B

Expressions françaises commençant par la lettre B

Signification : Légaliser une somme d’argent gagnée de façon illicite

Origine : Expression française qui se baserait sur le fait que l’argent gagné d’une manière frauduleuse est de l’argent sale et le fait de le blanchir semblerait s’orienter vers une sorte de purification. Ce blanchiment va donc être légalisé puisque rendu sans tâche, en d’autres termes sans aucune preuve concrète de ce passé malhonnête.

Selon certaines interprétations, cette expression française serait récente et remonterait au début des années 70 pendant l’arrestation d’Al Capone pour fraude fiscale qui montre la lutte pour le blanchiment d’argent.

Exemple d’utilisation : Blanchir de l’argent est la plus grande technique de criminalité financière

Signification : Décharger une arme, tirer avec une arme à feu et dans un sens plus vulgaire éjaculer

Origine : Expression française récente puisqu’elle daterait du milieu du XXème siècle où la sauce peut se définir comme étant le carburant nécessaire au démarrage d’un moteur avec une notion de puissance exprimée par le verbe balancer. Le symbole phallique représenté par un fusil va insister sur l’image de rafale.

Expressions françaises synonymes : envoyer la sauce, balancer la purée

Signification : Être froid et désagréable avec quelqu’un

Origine : Expression française qui a commencé à être utilisée sans complément au XVème siècle selon le dictionnaire du français moyen pour signifier être d’un naturel froid, qui serait opposée à battre chaud décrivant tout individu à caractère ardent.

Exemple d’utilisation : Ce directeur qui rencontra M. De Rénal dans le monde lui battit froid. Cette conduite n’était pas sans habileté ; il y a peu d’étourderie en province : les sensations y sont si rares qu’on les coule à fond. (Stendhal : Le rouge et le noir)

Expression française synonyme : Être en froid avec quelqu’un

Signification : Personne ou chose provoquant des troubles ou querelles.

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon  le dictionnaire de  l’époque. Le brandon dit-on serait un terme de vieux français et se définissait comme étant un outil servant à marquer le bétail au fer rouge pour signifier sa propriété. Au sens figuré ce brandon serait tout simplement un fauteur de troubles, alors que la discorde serait la division régnante au sein d’un même groupe.

Exemple d’utilisation : jeter les brandons de la discorde parmi les citoyens !

Expressions françaises synonymes : semer la zizanie, être à couteaux tirés,

Signification : Chercher à tromper en racontant des mensonges.

Origine : Expression française assez récente qui remonte au XXème siècle qui semble simple quant à sa signification puisque selon le dictionnaire, le mou serait tout simplement synonyme de cerveau et bourrer, c’est remplir. De ce fait, bourrer le mou prendra le même sens et est construite par ailleurs selon la même forme que bourrer le crane. Peu à peu, cette expression a commencé à s’orienter vers le sens de remplir le cerveau ou le crane avec des mensonges et des tromperies.

Exemple d’utilisation : J’essayais de lui faire savoir sur quels genres d’obstacles on butait et comme nous nous épuisions en tristes efforts de plus en plus inutiles, elle me reluquait indécise, elle croyait que je lui bourrais le mou. (L.F. Céline : Mort à crédit)

Expression française synonyme : Bourrer le crane

Signification : Superbe

Origine : Expression française familière du milieu du XXème siècle qui semblerait ne pas comparer la beauté à l’objet en question à savoir le camion mais plutôt à la taille du véhicule en question. Selon d’autres interprétations, le terme camion dans cette expression se définirait comme étant le seau du peintre servant à transvaser la peinture en petites quantités et comme à chaque chantier, une nouvelle teinte arrivait sur la paroi de ce seau faisait en sorte qu’il devienne multicolore et donc considéré beau.

Expression française synonyme : Beau comme un dieu, beau comme un cœur, beau comme le jour

Signification : A l’état brut, non dégrossi

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française qui remonte au milieu du XXème siècle, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l’époque. En effet, le terme brut va désigner tout ce qui est grossier et qui donnerait l’image de ce qui n’est pas terminé. Le décoffrage quant à lui viendrait du vocabulaire du bâtiment et ferait allusion au coulis de béton. Ce qui en sortirait de cette opération aura un aspect des plus rudimentaire et pour le rendre un tant soit peu convenable, il faudrait apporter quelques retouches. Le rapport avec la fonderie est le même puisque chaque pièce sera coulée en premier abord dans un moule puis subira des finitions avant son utilisation.

Expression française synonyme : Tel quel, à l’état pur

Signification : Courte histoire typique de l’esprit des conversations de bistrot.

Origine : Expression française récente puisqu’elle ne date que de la fin du XXème siècle (1988), créée et vulgarisée par J. M. Gourio grâce à son recueil du même titre où il évoque ce qu’il appelle « des histoires brèves, formules d’un comique en général involontaire, recueilli dans les cafés » et qui se baserait sur la définition même de l’adjectif « brève » à savoir une nouvelle journalistique sous une forme résumée qui serait analysée par les clients des bars prenant leurs verres à même le comptoir. De ce fait, le terme « brève » justifie non seulement la longueur et l’importance de l’information  mais aussi la position debout des buveurs qui semblent pressés et dont le temps passé dans l’établissement serait plus ou moins bref.

Signification : En moyenne

Origine : Expression française du XVIIème qui semble simple quand à sa compréhension mais beaucoup plus complexe quant à ses origines. En effet, bon an, mal an ferait référence à la répétition dans la durée. De ce fait, de par la moyenne sur une durée déterminée, il nous parviendrait de tenir compte des événements positifs ou négatifs de la période en question. La métaphore de base nous proviendrait donc du domaine agricole où le paysan doit savoir que chaque année serait différente d’une autre quant à sa production qui peut être bonne ou mauvaise. Le but serait de calculer une moyenne pour avoir une vision globale des variations entre les périodes et ainsi porter un jugement impartial sur le rendement en question.

Expressions françaises synonymes : Au gui l’an neuf, bon gré mal gré

Signification : Dernier moyen dont on peut user.

Origine : Expression française dont les origines remontent à la fin du XIXème siècle et sa popularité serait due selon les interprétations par un célèbre tableau de Neuville qui illustre la résistance désespérée des français devant les bavarois à Bazeilles le 1er septembre 1970.

Exemple d’utilisation : La dramatisation est devenue la dernière cartouche d’un président acculé par la crise. (lemonde.fr)

Expression française synonyme : Jouer sa dernière carte

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

http://bien-fait-pour-ta-gueule.com

Couteaux

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme