Expressions Drôles et Insolites

Signification : Caractère pittoresque, détails physiques d’un lieu

Origine : Si l’on définit la couleur locale dans son sens le plus propre, il s’avère que cette expressionserait la couleur particulière de chaque zone d’un tableau représentatif.

Dans le domaine de la peinture, cette couleur locale désignerait les détails pittoresques d’une toile, ceux qui mériteraient en fait d’être peints. A ce titre la couleur locale est cet aspect attrayant curieux et différent qui est à montrer car il désignerait les spécificités locales différentes de celle où nous vivons.

Signification : Amuser le public

Origine : Afin de mieux comprendre les origines de cette expression qui remonte au début du XVIIIème siècle, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l’époque. En effet le terme parterre va désigner dans le langage relatif au théâtre, la partie réservée au grand public, au peuple qui ne dispose pas de moyens de réserver une place assise et se tient donc debout pour profiter d’un spectacle basé sur des calembours et des plaisanteries un peu lourdes.

C’est à partir de la fin du XVIIIème siècle que le fait d’amuser le parterre perd le sens primaire d’utiliser les plaisanteries de bas-étage pour être plus simple et exprime uniquement l’idée de faire rire le public et ce quelque soit la population qui profite du spectacle.

Expression synonyme : épater la galerie

Signification : Parler haut dans une assistance en ne s'adressant à personne en particulier.

Origine : expression qui puise ses origines dans le milieu du théâtre.

En effet, un acteur lance une réplique à la cantonade quand elle s'adresse à des personnages hors de la scène et donc en coulisses. C'est d'ailleurs pour cette raison que la cantonade était considérée comme étant les coulisses d'abord et ensuite les côtés du théâtre où les spectateurs était assise sur les bancs. Le terme viendrait de l'occitan cantonada désignant  l'angle extérieur des murs d'un bâtiment ou le coin de la maison.

Toutefois, l'usage de notre expression remonte à la fin du XVIIème siècle quand le terme cantonade fut introduit par les troupes de cirque qui jouaient dans le sud de la France. Ces troupes dressaient les soirs d'été leurs trétaux en plein air adossésà une maison ou une grange d'un village pour que la scène soit délimitée de chaque côté et la façade servant de fond de théâtre.

Donc parler à la cantonade serait en réalité faire un faux monologue en l'adressant activement à un interlocuteur absent et reellement à l'une ou plusieurs des personnes présentes sans leur permettre de répondre.

 

Exemple d'utilisation : Aussi ce dernier crut-il pouvoir répondre, d'un air rogue toutefois et à la cantonade....(M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Signification : Dormir profondément

Origine : Expression attestée au XVème siècle comportant plusieurs incompréhensions quant à ses origines.

Le sabot toupie coniqueEn effet, par définition le sabot ne peut être le symbole d'un sommeil profond car il est l'image même du mouvement, bruit et agitation. Le sabot dans notre cas ne peut donc être la chaussure paysanne fort connue mais une toupie conique  à sa base et dont le haut est cylindrique que les enfants font pirouetter en la frappant à l'aide d'une fouet ou d'une lanière. Ces toupies sont appelés sabot par le fait que la plupart du temps elles sont confectionnées à l'aide d'un morceau de vieux sabot. Une toupie bien lancée demeurera immobile, dort sur place et ronfle doucement.

Exemple d'utilisation : La patronne, qui se portait aussi bien que son mari, dormait auprès de lui comme un sabot.

Signification : Dépenser sa fortune avant de l'acquérir, dilapider son capital avant de l'avoir reçu.

Origine : dicton du début du XVIème siècle qui puise ses origines dans le domaine de l'agriculture. En effet, le blé n'acquiert de valeur qu'arrivé à maturité sinon, il ne servirait pratiquement à rien car il n'aura aucune valeur: ni financière, ni nutritive. Celui qui mange son blé en herbe dépense son revenu avant de l'avoir gagné.

 

Expression française synonyme : vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Signification : Partir rapidement et précipitamment, sans saluer.

Filer à langlaiseOrigine : Expression de la fin du XIXème siècle rattachée au sentiment d'antipathie existant entre les français et les anglais. De ce fait et grâce à cette haine tous les défauts de ce bas monde ont été affublés aux anglais. Le verbe anglaiser prenait le sens de voler au XIXème siècle et filer à l'anglaise était partir comme un voleur.

Selon d'autres interprétations, les latrines des élèves de St Cyr étaient appelées "les anglais" et le passage de pisser à l'anglaise pour dire s'enfuir d'un rendez-vous en prétextant un besoin urgent à filer à l'anglaise est simple et évident.

Une autre explication tendrait à dire qu'au XVIème siècle le terme anglais était assimilé à créancier que l'on fuyait à son arrivée. Mais le passage de créancier à voleur est moins évident.

En tous les cas de toutes les explications aucune ne semble être prouvée et la seule interprétation logique possible serait une motivaton de vengeance de deux populations qui se détestent!

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

https://www.bien-fait-pour-ta-gueule.com/

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme