Expressions Françaises

Retrouvez sur ce site un grand nombre d'Expressions Françaises: des Expressions Françaises de toutes les régions, des Expressions Françaises de tous les âges, des Expressions Françaises célèbres mais aussi des Expressions Françaises de tous les jours.

Vous pouvez poster vos propres Expressions françaises que vous avez vous même inventées. Vous pourrez alors expliquer la signification de cette Expression Française et la faire connaître aux visiteurs du site. N'oubliez pas de raconter l'origine de votre Expression Française, au cours de quel évênement elle vous est venue à l'esprit, lors d'une soirée, au boulot, etc.

Vous pouvez commentez les Expressions Françaises et aussi trouver l'Expression Française contraire.

Signification

Donner l’impression qu’on est capable de tout

Origine de l’expression « donner des ailes »

Expression française à forte notoriété se basant sur la métaphore des ailes pour  exprimer l’idée de rapidité. Le choix de l’aile va doter l’homme d’un pouvoir surnaturel à l’instar de Pégase dont l’organe en question lui permet de voler. C’est pour cela que donner des ailes se définit comme une sorte de capacité à se surpasser et être transcendé par un état pour lequel on lutte.

Donner des ailes à une personne s’utilise généralement avec un sujet inanimé comme la peur ou la colère pour dire que ces derniers donnent une certaine énergie et de la rapidité.

Exemple d’utilisation

Je me dis que nous avions tous les deux le sida. Cela modifiait tout en un instant, tout basculait et  le paysage avec, autour de cette certitude, et cela à la fois me paralysait et me donnait des ailes. (H. Guibert)

Signification

Expression utilisée pour dénoncer des spéculations sans  fondement, vaines et inutiles

Origine de l’expression « avec des si on mettrait Paris en bouteille »

Expression proverbiale française qui essaye d’expliquer par une métaphore que suite à des suppositions, tout devient possible. L’ironie émise montre l’absurdité quant à l’émission d’hypothèse pour parvenir à une conclusion sur mesure et arrangeante.

Selon certaines interprétations cette expression est très ancienne et viendrait d’un ancien adage gaulois où avec des si, on mettrait Lutèce en amphore.

Expressions françaises synonymes

Si le ciel tombait, il y aurait bien des alouettes de prises, construire des châteaux en Espagne

 

Signification

On obtiendrait bien de résultats avec des hypothèses absurdes

Origine de l’expression « si le ciel tombait, il y aurait des alouettes de prises »

Expression proverbiale française utilisée pour se moquer d’une supposition absurde en y répondant par une autre encore plus absurde. Elle serait la traduction intégrale d’un proverbe latin « si coelum caderet, multoe caperentur alaudoe ». Elle est considérée comme très ancienne et viendrait des gaulois que croyaient au fait que la fin du monde se déclencherait par la chute du ciel.

Toutefois le choix de l’alouette est un peu obscur mais certains interprètes considèrent l’oiseau, au vu de son envol et de sa chute qui se font de manière brutale, est considéré comme le médiateur entre Dieu et les hommes.

Expression française synonyme

Avec des si on mettrait Paris en bouteille

Signification

Le prêteur sur gage

Origine de l’expression « le mont-de-piété »

le mont de piétéExpression française que serait la traduction d’une expression italienne « monte di pieta » signifiant « crédit de pitié ». Ce genre d’établissement est un lieu où il est possible d’échanger des biens personnels contre de l’argent. Bien sur, une fois sa situation financière plus favorable, il est possible de récupérer ses biens en remboursant la somme due.

En France, le Mont-de-piété fut fondé à Avignon en 1610 par ma congrégation de Notre-Dame de Lorette. Ce ne sera qu’après la première guerre mondiale qu’un décret transforma le mont-de piété en crédit municipal ce qui correspond au développement de ses activités bancaires parallèlement aux prêts sur gages.

Expressions françaises synonymes

Chez ma tante, mettre au clou

Signification

Avoir une contravention

Origine de l’expression « prendre une prune »

Depuis très longtemps, la prune peut être définie autrement qu’un fruit. En effet, à partir du XIIIème siècle, la prune était synonyme de coup, de chance ou de tout ce qui pourrait être sans valeur.

Cette dernière signification remonterait à l’époque des croisades  quand les croisés furent mis en échec et ne purent ramener que des pieds de prunier de Damas dont ils goûtèrent leurs succulents fruits. Lors de leur compte rendu avec le roi à propos de leur expédition, le souverain se mit en colère et leur demanda s’ils sont allés si loin pour des prunes uniquement, sous entendant pour rien. C’est ainsi que la prune prit le sens de rien à partir de cette histoire

La prune dans les campagnes a pris le sens de se prendre un coup de poing et le fait de donner une prune pour deux œufs équivaut à un marché de dupes. Le passage de la prune en tant que coup donné au visage à la contravention semble claire puisque la douleur est la même au sens propre comme au figuré et débourser de l’argent pour une contravention fait tout aussi mal.

L’histoire de la prune ramenée de damas par les croisés peut tout aussi bien être à l’origine de notre expression puisque les soldats se sont faits verbalisés par le roi pour des prunes.

Expression française synonyme

Payer une amende

 

Signification

S’arrêter quelque part pour un temps bien déterminé.

Origine de l’expression « jeter l’ancre »

Expression française dont les origines sont incontestablement maritimes. Toutefois le terme ancre existe depuis bien longtemps puisqu’il est né parait-il au XIIème siècle et serait issu du vocabulaire latin « ancora » alors que l’expression en rapport serait plus récente et aurait vu le jour au XVIème siècle.

En effet la métaphore est on ne peut plus claire. Il s’agit dans ce cas de l’ancre du bateau grâce à laquelle il est possible d’arrêter une embarcation pour un laps de temps plus ou moins long rien qu’en la jetant dans l’eau. L’immobilité forcée du bateau grâce à cette ancre jetée au fond de l’eau est donc à l’origine de cette image pour indiquer  que quelqu’un cherche à s’installer quelque part pendant une période.

Par ailleurs, au moment où une personne jette l’ancre pour s’installer quelque part, il lui est tout à fait possible qu’elle la lève pour aller ailleurs ou partir tout simplement.

Exemple d’utilisation

 Gibraltar, à vrai dire, n’a pas de port ; les vaisseaux jettent l’ancre en pleine mer ; et chaque année d’affreuses catastrophes couvrant la plage de débris, témoignent assez qu’on fait violence à la nature. (Revue des deux mondes, 1829)

Expression française synonyme

Mouiller l’ancre

Signification

Ecouter quelqu’un avec une attention passionnée

suspendu aux lèvresOrigine de l’expression « être suspendu aux lèvres de quelqu’un »

Expression française qui viendrait d’une autre encore plus ancienne, à savoir être suspendu  aux paroles de quelqu’un et qui se baserait sur un point de vue purement sociologique insinuant que dans tout visage, la bouche et les yeux forment un triangle capteur d’attention et qui si, on enlèverait les lèvres, tout porte à croire que personne ne puisse déchiffrer les émotions d’un interlocuteur.

Exemple d’utilisation

Un critique, très écouté de la presse écrite spécialisée, s’était déplacé, très spécialement entouré d’une cour d’amour de connaisseurs et de jeunes grognasses suspendus à ses lèvres.

Expression française synonyme

Boire les paroles de quelqu’un

Signification

Avec beaucoup d’efforts

Origine de l’expression « d’arrache-pied »

Locution adverbiale devenue expression française qui remonte  début du XVIème siècle. En cette période l’expression était synonyme de « maintenant » ou « tout de suite » avec l’image de celui qui arrache ses pieds du sol pour couper court à son immobilité.

Grâce aux œuvres de Rabelais, l’expression prend le sens  de « sans relâche ». Le sens moderne apparaît à partir du XVIIIème siècle sans explication plausible.

Exemple d’utilisation

Il a travaillé d’arrache-pied à une traduction latine du Nouveau Testament, ce qui l’a conduit à rompre le fer avec un traducteur concurrent. (S. Castellion)

Signification

Être un peu fou, être niais

Origine de l’expression « être fada »

Afin de mieux comprendre les origines de cette expression régionale, il faudrait commencer par définir le terme « fada » selon le dictionnaire de l’époque. Le terme « fada » viendrait di-on du provençal où il qualifie celui qui est touché par les fées. Il serait issu du latin « fàda » et par de là de l’occitan « fado » qui était la déesse de la destinée.

A son origine le fada serait donc un simple d’esprit qui regarde le monde comme un enfant, en quelque sorte l’idiot du village. Du moment que les fées ont disparu et plus personne n’y croit, le fada a pris de plus en plus une signification négative pour devenir le  cinglé.

De nos jours, le fada est de plus en plus utilisé pour exprimer l’étonnement au sens fort du terme. La région marseillaise s’est bien appropriée le terme et le fait de parler fada équivaut à parler marseillais.

Expression française synonyme

L’idiot du village

Signification

C’est très fragile, précaire

Origine de l’expression « cela ne tient qu’à un fil »

Expression française dont la forme initiale  serait « sa vie ne tient qu’à un fil ». Elle puiserait ses origines dans la mythologie romaine et ferait référence aux Parques qui étaient des divinités maîtresses de la destinée humaine.

En effet, ces Tria Fata ou 3 destinées étaient des sœurs qui avaient un droit de naissance ou de mort sur tous les mortels. La plus jeune, Clotho ou la fileuse, représentée avec une quenouille qui avait pour don de tenir le fil des destinées humaines. La deuxième prénommée Lachésis ou le sort avait pour tâche de placer le fil sur le fuseau et enfin Atropos l’inévitable qui était la sœur ainée avait e rôle principal à savoir celui de couper le fil de la vie quand bon lui semblait. Bien sur les terriens ne pouvaient en aucun cas connaitre leur destinée telle qu’elle était réservée par les sœurs Parques.

Exemple d’utilisation

Ma place, Monsieur, ne tient qu’à un fil ; si je ne suis pas un peu protégé par son Excellence, je suis le plus malheureux des hommes. (Stendhal)

Expression française synonyme

Il s’en est fallu d’un cheveu

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

http://bien-fait-pour-ta-gueule.com

Couteaux

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme