D

Signification

Donner une autorisation ou une permission pour faire quelque chose.

Origine de l’expression donner le feu vert

Expression française considérée comme récente car elle ne remonte qu’au milieu du XXème siècle. Elle puiserait ses origines dans la langue anglaise où elle serait la traduction intégrale de « to give the green light »

Donner son feu vert viendrait des feux de circulation où celui-ci donne l’autorisation aux voitures de passer. Toutefois, l’expression n’a aucune notion d’ordre et celui qui donne son feu vert n’a rien à imposer, mais ne s’oppose pas à l’acte et ne l’interdit surtout pas. C’est pour cela que le feu de cette couleur est donné de manière générale par celui qui a une certaine autorité, soit pour interdire ou laisser faire.

Exemple d’utilisation

Mon autorisation m’attend là-bas chez Mother, à la gendarmerie du village, j’y cours, j’y vole, j’ai le feu vert. (A. Sarrazin : La Traversière)

Signification

Donner l’impression qu’on est capable de tout

Origine de l’expression « donner des ailes »

Expression française à forte notoriété se basant sur la métaphore des ailes pour  exprimer l’idée de rapidité. Le choix de l’aile va doter l’homme d’un pouvoir surnaturel à l’instar de Pégase dont l’organe en question lui permet de voler. C’est pour cela que donner des ailes se définit comme une sorte de capacité à se surpasser et être transcendé par un état pour lequel on lutte.

Donner des ailes à une personne s’utilise généralement avec un sujet inanimé comme la peur ou la colère pour dire que ces derniers donnent une certaine énergie et de la rapidité.

Exemple d’utilisation

Je me dis que nous avions tous les deux le sida. Cela modifiait tout en un instant, tout basculait et  le paysage avec, autour de cette certitude, et cela à la fois me paralysait et me donnait des ailes. (H. Guibert)

Signification

Avec beaucoup d’efforts

Origine de l’expression « d’arrache-pied »

Locution adverbiale devenue expression française qui remonte  début du XVIème siècle. En cette période l’expression était synonyme de « maintenant » ou « tout de suite » avec l’image de celui qui arrache ses pieds du sol pour couper court à son immobilité.

Grâce aux œuvres de Rabelais, l’expression prend le sens  de « sans relâche ». Le sens moderne apparaît à partir du XVIIIème siècle sans explication plausible.

Exemple d’utilisation

Il a travaillé d’arrache-pied à une traduction latine du Nouveau Testament, ce qui l’a conduit à rompre le fer avec un traducteur concurrent. (S. Castellion)

Signification

Dormir très profondément

Origine de l’expression « dormir comme une marmotte »

Expression française du milieu du XVIIIème siècle qui se base sur une comparaison avec la marmotte définie comme étant un animal qui passe six mois en hibernation. Cette hypothermie régulée de l’animal se compare au sommeil normal d’un humaine.

Selon d’autres interprétations, cette expression est très ancienne et daterait du moyen-âge, période pendant laquelle l’homme aurait commencé à s’intéresser au comportement animal et découvre l’hibernation de la marmotte.

Exemple d’utilisation

Et Agathe ? Elle dort comme une marmotte !

Ah ! Tant mieux, dit madame Hochon, je voudrais qu’elle dormit pendant le temps que cette affaire s’éclaircira. H. Balzac : La Rabouilleuse)

Expressions françaises synonymes

Dormir comme un loir,  dormir à poings fermés, dormir comme une souche

Signification

Qui constitue un signe favorable (défavorable)

Origine de l’expression « de bon (mauvais) augure)De bon mauvais augure1


Afin de mieux comprendre les origines de cette expression française fort ancienne car datant du XIVème siècle, il faudrait commencer par définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l’époque.

L’augure est un terme sorti droit du dictionnaire latin et aurait selon les linguistes, deux significations. Pour les uns il viendrait de « augur » qui voulait dire « devin » et pour les autres, il puiserait ses origines dans le terme « augurium » synonyme de présage.

Ne pouvant donner tort ou raison à l’une ou l’autre des interprétations, nous préférons évoquer les raisons pour lesquelles les chercheurs opteraient pour l’une ou l’autre des interprétations.

L’augure, en référence à « augur » existe depuis l’antiquité et se définirait comme étant un prêtre dont le rôle serait d’interpréter la volonté des dieux. Pour le faire, il se contentait d’observer la nature et deviner ce qui se passerait après un orage ou un coucher de soleil.

Par contre l’augure pris dans le sens de présage a résisté au temps et existe encore dans le vocabulaire contemporain mais généralement on parlerait plutôt de bon ou de mauvais signe.

Exemple d’utilisation

Pendant  ce temps, il y avait une personne qui ne quittait pas des yeux ce qui pouvait se deviner des traits modifiés de ma grand-mère que sa fille n’osait pas voir, une personne qui attachait sur eux un regard ébahi, indiscret et de mauvaise augure : C’était Françoise. (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Signification

Avec réticence, sans conviction

Origine de l’expression « du bout des lèvres »

Expression française attestée au XVIIème siècle où le « bout » joue le rôle de ce qui spatialise la parole. Cette dernière qui de la bouche et de sa partie la plus extrême à savoir les lèvres va se diriger vers l’allocutaire. A ce titre le bout va s’opposer au fond.

L’expression en elle-même ne comprend pas de jeu de mot et elle est simple et assez claire. Elle correspond à une sorte de réalité typiquement physique. Dire quelque chose du bout des lèvres c’est en quelque sorte faire tomber ses mots sans les articuler correctement comme si la formation des syllabes s’effectuait à l’extérieur de la bouche, n’appartenant presque pas à celui qui les prononce.

L’expression « du bout des lèvres » est généralement utilisée avec tous les verbes en rapport avec la parole mais il est possible de la trouver en association avec d’autres activités tout autant liées à la bouche comme le fait de manger du bout des lèvres, synonyme de manger à peine.

« Du bout des lèvres » ne souhaite pas impliquer le corps dans une affaire et s’oppose littéralement au fait de faire quelque chose du fond du cœur qui indique la profondeur et la sincérité alors que les lèvres montrent une sorte d’imagerie de surface.

Exemple d’utilisation

Plongée dans sa revue des Deux-Mondes, Mme Sherbatoff répondit à peine du bout des lèvres à mes questions et   me dire que je lui donnais la migraine. (M. Proust : A la recherche du temps perdu)

Expressions Françaises

Newsletter

Recevez une fois par semaine notre newsletter des dernières expressions Francaises rédigées et publiées sur notre site.

Rechercher une Expression

Piège tes amis

Amis - Ennemies?

Piège les !!!!

http://bien-fait-pour-ta-gueule.com

Couteaux

Tout le pays de Fayence

Pays de Fayence

 

 

 

 

Expressions Françaises est aussi sur Twitter

11

Annuaire des expressions françaises existantes ou à créer. Une simple inscription gratuite vous permet de poster votre expression française expressions francaises joomla formation joomla annuaire de referencement gratuit communique de presse annuaires de sites bts tourisme