elle remonte au XXème siècle et vient du milieu des militaires. Elle fait allusion à l'aboutissement du tavail de mise en place de la plaque de certaines armes lourdes dont la positon horizontale est vérifiée par un niveau dont la bulle doit être placée et donc coincée entre deux repères. Il pourrait s'agir aussi de certains éléments de balistique qui comportent un niveau dont la bulle doit être immobilisée entre deux repères et attendre et donc se reposer avant de pouvoir s'en servir.

Expression française synonyme : Battre sa flemme

Signification : Un sale coup, un désastre ou une mauvaise plaisanterie

Origine : Expression française qui puise ses origines dans la bataille la plus désastreuse qu'a connu la France à l'époque à savoir la bataille de Trafalgar. Napoléon Bonaparte voulait envahir l'Angleterre afin de pouvoir contrôler la Manche et pour cela ordonna à l'amiral Villeneuve de rassembler sa flotte aux Antilles. A son retour vers Naples l'amiral fut surpris par les anglais et se réfugie à Cadix où les espagnols se joignirent à lui. Plus fort, il lança sa flotte perpendiculairement à la flotte anglaise pour surprendre l'ennemi. Malheureusement, la flotte française fut démantelée et Bonaparte perdit la bataille.
De ce fait, en référence à cette triste histoire d'une bataille française, le fait de mener une action aux conséquences facheuses ou en cas de mauvaise plaisanterie, il se dit généralement que c'est "un coup de Trafalgar"

Expression française synonyme : Un coup bas

Signification :  Être trop ambitieux dans l'établissement d'un projet ou d'un programme par rapport aux possibilités

Origine : Expression française récente utilisée dans le domaine des affaires et de la politique.
Commençons par définir la barque pour comprendre sa place dans cette locution: En effet la barque est un petit bâteau sans mât dont la capacité est limitée et le fait de la charger signifie y faire entrer un nombre important de personnes quelle ne peut supporter vu sa fragilité.
Dans cette expression française, la barque symbolise un projet et vouloir y mettre trop de chose c'est le mener à l'échec.
Mais d'où vient cette expression? Son origine reste obscure mais selon certains auteurs, elle dériverait d'une autre plus ancienne à savoir "mener sa barque" pour dire qu'une personne est à la tête de ses affaires

Signification : Craindre jusqu'à l'apparence de ce qui fait souffrir, ou plus généralement une expérience douloureuse accentue la méfiance.

Origine : Expression française qui remonte au XIIIème siècle sous la forme "chat échaudé craint l'eau". Le rajout de l'adjectif froide ne fait que renforcer l'idée d'une crainte exagérée. Par définition le verbe échauder désigne le fait  de tremper quelqu'un dans l'eau chaude. Donc vu le traitement subi à ce chat, la vue de tout liquide lui provoquerait un traumatisme quelque soit son degré de chauffage.
Cette métaphore peut se transmettre à l'homme qui par instinct va éviter de se retrouver dans pareille situation malgré le fait que sa raison pourrait lui affirmer que revivre exactement les mêmes faits n'est pas automatique comme dans le cas d'un échec  amoureux.

Sous d'autres cieux: cette expression française se retrouve en Afrique du nord et au Moyen Orient sous différentes formes: En Egypte "elli etlessaä men echorba yonfokh fel zebedi" traduite par celui qui se brûle avec la soupe soufflera sur le yaghourt; le même proverbe se retrouvera au liban avec une petite nuance et donc sous la forme "yalli kewi el halib, binafekh felaben" traduit par celui qui se brûle par le lait chaud soufflera dans le yaghourt.

Signification: Déranger ou ennuyer quelqu'un fortement par son comportement ou sa présence.

Origine: Dès le début du XIIème siècle l'alliance du verbe casser avec un nom d'organe existe mais ce n'est que vers la moitié du XVème siècle qu'est venue se rajouter l'idée d'importuner une personne. A la fin du XIXème siècle apparait l'expression "casser les oreilles" pour devenir "casser les pieds" en gardant toujours la notion de dérangement.

Expression française synonyme: A notre époque, pour dire  "importuner quelqu'un", il ya des variantes qui tendent vers la vulgarité comme "casser le

cul"

Signification : expression française insinuant "ça fait longtemps"

Origine : Locution dont l'origine reste incertaine. De ce fait , il ne pourrait être émis que de simples hypothèses déterminées selon les differents sens attribués au terme "plombe" au fil des siècles. Au XVIIème siècle, le terme "plomber" signifiait frapper et les poids servant à sonner les heures dans les horloges sont appelés plombs. Dans l'argot du XIXème siècle, le verbe plomber prend une autre signification à savoir "sonner l'heure".En résumé donc, les différentes origines du terme "plombe" renvoient à la notion de temps.
cette expression française peut prendre plusieurs formes et peut s'accompagner de chiffres; de ce fait, dire "ça fait deux, trois, quatre, cinq.... plombes" indique le nombre d'heures et plombe prend donc le sens d'heure.

Signification : D'une manière générale, cette expression française désigne une soirée dont le déroulement sera un événement particulier ou exceptionnel."C'est le grand soir" peut désigner pour les jeunes, le soir de leur premier passage à l'acte sexuel.

Origine : Née vers 1890 lors des conflits sociaux, le grand soir correspondait à l'aspiration du jour de triomphe de la révolution sociale par tous les ouvriers. Toutefois, ce soir-là n'étant jamais reellement arrivé, beaucoup l'attendent avec toutes les promesses de renouveau social et économique qu'il représente.
De nos jours, le sens reel de la locution est largement oublié et les jeunes utilisent cette expression française pour annoncer une soirée très attendue ou un événement particulier ou exceptionnel.

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme